AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

Démachinisation des Égouts [Mission]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Skynet
- Admin - Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Démachinisation des Égouts [Mission]   Dim 3 Mai - 13:39

Mercredi 4 avril 2029. Minuit. Entrée des égouts de la ville de Niagara Falls.

    La nuit est tombée depuis bientôt deux heures. Un maigre croissant de lune à la lumière blafarde est régulièrement ombragé par des nuages épais, plongeant alors les ruines de la ville de Niagara Falls dans une pénombre totale. Les températures sont fraîches et une brise persistante s'engouffre dans vos vêtements. Seul le bruit des chutes d'eau, présentes à plusieurs centaines de mètres au nord, brise le silence de la nuit. L'atmosphère est paisible. Trop paisible, vous rappellent vos instincts de combattant.

    Un par un, vous vous regroupez devant une large grille circulaire. Celle-ci fait partie de ce qui était autrefois le siège du Service des Eaux et de la Gestion des Déchets de la ville (et ce qui n'est plus qu'aujourd'hui qu'une ruine décapitée de ses deux plus hauts étages, des pierres jonchant le sol aux alentours). A à peine cinq minutes de marche de la base, et à deux pas du fleuve, c''est l'entrée la plus pratique pour pénétrer dans les égouts. Et également la seule dont la résistance est certaine qu'elle n'est pas utilisée par les machines, puisque la clé d'accès a été soigneusement gardé par leurs soins dès l'installation de la base.

    En attendant le signal de passer à l'action, vous vous remémorez les raisons de votre présence ici, devant cette bouche d'égout dont les relents présagent bien de ce qui vous attend lorsque vous y pénétrerez. Armes en main, équipez des pieds à la tête, vous êtes prêts à nettoyer les lieux de toute présence non-organique. Car il s'agit bien de la traque et de l'élimination des machines suspectées de se déplacer par ce biais dont vous êtes chargés. Suite au rapport des Green Bears concernant des mouvements suspects récemment observés aux abords des entrées d'égouts, vous avez été appelé pour une réunion il y a quelques heures. Votre leader, Leilah Mallory, et celle de la base, Meredith Mayer, vous ont briefé sur la situation et sur ce qui était attendu de vous. Les ordres sont relativement simples : éliminer toute menace, observer l'avancée des machines et en découvrir le plus possible sur leur utilisation du réseau souterrain. Vous avez eu quelques heures pour vous préparez à cette perspective et rejoindre le point de ralliement.

    Vous êtes cinq pour cette mission. Assez pour vous protéger entre vous, pas trop pour ne pas attirer inutilement l'attention de vos proies. Vous ignorez le nombre de vos ennemis, tout comme leur localisation. Toute la difficulté sera de les trouver et de les anéantir méthodiquement sans vous faire submerger. Vous avez tous vos radios sur vous, vous permettant de vous joindre entre vous comme de joindre la base en cas de besoin. La nuit s'annonce très longue. Mais vous voilà tous réunis, prêts à en découdre. Une fois assurée que tout le monde est prêt, Leilah tire la clé de la grille de ses poches et ouvre le passage. Vous vous engouffrez dans le tunnel obscur, balayant les lieux de vos lampes torches. La porte se referme derrière vous, à clé, pour éviter toute autre intrusion.

    La chasse est lancée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://human-resistance.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Dim 3 Mai - 18:43

C'est parti pour l'aventure! Enfin presque... Une patrouille à vrai dire, ce qui peut sembler banal au premier abord, mais quand les ennemis sont un alliage de métaux très résistants avec une artillerie digne de Chuck Norris dans ses heures de gloire, chaque patrouille était significative, on n savait trop si on serait là le matin pour prendre le petit déjeuner avec les autres ou en train de mourir seul dans un coin sombre au milieu des rats qui avait pris la possession des lieux... Comme à son habitude, Duncan était à l'heure, toujours prêt à l'action. Il était bien le seul en ce moment. En effet, il était le premier à se présenter devant cette grande grille pour cette petite excursion sympathique dans les égouts de feu Niagara Falls, quartier général des derniers résistants du coin...

Duncan se souvenait assez bien de sa première rencontre avec les résistants. Ce faisait déjà quelques temps qu'il organisait sa survie personnelle dans un petit coin paumé de l'Amérique, lui même ne se souvenait plus trop où c'était, mais ce n'est pas le plus important. Il vivait de pêche, de fruits ramassés ça et là et de l'eau de la rivière qui coulait abondamment non loin de son cabanon. Les résistants sont arrivés un jour pour le convaincre, d'une part de ne pas les dynamiter, Duncan n'aimant pas trop les intrus sur son territoire, et d'autre part de les rejoindre, mission presque aussi difficile que la première! Finalement, les deux objectifs furent atteint, et voilà comment Duncan est devenu un membre presque apprécié de la résistance et de Red Tigers...

En parlant de Red Tigers, où est-ce qu'il étaient les autres? C'est vrai quoi, quand on donne un horaire, il faut le respecter! Duncan était en train de bouillir d'impatience, surtout qu'il avait amené tout son attirail, fabriqué de ses blanches mains, dont une surprise. Un petit truc qu'il avait bricolé avec un petit génie de l'informatique à la base. Il avait récupéré quelques pièces sur des robots pour créer une sorte d'explosif sonique, qui en gros, doit faire pas mal de dégâts sur tout ce qui est machine sur un rayon de 200 mètres... Enfin si ça marchait, car rien n'est moins sûr de ce côté là... Mais il avait hâte de l'utiliser pour voir ce que cela donnait! Alors qu'il commençait à taper du pied d'impatience, quelqu'un se profilait à l'horizon, se dirigeant vers lui. Une bonne occase pour râler, qu'il saisit sans broncher!


"J'ai failli vous attendre là!"
Revenir en haut Aller en bas
Abigail Rivers

avatar

Nombre de messages : 294
Age : 28
Age : 29 ans
Spécialité : Combat corps à corps
Date d'inscription : 05/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: Cyborg
Relations:

MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Lun 4 Mai - 5:08

Il faisait nuit noire et pas un bruit venait troubler la nature paisible, mis à part une respiration saccadée et des pas pressés. Abigail joggait en direction des égouts, avec sur le dos tout son attirail. Elle allait être en retard! Tout cela à cause de Charlie. Chaque fois qu’elle devait passer récupérer des armes, il lui offrait la lune et tout son amour et blablabla. Ce qu’il pouvait être collant quand il s’y mettait!

Enfin bref, Abi avait réussi toutefois à s’éclipser, mais avait pris du retard, elle qui faisait tout pour être ponctuelle. Le fusil à pompes accroché à sa ceinture cognait contre sa cuisse au rythme de sa course. La noirceur et le temps froid lui rappelait les hivers de Géorgie. Calmes et inquiétants. Cela lui rappelait les combats qu’elle menait dans les ruelles, une fois le soleil couché. Elle avait eu une adolescence trouble, mais cela lui avait valu son rôle dans les Red Tigers.

Son équipe devait d’ailleurs l’attendre. Ils étaient en mission. Il leur fallait éliminer les machines qui pouvaient potentiellement se cacher dans les égouts. C’était une mission qui lui plaisir. Faire du repérage, puis détruire. Éliminer ce qui avait tué son père. À cette unique pensée, Abigail ravala un sanglot.


*Papa…*

Non, non! Il fallait penser à autre chose. Aux robots à détruire, au sentiment de pouvoir et de réussite que cela engendrait. Abi se mit à courir plus vite encore, le vent séchant la petite larme qui avait longé sa joue. Au loin se profilait l’entrée de l’égout et la blondinette sentit une vague d’adrénaline la submerger. Elle avait hâte de commencer la mission. Elle se sentait comme une gamine à Noël. Évidemment, une gamine ne rêvait pas de détruire des robots mal intentionnés, mais le sentiment restait le même.

La jeune femme était à une centaine de mètres et aperçut un homme près de l’entrée de l’égout. Ouf! Elle ne semblait pas en retard! Lorsqu’elle fut suffisamment près pour entendre le Tigre, elle l’entendit râler. Deux options s’offraient à elle; c’était soit Duncan, soit Benjamin. Mais l’attirail et les cheveux longs de l’homme lui firent choisir la première option. Ah ce Duncan! Toujours aussi bourru.


«Roh tu me casses les oreilles l’ancêtre!»

Elle lui avait dit cela en riant. Elle aimait bien Duncan, c’était un bon équipier, même s’il s’approchait beaucoup de Mei Lin. Abi avait tendance à couver son amie. Duncan était certes un combattant expert, mais il restait un homme. Bien qu’elle croyait à l’amour, Abigail ne pouvait s’empêcher de mettre son amie en garde, ce qui exaspérait souvent Duncan. Mais comme Mei Lin n’était pas dans les parages, Abi se montrait très amicale avec son co-équipier.

«Désolée du retard, Charlie m’a encore demandée en mariage…»

La plupart de habitants de Niagara Falls était au courant de la bataille entre Charlie et Leandro. Cela les distrayaient grandement.

«Prêt pour la petite exploration nocturne?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Lun 4 Mai - 23:51

La bouteille sauta de la petite table et finit dans la poubelle, à deux mètres de là. Benjamin se leva alors en prenant soin de s'emparer de sa veste en cuir. Il s'y connaissait assez en météorologie pour affirmer que la nuit allait être froide et humide, et Niagara Falls aurait encore un bon mois à attendre avant d'espérer avoir une clémence de mère nature.
Il sortit de sa chambre et courut rapidement à l'armurerie pour récupérer les armes qu'il avait réservé pour la nuit. Un fusil à pompe, trois grenades à ions et son AK-48 qu'il avait laissé à l'armurier pour vérification.
Seul dans le noir, il monta ensuite les escaliers qui menaient à l'une des entrées de la base. Il sortit à l'air libre non sans avoir au préalable obtenu l'accord d'un membre des Green Bears, qui semblait connaitre les raisons de sa sortie nocturne, aussi le jeune homme lui souhaita t-il bonne chance en esquissant un salut militaire, ce qui eut le mérite de faire sourire Benjamin, qui lui répondit du même signe.

Il n'y avait pas beaucoup de marche pour aller jusqu'aux grilles d'entrées des égouts. La nuit enveloppait tout, et il était difficile de remarquer un mouvement au loin, dans les égouts, ce serait encore pire, car même la pâleur de la lune ne serait pas là pour les éclairer.
Tout en marchant, l'expert en tactique se remémora l'objectif du jour, où plutôt de la nuit. Il était certes simple dit comme ça, mais tout de même terriblement complexe dans l'acte. Le but était d'éliminer méthodiquement toutes les machines qui avaient pris place dans les égouts, ce qui signifiait une nuit de lutte complète. Une nuit de sang ou de débris de métal, les talents des combattants humains allaient faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre.
Cinq minutes plus tard, Benjamin entendait une voix rauque et sarcastique s'élever à une centaine de mètre de lui. Il n'était pas le premier. Tant mieux, et puis à mieux y réfléchir, il était tout à fait normal qu'il en soit ainsi, vu qu'il avait quelques minutes de retard, et qu'une bonne partie des Red Tigers étaient ponctuels, contrairement à lui.
En se rapprochant, il remarqua qu'à la voix masculine, dans laquelle il reconnut son ami Duncan, s'était ajouté une nouvelle voix, féminine cette fois. Il vit alors une chevelure blonde et sut tout de suite que c'était Abigail qui lui faisait face. En clair, la mission était tellement importante qu'ils avaient décidé d'envoyer les meilleurs du groupe pour régler l'affaire. Un expert en tactique, une spécialiste du corps à corps, tout les deux cyborgs, plus le leader incontesté de l'équipe -qui ne devrait pas tarder à pointer le bout de son nez- et un expert en explosif complètement cinglé. Ça promettait de sérieux ennuies pour la communauté des machines.

Benjamin apparut enfin aux yeux de ses deux compagnons, qu'il salua d'un signe de main tout en lançant d'un ton ironique:


- Alors Duncan, t'es ponctuel toi maintenant? J'espère que t'es prêt pour la pâté de ta vie!

En disant cela, il faisait référence à la compétition qui opposait les deux hommes sur le champ de bataille, le plus souvent, comme ce soir, ce serait un simple compte des machines éliminés. Le gagnant ayant le droit incontestable et mérité de se foutre de la tronche de l'autre. Et l'expert en tactique était déterminé à gagner ce soir.
Il se tourna ensuite vers la jeune femme.


- Salut Abi', jolie pompe que t'as là, dit-il en désignant le fusil à pompe qui pendouillait lamentablement sur son dos, en compagnie d'un jolie attirail de combat.

Décochant un sourire à ses deux équipiers, il se retourna rapidement en entendant le son caractéristique d'un bruit de pas. Même si c'était surement l'un de ses autres camarades, il ne fallait jamais rien négliger, et surtout son attention.
Revenir en haut Aller en bas
Ana-Maria Lucarez

avatar

Nombre de messages : 787
Age : 26
Age : 27 ans
Spécialité : - Mécanique & Transports -
- Armes à Feux -

Date d'inscription : 11/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Mer 6 Mai - 15:46

    Ce soir, mission spéciale ! La veille, Ana-Maria s'était un peu amusée au billard pour se détendre mais, toute la journée, elle avait attendu l'évènement avec impatience. Elle avait alors passé tout son temps à bichonner les canons de ses armes et à faire un peu de réparation mécanique sur les engins et véhicules de la Résistance, au garage de la base. Elle avait passé des heures à ça. Pourtant, le fait de s'occuper n'avait ni amoindrit son impatience, ni effacé son excitation. Elle avait bien trop hâte pour ça et était aussi intenable qu'une chat en cage. Du coup, elle avait été très active sur les moteurs et sous les capots, sans trop se fatiguer malgré tout, préférant garder ses forces pour sa mission.

    Puis elle s'était enfin préparée : elle avait enfilé une combinaison noire munie de nombreuses poches. Que voulez vous, or de question de manquer de munitions ! Elle avait alors pris deux Scorpions vZ61 des pistolets mitrailleurs tchèques, un plus imposant MP5, un HK USP 9mm allemand automatique léger et maniable et enfin, accroché à sa ceinture, un long couteau de chasse. Toutes ces armes sont celles fétiches de la jeune femme lorsqu'elle part en mission. Il faut savoir être bien armé. Et puis la jeune femme n'était pas mal calée du tout lorsqu'il s'agissait de ses engins. Elle pouvait tenir une conversation avec n'importe qui pendant des heures sur "quelle arme était la plus légère", "laquelle était la plus maniable", et tant d'autres discussions que certains machistes qualifiaient pourtant de "masculines".

    La nuit tomba rapidement. Fixant sa montre, la jeune femme remarqua qu'elle n'était pas en avance. Portant son MP5 en bandoulière, elle sortit de la base d'un pas vif et léger. Silencieuse et furtive comme un félin, elle évoluait dans le noir comme une ombre. Elle aimait le calme et le silence et ne voulait de toute façon pas faire trop de bruit. Non pas qu'elle pourrait être repérée par des robots, mais elle n'aimait pas briser le calme nocturne.

    Alors que la petite latina approchait du point de rendez-vous, elle entendit des voix au loin. Elle reconnut sans difficulté celles de ses co-équipiers. Elle les appréciait tous : Duncan pour sa franchise, Abigail pour son courage, Benjamin pour son côté challenger, Leilah pour sa droiture,... C'était une bonne équipe, homogène et soudée. Sachant qu'elle était proche d'eux, elle ralentit sa cadence et se détendit un peu. Arrivée à leur hauteur, elle vit Benjamin se retourner subitement et sourit, amusée : toujours à l'affut celui-là ! Finalement, elle lâcha d'une voix calme :

    "Buenas Tardes !"

    Ayant entendu leur petite conversation typique de deux mâles en pleine compétition pour la victoire, elle ajouta, provocatrice et sûre d'elle à la fois :

    "Ne rêvez pas les gars, je vais vous éclater tous les deux."

    Ana-Maria lâcha finalement un sourire malicieux. Que voulez vous, quand on est une femme il faut savoir s'imposer ! Mais pour ce point, la latina ne s'en faisait pas trop : elle avait sut s'imposer dès le départ, d'autant plus qu'elle était rebelle et sur le qui-vive, ce qui la rendait redoutable, un chouïa agressive même parfois. Elle s'était calmée mais n'avait rien perdu de sa force de caractère et de son côté garçon manqué. Ça on peut le dire ; la castagne, ça ne l'effraie pas ! Diplomate ? A ces heures et quand elle en voit l'intérêt, ce qui n'arrive que lors d'une querelle entre deux membres de la Résistance. Mais avec les robots : pas de quartiers !

    Posant ses mains sur ses hanches, elle les observa tous tour à tour. Il ne manquait que Leilah pour le moment. C'était étonnant, elle n'était jamais en retard. Bon en même temps, elle n'avait que dix minutes de retard, ce n'était pas grave non plus. La jeune femme demanda alors d'une voix amicale et empressée à ses co-équipiers :

    "Vous êtes près pour les faire déguster ?"

    Les, c'était bien sûr les robots. Rah ! Qu'Ana-Maria pouvait les haïr ceux-là ! En fait non, il y a bien un moment ou elle les adorerait presque : lorsqu'ils ne sont réduits à rien de plus que des boîtes de conserves ! Ce soir, c'était certain, elle allait s'en donner à coeur joie ! D'autant plus si Benjamin comptait les points.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Jeu 7 Mai - 1:41

    Leilah était accroupie dans l'obscurité depuis un bon moment déjà. Elle avait vu le soleil se coucher avec patience et résignation. Comme à chaque mission, elle ne se faisait pas de très grands espoirs. Ce soir, elle pourrait perdre des équipiers, elle pourrait aussi être tuée, elle le savait. Les robots n'avaient rien à voir avec les humains, si fragiles. Ils étaient rapides, résistants et forts. Cette excursion ne faisait pas plaisir à la leader des red tigers. D'ailleurs, rien ne lui faisait réellement plaisir, en général. Vêtue dans son uniforme le plus confortable, en kevlar noir, de ses bottes d'armées et équipée de ses meilleurs armes, elle était physiquement prête pour la bataille. Psychologiquement, elle ne l'était jamais. En effet, être trop sur de soi pouvait être fatal durant ce genre de mission.

    Des pas se firent entendre, le premier membre de l'équipe était arrivé tout près de la grille. Leilah avait reconnu Duncan, uniquement par le claquement de ses bottes sur le sol. Il fut rapidement rejoint par la belle blonde qu'était Abygail, puis par Benjamin et finalement par Ana. Leilah resta un petit moment à les observer. Tous semblaient tellement confiants, mais Leilah savait que cela n'était qu'un leurre. Elle n'avait pas choisi son équipe au hasard. Ils étaient conscients du danger et des enjeux de cette excursion. C'était plus encourageant, par contre, de démontrer de la confiance que de la peur. Une équipe encourageante avait beaucoup plus de chances de survie qu'une équipe défaitiste. Leilah eut un sourire en coin.

    Elle se leva finalement, sortant de l'ombre et marchant en direction de la grille, faisant claquer ses talons sur les dalles qui conduisaient vers l'entrée des égouts. Elle avait une démarche calme, détendue, presque lente. En arrivant à la hauteur de ses coéquipiers, elle sortit la clé de sa poche, la faisant balancer dans le vide au bout d'une cordelette, prenant bien soin qu'elle soit à la vue de tous. Ce geste, sans paroles, voulait tout dire. Ses équipiers devaient être prêts, car l'action allait bientôt commencer. Avant d'ouvrir la grille, elle se devait de donner ses ordres, ou plutôt, ses instructions à chacun des membres de son équipe.

    "J'ai pu saisir des bruits métalliques provenant de la grille, depuis le tout début de la soirée. Vous pouvez être certains que vous en aurez pour votre argent, soyez prêts. Ana, tu passes la première, c'est toi qui ouvres le chemin. Ben, tu passes le deuxième. J'entrerai en troisième. Duncan, Aby, vous fermez la route et protégez nos arrières. Il faut, dans le meilleur des mondes, que nous restions tous ensemble. Si nous avons à nous séparer, je préférerais que personne ne reste seul. Rappelez vous que notre force c'est notre équipe. Seuls, nous ne faisons pas le poids face aux machines. Aussi, les égouts peuvent être un ennemi redoutable pour nous, il est facile de si perdre, nous ne pouvons nous y cacher, et la retraite est difficile en cas d'encerclement. Par contre, ils peuvent aussi être un allié essentiel. Les ennemis ne peuvent venir que de devant, ou de derrière, il sera donc plus facile de les voir arriver. Oh, Duncan, n'abuse pas des explosifs, l'endroit est petit, fermé et pas très solide. Je ne veux pas qu'il y ai d'éboulement, cela pourrait nous bloquer la retraite, nous tuer et nous priver du seul moyen sécuritaire de se rendre au centre-ville. La dynamite, en cas d'urgence seulement, je préfèrerait presque tu t'abstiennes d'ailleurs. Sur ce, bon courage à tous."


    Elle avait donné des ordres bien précises, claires et plutôt simple. Les membres de son équipe savaient ce qu'ils avaient à faire. Ils devaient être disciplinés s'ils voulaient survivre, et ça, ils le savaient tous. Même un tête en l'air comme Duncan avait tendance à suivre les directives de la leader lors de ce genre de mission. Cela leur avait sauvé la peau à quelques reprises déjà. C'est pourquoi Mallory avait confiance en son équipe, car elle savait qu'ils avaient aussi confiance en elle, et qu'ils feraient du bon travail, comme toujours. Leilah avança vers le grillage et déverrouilla le loquet, ouvrant la grille toute grande. Il n'y avait plus de marche arrière possible.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Jeu 7 Mai - 12:25

Ce cher Benjamin Snider, toujours le mot pour rire. La raclée de sa vie, qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre... D'autant plus que Duncan avait gagné la dernière fois, grâce à un jet de grenade bien calculé, qui avait fini en feu d'artifice de pièces détachées, Snider en était vert! Du fait, le tacticien eu le droit aux fameuses railleries de l'expert en explosifs sur tout le chemin de retour, pour le plus grand plaisir de Duncan. Cette sortie allait être grandiose, pour ça il ne se faisait pas de soucis. Entre la guerre des deux seuls hommes de la mission, Abigail et son bras bionique et la petite jeune, dont Duncan oubliait toujours le nom, ça promettait d'être folklore! Restait plus que la chef... ''La'' et ''chef''... Deux mots qui décidément ne collaient pas bien ensemble aux oreilles de Duncan, qui souvent se faisait un malin plaisir de contester certaines choses, profitant de son âge et de ses faits d'armes. En attendant l'arrivée de la patronne, il allait se faire un malin plaisir de répondre à son ami Ben, quand la jeune Ana-Maria s'immisça dans la conversation en disant que c'est elle qui mettra une pâtée aux deux... Duncan laissa échapper un ricanement et lui répondit

''Laisse tomber Conchita, c'est une affaire entre moi et et le tas de ferrailles en face de moi!''

Duncan aimait bien donner des petits surnoms à tout le monde, il trouva ça plus sympa, plus convivial... Les autres pas toujours... Ça lui permettait surtout de ne pas avoir à retenir les prénoms de tout le monde, il n'aimait pas se compliquer la vie. C'était pas méchant de sa part, quoique parfois ça l'était, mais pas dans ce cas là... C'était plus du gentil chambrage. Alors qu'il s'apprêtait de répondre enfin à son ami, Leilah arriva, Il avait bien envie de lui sortir une phrase dans le style la ponctualité est la politesse des rois, mais il se retint de le dire pour la laisser faire son briefing, qu'il écoutait comme d'habitude à moitié, pas besoin qu'on lui dise quoi faire, il savait faire son boulot... Mais le moment où elle s'adressa directement à lui, pour lui dire d'éviter les explosifs, ça par contre, il l'avait bien entendu! Quelle abération! Il allait falloir laisser les jouets au placard cette fois... Heureusement qu'il lui restait quelques grenades à IEM et son petit prototype, enfin, s'il marchait... Il ne broncha pas trop, il lança juste une petite pique au leader


''Y a pas quelqu'un qui aurait un jeu de cartes à me passer, histoire que je m'ennuie pas trop à l'arrière...''

Il se plaça donc en queue de peloton, accompagné d'Abigail, comme prévu... L'équipe commençait à s'engouffrer dans cette petite ouverture dans la grille, la chasse était ouverte! Chacun était très attentif à ce qu'il y avait autour de lui, il n'y avait plus qu'eux pour se protéger. Ce qui n'empêchait pas l'ambiance d'être plutôt détendue, c'était en général comme ça chez les Red Tigers, surtout quand Duncan participait à la mission. Souvent du chambrage envers Benjamin d'ailleurs.

''Je vois une machine entre Conchita et la patronne, on ouvre le feu?''
Revenir en haut Aller en bas
Abigail Rivers

avatar

Nombre de messages : 294
Age : 28
Age : 29 ans
Spécialité : Combat corps à corps
Date d'inscription : 05/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: Cyborg
Relations:

MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Jeu 7 Mai - 21:12

Un poing sur une hanche, l’autre bras détendu le long de son corps, Abi écoutait les deux «ancêtres» se disputer la future victoire de démolition de robots. Une chance que ces deux-là faisaient partie de l’équipe; leur énergie estompaient le doute ou la nervosité, laissant que le courage et la détermination. La chimie du groupe s’en voyait grandement améliorée également. Ben se tourna vers Abi, passant un commentaire sur son arme.

«Merci. C’est pour mieux écraser l’ennemi, mon enfant!»

Petit clin d’œil, un sourire amusé. Abi adorait ces deux hommes et ça lui faisait plaisir de les voir près d’elle dans cette mission. Elle se sentait en sécurité avec eux. Alors que les deux hommes se chamaillaient toujours, une voix suave et familière résonna dans l’ombre. Quelques secondes plus tard, la blondinette put voir les traits du visage d’Ana se dessiner à côté d’elle.

«Holà senorita! Como estas?»

Abi essayait, depuis qu’Ana faisait partie des Red Tigers, d’apprendre un peu l’espagnol, mais avec peu de succès. Elle ne savait que quelques mot-clés, mais elle ne désespérait pas. Il ne manquait plus que Leilah pour entrer dans les égouts. En entendant, Abi écoutait d’une oreille les trois compères et, de l’autre, gardait une oreille attentive, à l’affût du moindre bruit suspect.

Quelques instants plus tard à peine, le claquement des pas de leur chef résonna sur le sol. Abi lui fit un sourire, sachant tout de même que Leilah ne lui répondrait probablement pas. Cette femme était si sérieuse. C’était sans doute la raison pour laquelle on l’avait désignée comme leader. D’ailleurs, elle se mit immédiatement à parler, expliquant son plan à toute l’équipe. Tout en l’écoutant religieusement, Abigail ne put s’empêcher de songer à quel point elle admirait cette femme. Elle était forte, assurée, terre à terre et elle ne manquait pas de courage. Prenant son fusil dans ses mains, la cyborg hocha la tete, montrant qu’elle avait compris les ordres. Fermer la formation avec Duncan serait presque amusant. Surtout qu’il n’avait pas le droit d’utiliser ses explosifs, ce qui le ferait ronchonner assurément. Et cela amusait tellement Abi.

D’ailleurs, Duncan s’exécuta tout de suite dans ce qu’il savait mieux faire, c’est-à-dire râler. Abigail ne put s’empêcher de rigoler discrètement au commentaire du spécialiste en explosifs. Puis, elle laissa passer Ana, Benjamin et Leilah dans la bouche de l’égout, pour ensuite s’y engouffrer avec Duncan. Alerte, Abi observait les alentours dans un silence monastique. Elle eut un petit sourire au commentaire de son compagnon. Cyborg elle-même, elle se voyait parfois comme une machine plus qu’une humaine, même si cette impression se dissipait peu à peu avec le temps. Un léger bruit détourna son attention, lui faisant tourner la tête. Un gros rat, rien de plus. Abi grimaça.


«Beurk, ces bêtes sont dégoûtantes!» Marmonna-t-elle.

À pas de loups, elle suivait le groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Ven 8 Mai - 21:16

Abigail lui répondit astucieusement et le tacticien lui décocha un sourire. Il savait très bien que sous la beauté de blonde se cachait un talent au combat indéniable, et le fait qu'elle soit devenu cyborg n'arrangeait rien aux affaires des machines.
Ana était alors arrivé en donnant une raison de plus à Benjamin pour se surpasser. Duncan lui envoya une pique et le cyborg lui lança un regard emplit de détermination.


- C'est ça mon vieux! Laisse la jouer voyons, elle sera deuxième derrière moi...

Un clin d'oeil et Leilah se retrouvait à côté d'eux. Voilà qu'elle n'était pas en retard, elle les observaient juste. Toujours aussi théâtral, elle laissa pendre la clé qui ouvrirait la grille d'entrée. Elle donna ensuite les instructions d'une voix claire, et Benjamin hocha la tête en signe d'assentiment avant de se tenir près de la grille, juste derrière Ana.
Leilah savait ce qu'elle faisait, ses instructions étaient claires et précises, d'ailleurs, peu de personnes auraient pu contester son entrée en tant que leader des Red Tigers -mis à part Benjamin bien entendu...- , c'était littéralement la lumière dans l'obscurité.
La grille s'ouvrit, révélant en son entièreté un gouffre obscur et puant.
Toujours derrière la jeune femme, Benjamin s'engouffra dans les égouts. La chasse était désormais ouverte. Malgré tout, Duncan s'autorisa comme toujours une pique sur l'expert en tactique, et celui-ci ne manqua pas de sourire.


- Tu veux que j'allume un bâton de dynamite qui doit trainer dans ton caleçon?

Le boyau dans lequel ils progressaient était assez grand, pas plus de deux mètres de diamètre, en ajoutant à ça le petit caniveau ou coulait tranquillement un maigre filin d'eau. La vrai rivière souterraine, qui contenait surement beaucoup d'ordures et de déchets de toutes sortes, étaient à une centaine de mètres plus loin. Cela pouvait devenir un danger dans le sens ou le coulis de l'eau, bien que léger, pouvait cacher les cliquetis des machines.

Malheureusement pour lesdites machines, les sens du tacticien étaient exacerbés au maximum. Sans regarder, il devina qu'un rat se faufilait entre ses jambes, et il en eut la confirmation à l'exclamation dégoutée de Abi'. Sa lampe éclairait un faible secteur du boyau, et il était sur que, tout seul, il n'aurait pas eu l'ombre d'une chance de s'en sortir vivant. Mais c'était les meilleurs qui l'accompagnait, et il avait confiance en ces capacités.


- Machines, on arrive!


[Désole pour la petitesse]
Revenir en haut Aller en bas
Ana-Maria Lucarez

avatar

Nombre de messages : 787
Age : 26
Age : 27 ans
Spécialité : - Mécanique & Transports -
- Armes à Feux -

Date d'inscription : 11/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Sam 9 Mai - 12:50

    Abigail la salua dans l'une de ses langues, ce qui lui fit plaisir. Elle lui répondit amicalement que tout allait bien pour elle. A peine arrivée, déjà Duncan l'appelait "Conchita". Elle leva les yeux au ciel. Décidément, celui-là ne changeait jamais ! Elle avait l'habitude et à force, cela la faisait presque sourire. Benjamin alors répondit à Duncan en faveur de la latina-iranienne. Elle ne comptait pas en rester là et répondit au spécialiste des explosifs :

    "Je savais que TNT c'était pour Tahen'n'Tonto !" ("Con et Con" en Iranien, anglais et espagnol)

    Leilah pointa alors le bout de son nez : elle était là depuis le début, dans la pénombre. Étrangement, cela n'étonna Ana-Maria qu'a moitié. C'était bien le genre de leur patronne d'être là avant tous. La dirigeant des Tigers leur expliqua les directives à suivre et leurs positions avant qu'ils n'entrent dans le tunnel. Ana-Maria affichait alors un large sourire : elle était placée au premier rang. Non seulement son envie d'action et d'adrénaline n'en était que comblée, mais en plus, le fait d'être première lui donnait un peu d'avance pour la petite compétition avec les deux hommes. Après tout, elle serait la première à voir l'ennemi arrivée. Cela ne l'empêcherait pas d'être concentrée, bien au contraire : elle ne voulait pas par son inattention causer la mort de tous ses collègues. Elle allait donc redoubler de prudence, ça c'était certain. Elle lâcha alors à l'adresse de la grande brune :

    "A tes ordres !"

    Et sur ces mots, elle se mit en tête de peloton, son MP5 en avant, tous les membres tendus et prêts à la moindre surprise. Ils s'engouffrèrent alors dans les égouts, tous sur leurs gardes. Elle entendait çà et là les remarques de ses compagnons de mission. Elle ne put s'empêcher de répondre à Agigail, un peu moqueuse :

    "Fais gaffe Abi, ils pourraient te mordre."

    Elle sourit, amusée. Elle évitait malgré tout de se déconcentrer. Ces pas étaient lents et furtifs à la fois, telle une panthère en chasse, ses yeux noirs perçant la nuit. Duncan ne tarda pas à rompre le silence qui commençait à s'installer d'une petite vanne bien à lui. Décidément, il ne l'ouvrait que pour ça ou pour râler celui-là ! Ben répondit avec une bonne répartie qui arracha un petit rire moqueur à Ana-Maria, qui renchérit aussitôt :

    "A mon avis Ben, tu devras fouiller un peu plus : je suis sûre qu'il a de la dynamite jusqu'entre les fesses !"

    La jeune femme appréciait vraiment se groupe. Ils se marraient bien et ne s'ennuyaient jamais, même en mission. Après tout ce n'était pas plus mal : si ils venaient à mourir sous peu, ce serait une belle mort. Pas de peine ou de lamentation avant. Ana-Maria considérait les Tigers de plus en plus comme sa tribu, sa famille et tous étaient importants pour elle. Bien décidée à les défendre et à mener sa mission à bien, elle scruta un peu mieux encore l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Mar 19 Mai - 23:47

    Leilah prit position au beau milieu de la formation, pour une raison bien simple. Il lui était plus facile de se faire comprendre par tous les membres du groupe de cette manière. Elle ne releva pas les commentaires de Duncan sur son interdiction d'user d'explosif. L'expert en explosif était parfaitement au courant - espérait-elle - que cet ordre était fondé. Elle avait positionnée Ana-Maria la première car cette dernière avait une ouïe et une vision très développé. De plus, en étant un peu plus petite que les autres, elle était moins repérable par les yeux électroniques des machines. Ben la suivait, pour la protéger. Derrière Leilah, il y avait Duncan et Aby qui fermaient la marche avec vigilance. La formation semblait bien fonctionner, mais l'équipe était bruyante, trop bruyante. Les blagues de dynamite dans le derrière et les commentaires de gamines sur les rats d'égouts n'avaient pas leur place. Pendant quelques secondes, elle se sentit dans une garderie. Surtout avec les robots munis de systèmes à ondes sonores. Le son se déplaçait facilement dans les dédales fermés des égouts, ils étaient très repérables. D'un autre côté, attirer les robots, s'en débarrasser et reprendre contrôle de cette section très importante de la ville était le but principal de cette mission. Alors, Leilah ne réprimanda ses équipiers. Ils allaient laisser les machines venir vers eux.

    Ils arrivèrent à une intersection, Leilah ne voulait pas que son équipe se sépare. Ils étaient plus forts en groupe. Cependant, en restant ensemble, ils couvraient beaucoup moins de terrain, en beaucoup plus de temps. La meilleure solution était de diviser l'équipe en deux. Elle étira le bras devant, posant sa main sur l'épaule de Benjamin. Bien qu'elle se sentait plus en sécurité avec le cyborg avec elle, il était son meilleur tacticien, il fallait équilibrer les équipes de manière logique. Benjamin et Ana s'entendaient bien et étaient tous les deux d'excellents tireurs, ils arriveraient à se défendre à deux en cas de problèmes. Lorsque Ben se retourna pour voir ce qu'elle lui voulait, Leilah lui fit comprendre par des signaux tactiques ce qu'elle attendait de lui et d'Ana. Ils allaient prendre le tunel de gauche, puis Leilah, Duncan et Abigail prendraient à droite. Un cyborg de chaque côté, un tacticien de chaque côté, et Leilah voulait Duncan de son côté, parce qu'il avait une grande gueule et qu'elle voulait qu'il attire l'attention des robots de son côté, plutôt que du côté de Snider. Tout simplement parce qu'elle préférait les situations qu'elle pouvait contrôler et qu'elle n'aurait aucun contrôle de la situation si Ben et Ana tombaient sur les machines en premier. Elle pourrait même les perdre, étant donné qu'ils étaient si peu nombreux pour cette mission.

    Après avoir donné ses ordres silencieux, elle s'engouffra dans le couloir de droite, suivit de Duncan et Aby, après avoir fait un signe de tête à Ana et Snider, espérant que cela ne serait pas la dernière fois qu'elle verrait leurs visages. Leilah pouvait souvent sembler insensible, mais cela ne voulait pas dire qu'elle ne ressentait pas un certain attachement envers les membres de son équipe. Elle eut un léger sourire en coin en regardant Ben. C'était un sourire de défi. Elle le défiait tout simplement de rester en vie, sachant que son égo démesuré allait vouloir relever ce défi. Elle se retourna, sans regarder derrière, en tête de peloton.
Revenir en haut Aller en bas
Skynet
- Admin - Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Dim 31 Mai - 18:42

    Les égouts étaient très peu pratiqués depuis plus d'une dizaine d'années et quasiment laissés à l'abandon. Dans ces conditions, non seulement les rats y avaient pullulé en toute liberté, comme s'en était rendue compte Abigail, mais les lieux étaient également loin d'être correctement entretenus. Le fonctionnement d'évacuation des eaux était bouché en plusieurs endroits. En conséquence, le contenu des égouts stagnaient et décuplaient les odeurs nauséabondes qui emplissaient naturellement les lieux. Pire encore, en cas de pluies importantes certains endroits se voyaient inondés, les réservoirs débordant sous le surplus. Ces inondations répétées faisaient rouiller tout ce qui était métallique et affaiblissait les soubassements et les passerelles qui permettaient d'enjamber les cours d'eaux (si on pouvait encore appeler ça comme cela).

    Après que les Red Tiger se furent séparés, Benjamin et Ana arrivèrent à une salle de stockage. Un large bassin occupait le centre de la pièce et débordait légèrement sur les chemins de pierre environnants, les rendant glissants. L'odeur y était particulièrement insupportable, et les corps de rats morts flottant sur l'eau croupie rendaient l'origine de cette odeur évidente. Le chemin, alors qu'il ne faisait qu'une quinzaine de mètres, semblait particulièrement long vu les circonstances délicates. A son extrémité se trouvait une porte en métal actionnée par une roue qu'il était nécessaire de tourner. Malheureusement, celle-ci était coincée, bloquée par la rouille et la saleté. Seule une force extraordinaire permettrait de l'ouvrir.

    Du côté de Leilah, Abigail et Duncan, l'odeur était moins importante et le chemin dégagé. Ils traversèrent plusieurs longs couloirs avant d'arriver à une salle. Une passerelle en fer surplombait les égouts et était le seul passage possible. Lorsque Leilah s'engagea, la passerelle émit un faible grincement de protestation mais ne montra pas signe de faiblesse. Au passage d'Abigail, un craquement de mauvais augure attira leur attention. Mais Duncan s'était déjà engagé. Si, d'un pas leste, Abigail put trouver refuge de l'autre côté, le spécialiste en explosifs n'eut pas cette chance. La passerelle céda sous son poids, lâchant aux points de soudure avec la pierre. Elle ne tenait que d'un côté, celui de Leilah et Abigail, et menaçait de céder à tout moment. Bien heureusement pour lui, Duncan avait eu le réflexe de se jeter à plat ventre et de s'agripper aux bords. Seules ses chaussures baignaient dans l'eau croupie. Quelques secondes et il y prendrait son bain.



Voilà pour mettre un peu d'action et faire avancer l'histoire.
Duncan ayant son souci au poignet , nous allons passer son tour pour le moment.
Il se réinsérera dans le jeu dès qu'il le pourra (sans attendre que son tour soit revenu).
La parole est à Abigail. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://human-resistance.forumactif.org
Abigail Rivers

avatar

Nombre de messages : 294
Age : 28
Age : 29 ans
Spécialité : Combat corps à corps
Date d'inscription : 05/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: Cyborg
Relations:

MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Dim 7 Juin - 6:24

Tout semblait gris et gluant autour d’eux. L’eau ruisselait de toute part et s’accumulait par endroit. Cela sentait la moisissure. En bref, il n’y avait que des machines pour se terrer dans un coin si peu sanitaire. Abi n’aimait pas cet environnement qui ne permettait pas une grande liberté de combat. Elle comprenait Duncan qui, spécialisé en explosion, devait se sentir plutôt inutile, puisqu’elle-même voyait des difficultés aux combats en corps à corps. Les tuyaux étaient étroits en plusieurs endroits et la retraite était quasi-impossible. La jeune femme révisait toutes les possibilités, prête à mourir pour défendre son équipe s’il le fallait.

Le silence de Leilah lui fit comprendre assez rapidement qu’ils étaient bruyants. Furtive, agile, leur chef était beaucoup plus «sobre» qu’eux. Et Abigail admirait cette femme si complète. Aussi elle l’imita, se plongeant dans une méditation qui améliorait ses performances au combat. Nerveusement, le cyborg vérifia tout de même d’un geste subtil l’état de son bras mécanique. Ils n’étaient pas encore en symbiose, elle et ce membre artificiel, mais cela faisait l’affaire. Une fois cet atout bien maîtrisé, Abi serait une combattante hors paire.

Et puis vint le moment que la belle blonde redoutait à toutes les fois. Il fallut se séparer. La jeune femme détestait voir des camarades s’éloigner. Cela lui faisait penser à ces films d’horreurs où le tueur choisissait exactement ce moment-là pour frapper. Et elle était blonde! Qui mourrait en premier dans ces situations? Gagné! La blonde. Abigail était une vrai bagarreuse, mais elle se sentait toujours plus forte en plus grand nombre. Mais puisqu’il le fallait, la jeune femme suivit Leilah et Duncan sans broncher. Elle prononça tout de même une prière silencieuse pour Ana et Ben qui s’éloignaient de leur côté.

Le segment que le trio avait emprunté était plutôt dégagé et Abi l’observa avec plaisir. Un combat dans cet espace qui offrait plus de possibilités de mouvements la rassurait. Il arrivèrent toutefois à une passerelle où seul un individu pouvait passer à la fois. Abi la jugea tout de suite dans un état précaire. La prudence serait leur meilleure alliée. Leilah s’y engagea la première. La cyborg posa les yeux sur le métal, essayant de deviner les endroits plus faibles de la construction rouillée. C’était chose difficile, puisque ladite rouille couvrait pratiquement l’ensemble de ce passage.

Sans plus entendre, Abigail posa les pieds sur la passerelle dès que Leilah fut de l’autre côté. Le craquement inquiétant qui retentit sous elle la fit avancer avec plus de vitesse et de légèreté, espérant qu’il ne cède pas, mais Duncan tenta la traversée trop rapidement. La passerelle céda sous eux. D’un bond de chat, la tête blonde se trouva près de Leilah, mais Duncan, trop loin, n’eut pour unique option que de se cramponner de toutes ses forces au métal corrodé. Vive, la spécialiste du combat se jeta à plat ventre et de son bras droit, retint la passerelle. De ce membre aux apparences humaines résonna un grincement inhumain. La jeune femme souleva péniblement la construction de quelques centimètres, mais ne put en faire davantage, craignant le relâchement de son bras robotisé.


«Duncan, il faudra grimper…»

Abigail lui fit un sourire d’excuses. Elle n’était pas Wonderwoman… Pas encore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Dim 7 Juin - 10:53

A la remarque de Ana, l'expert en tactique se fendu d'un sourire sans toutefois répondre. Plus ils avançaient, plus le froid se faisait présent et l'humidité dérangeante. De part et d'autre du tunnel, des plaques de moisissure recouvraient les parois comme le sol, qui ne semblait pas avoir été foulé depuis longtemps. Humainement en tout cas, car quelques rats passaient sur le chemin du petit groupe. Benjamin détestait les rats, c'était pour lui un signe que l'endroit était pourri et complètement abandonné. Ce qu'il détestait encore plus, c'était le silence qui régnait maintenant, alors que tout le monde commençait à prendre la mesure de leur mission.

Benjamin observa Leilah tandis que celle-ci lui donnait des directives tout en gestuelle. La chef lui lança ensuite un regard emplit de défiance, mais il ne s'y laissa pas prendre. C'était plutôt une prière silencieuse pour qu'il revienne vivant, lui et sa coéquipière. L'expert tacticien lui lança un clin d'oeil tranquille et suivit Ana dans le chemin indiqué. Il n'y avait plus un bruit maintenant que l'équipe était séparé et Benjamin n'ouvrit cette fois pas la bouche, sachant qu'à tout moment, un mot de leur part et les machines rappliqueraient de tout les côtés. Il fallait les prendre par surprise et non le contraire.

Repensant aux directives de Leilah, il se dit que les équipes étaient somme toute bien faites. Deux tacticiens de chaque côté, et il savait que sous les apparences assez "féminines" de Ana se cachait un véritable talent au combat. De même pour Abigail qui disposait en plus de cela d'un bras mécanisé. Duncan, enfin, était le plus vulnérable pour cette mission. Car même si il était assez équipé pour faire péter le réseau entier des égouts de la ville, il lui était formellement interdit d'utiliser lesdites explosifs lors du combat, pour ne pas faire s'écrouler un pan du tunnel.

La salle dans laquelle ils débouchèrent tout les deux était assez vaste. Son centre était occupé par un large bassin dont l'eau débordait légèrement sur les chemins de pierre environnants. L'odeur était insupportable, surement dû au fait que pas mal de corps de rats étaient entrain de se décomposer dans l'eau croupie. A l'extrémité du bassin, il y avait une grande porte métallique, qui apparemment pouvait seulement être ouverte par une roue. La roue comme la porte étaient rouillées et emplit de saleté.

L'expert en tactique observa l'ensemble en se demandant quel était l'utilité de cette pièce, mais il préféra ne pas en faire le commentaire à haute voix. Son attention était en particulier tournée vers la porte. Mais avant tout essai, il était nécessaire d'en discuter avec sa coéquipière.

Benjamin se tourna vers Ana.


- T'en penses quoi?

Revenir en haut Aller en bas
Ana-Maria Lucarez

avatar

Nombre de messages : 787
Age : 26
Age : 27 ans
Spécialité : - Mécanique & Transports -
- Armes à Feux -

Date d'inscription : 11/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Dim 7 Juin - 13:27

    Leilah ne prenait pas part à leurs petites plaisanteries... Tout portait à croire que le bruit l'insupportait. Ana-Maria sourit, amusée, et la mit en veilleuse. Elle reprit par la suite un air plus grave : il était vrai qu'ils étaient en mission. Et puis, mieux valait rester concentrée et en alerte : la jeune femme attendait une mission depuis tellement longtemps, elle s'était tant ennuyée et s'ennuierait tellement une fois celle-ci terminée, qu'il valait mieux la savourer. Et rien de mieux pour cela que d'être focalisée sur cette fameuse mission.

    D'ailleurs, celle-ci prit un nouveau tournant. En effet, le groupe de Tigers arrivèrent à une intersection. Ils durent se séparer et Ana-Maria nota que Leilah organisa bien les groupes. Resserrant son étreinte sur son arme, la métisse Porto-Ricaine et Iranienne se mit en route aux côtés de Benjamin. Elle n'adressa pas un regard à ses autres coéquipiers : ce serait leur porter la poisse. En effet, leur lancer un dernier coup d'oeil serait comme un "au cas ou ils ne se reverraient pas". Et bien Ana-Maria y comptait bien ! Sinon, les âmes perdues recevraient des coups de pieds aux fesses de sa part jusque dans la tombe !

    La jeune femme entama donc sa marche dans les pourritures et moisissures des égouts, les pieds pataugeant dans une espèce de marre gluante et malodorante. Ana-Maria ne put réprimer une petite grimace de dégout. Elle se concentra un maximum sur son arme et son viseur, afin d'ignorer les relans pestilentiels qui empestaient tout l'air alentour. L'oreille tendue, elle entendit au loin une sorte de fracas, qui résonnait contre les parois métalliques. Elle tourna la tête quelques secondes, espérant qu'il n'était rien arrivé de grave à l'autre groupe. Puis elle les chassa de son esprit et continua à aligner un pas avant l'autre, inlassablement, tendant les muscles comme une panthère prête à bondir.

    Ils débarquèrent finalement dans une salle inondée de ce liquide épais et empesté ! Ana-Maria ne laissa rien paraître mais l'odeur était insupportable. Face à eux : une grande porte qui s'actionait à l'aide d'une roue, complètement rouillée par ailleurs. Benjamin la questionna alors. Il n'y avait pas trop de doute sur le fait que le cyborg n'aurait pas trop de mal à ouvrir la porte, ceci dit cet acte comportait quelques risques qu'Ana-Maria analysa très vite. Elle lui en fit part :

    "Et bien on ne sait pas ce qui se cache derrière. Soit on l'ouvre et on est encore plus inondés si l'eau croupie derrière, soit la porte est piégée et on saute, soit des robots nous attendent. On pourrait retourner en arrière mais on risque de louper quelque chose ou d'être venus pour rien, ce qui serait embêtant. Ce que je propose donc c'est que je me mette dans un coin ou je pourrais voir sans être vue ou du moins touchée par divers projectiles et que pendant ce temps tu ouvres la porte en prenant garde à bien te caler derrière celle ci : ainsi tu serais toi aussi protéger vue que c'est un métal solide et résistant. Je pense que c'est le meilleur plan d'action. Ton avis sur la question ?"

    Ana-Maria plongea son regard dans celui de Ben, attendant son avis. Après tout, c'était lui le tacticien et peut être que ses idées étaient très peu réalisables. Et puis, fallait il encore qu'il se sente capable d'ouvrir la porte. Sinon, autant retourner en arrière demander quelques bombes à Duncan et faire péter la porte, mais ce n'était pas la meilleure option...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skynet
- Admin - Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Lun 29 Juin - 12:41

Bon eh bien, puisque deux des vôtres nous ont quitté : aux grands maux, les grands remèdes !


    Leilah s'avançait pour tendre sa main à Duncan et l'aider à remonter lorsqu'un bruit derrière elle l'alerta. Virevoltant et s'accroupissant en un seul mouvement, elle braqua son arme et la torche qui y était accroché sur les ténèbres du couloir. La lumière rencontra un éclat métallique à une demi-douzaine de mètres d'eux. Un cliquètement se fit entendre tandis que le métal semblait se rapprocher. Leilah n'eut que le temps d'apercevoir ce qui ressemblait à des pattes d'araignée mécanique avant de faire feu.

    "Hell Fleas !" cria-t-elle pour prévenir ses camarades.

    Mais le mal était déjà fait. Le robot et sa vision infra-rouge les avait repéré depuis bien plus longtemps et tira une fraction de seconde avant Leilah. Une balle vint se ficher dans le bras mécanique d'Abigail, produisant un court-circuit qui déclencha le relâchement du bras mécanique, la forçant à lâcher la passerelle de fer. Dans un grognement étranglé, Duncan se vit couler dans l'eau saumâtre avec la plaque de métal à laquelle il s'était accroché de toutes ses forces. En un instant, il disparut du champ de vision de ses équipiers, emporté par le courant.

    Sans aucun abri pouvant leur apporter une éventuelle protection, les Red Tigers étaient une cible facile pour le fusil mitrailleur du robot. Leilah se prit une balle à l'abdomen et laissa échapper un cri de douleur qu'elle étouffa comme elle le pouvait. Tâtonnant, sa main droite se faufila dans la pochette qu'elle avait emmené avec elle. Elle en sortit une grenade à ions qu'elle dégoupilla d'un mouvement du pouce avant de la faire rouler vers l'autre bout du couloir. Coincé entre deux murs, pouvant tout juste reculer ou avancer, l'Hell Flea n'avait aucun moyen d'éviter l'offensive. La déflagration électronique produit son effet imparable. Le tas de ferraille s'écroula dans des grincements désagréables, ses circuits totalement cramés par le courant. La grenade à ions avait pour avantage de ne produire quasiment aucun bruit et de ne pas endommager autre chose que les circuits électroniques. Mais elle portait loin, et toucha Abigail, qui, à nouveau, vit son bras parcourut d'un court circuit extrêmement douloureux. A côté d'elle, Leilah perdait énormément de sang et était incapable de se lever toute seule. Elle se battait rien que pour rester consciente. Elles seraient des cibles faciles pour la prochaine machine venue.

    A quelques salles de là, Ana-Maria et Benjamin n'avaient pas été sourds aux coups de feu échangés. Ils avaient le choix entre faire marche arrière et perdre énormément de temps, ou tenter d'ouvrir la porte pour trouver un chemin leur permettant de rejoindre leurs amis plus rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://human-resistance.forumactif.org
Abigail Rivers

avatar

Nombre de messages : 294
Age : 28
Age : 29 ans
Spécialité : Combat corps à corps
Date d'inscription : 05/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: Cyborg
Relations:

MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Sam 25 Juil - 17:30

Ensuite, tout se passa avec une rapidité telle qu’Abi ne put comprendre que plus tard ce qui c’était passé. Tout ce qu’elle regardait c’était Duncan qui remontait péniblement, jusqu’à ce qu’un cri, celui de Leilah, la mette en alerte. Mais que pouvait-elle faire? Abigail était à plat ventre et devait tenir la structure métallique pour empêcher la chute de Duncan. Un instant plus tard, une douleur fulgurante à son bras robotisé lui faisait tout lâcher, jetant son compagnon d’arme dans le vide.

«Duncan!!»

Il était déjà loin, le courant l’emportant à toute vitesse, le faisant disparaître de sa vue. Abigail jura bruyamment puis se tourna vers leurs agresseurs. Duncan ne pouvait être sauvé que si elles se débarrassaient de ces deux machines qui les attaquaient. Mais elles n’avaient nulle part où s’abriter. Les deux Tigres devaient tirer à vue, aussi vulnérable que de petites souris face à deux énormes matous. Abigail s’empara de son fusil à pompes pour tirer. Elle n’avait pas finit de tirer sa deuxième balle que Leilah poussa un grognement de douleur. Blessée.

*Merde, merde, merde!*

Bien que son bras fut mécanique, la douleur était présente, bien présente. Les deux femmes étaient blessées et risquaient à tout moment de mourir criblées de balles. La vue d’Abi se brouillait graduellement, la douleur laissant échapper des larmes aux coins de ses yeux.

Leilah lança une grenade qui anéanti une des machines. Au moins, c’était déjà ça. Mais l’explosion se faufila jusqu’à elles, touchant la blonde à travers son bras électronique. Elle poussa un cri aiguë, serrant le membre blessée contre elle. Le choc électrique la propulsa au sol. Elle tenta de se relever mais son bras mécanique, lourd, était maintenant un fardeau davantage qu’un membre extraordinaire.

Désespérée, Abigail se saisit tout de même de son arme et continua à tirer, elle devait faire reculer la machine le plus loin possible, afin de lancer une grenade à son tour… Elle se mit à hurler de toutes ses forces, afin d’alerter ses coéquipiers qui étaient un peu plus loin.


«Annnnnnnna! Beeeeeeeeeen!»

Les tirs de la machine étaient précis, empêchant Abi de tirer à sa guise, car elle devait rouler sur elle-même pour les éviter. La jeune femme gardait toujours un œil sur sa chef, espérant qu’elle s’en sortirait vivante. Pourvu que leurs deux camarades les aient entendus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skynet
- Admin - Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   Sam 15 Aoû - 22:48

AVORTEMENT DE LA MISSION


    Après avoir entendu les coups de feu, Ana-Maria et Benjamin ouvrirent la porte qui leur bloquait le passage. Aucune mauvaise surprise ne les y attendait, si ce n'est un Duncan Caldwell dégoulinant de vase et particulièrement nauséabond, qui avait cependant réussi à se traîner hors du courant. Ensemble (ou plutôt Ana et Ben devant, Duncan loin derrière, là où son odeur ne les incommoderait pas), ils cheminèrent jusqu'à Abygail et Leilah. Celles-ci avaient réussi à se débarrasser du Hell Flea mais était dans un sal état. Devant un tel échec, Leilah n'eut d'autre choix que d'annuler la mission. Benjamin porta leur leader jusqu'à la sortie tandis qu'Abygail et Ana-Maria couvrirent leurs arrières.

    La mission de ce soir se termina à l'infirmerie pour certains, et au bain de minuit dans le fleuve pour les autres. Malgré l'échec et la déception d'avoir raté leurs objectifs, ils étaient tous sains et sauf et c'était probablement le principal. Comme on le leur rappela quelques jours, ils avaient tout du moins réussi à confirmer la présence de machines dans les égouts. Et avec cette information en poche, la base de Niagara Falls lança une opération de plus grande envergure une semaine plus tard, combinant des membres de toutes les équipes pour pénétrer simultanément par toutes les entrées des égouts et les nettoyer en profondeur. Une dizaine d'Hell Fleas furent détruits dans cette offensive, mais, par chance, aucun Terminator ne s'y trouvait.

    Dormez en paix résistants. Vos égouts sont cleans.
    Enfin, tant que vous ne tombez pas dedans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://human-resistance.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Démachinisation des Égouts [Mission]   

Revenir en haut Aller en bas

Démachinisation des Égouts [Mission]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Human Resistance - :: Extérieur de la Base :: Ruines de la Ville de Niagara Falls (USA) :: Les égouts -