AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

Poker or Joker ? [Isaac, Chester & Josie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Elizabeth Decker

avatar

Nombre de messages : 631
Age : 25
Age : 32 ans
Spécialité : - Les sciences (Biotechnologies)
- Observation et Analyse (Esprit Perspicace)

Date d'inscription : 27/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Poker or Joker ? [Isaac, Chester & Josie]   Ven 26 Juin - 0:12

    L'heure était grave, très grave... Pour la première fois depuis qu'Elizabeth était à la Résistance, elle était fatiguée... de travailler ! Aussi fou cela pouvait il paraître, ce soir, la jeune femme était las. Elle avait donc travailler mais moins que d'habitude. Que voulez-vous, la jeune femme avait des responsabilités importante au creux et envers la Résistance. Elle était la collaboratrice de Devon Osborn et avait beaucoup de devoirs à accomplir. C'était comme si, du jour au lendemain, Meredith Mayer décrétait "Aujourd'hui, il vous faudra vous passer de mes services." C'était impensable et si un jour un tel cas arrivait, la Résistance serait plongée dans un chaos incontrôlable ! Car cette femme était réputée pour savoir manier les survivants d'une poigne de fer, dans un gant de velours, à la fois ferme et dure et en même temps emplie de compassion et d'amour. C'était une femme admirable qu'Elizabeth appréciait plus qu'elle ne le montrait. Elle lui vouait d'ailleurs un profond respect. Si il lui arrivait une fois de contester ses décisions - ce qui n'était encore jamais arrivé - c'était bien parce qu'elle était certaine de ce qu'elle avançait. Mais pour ce point, les deux femmes tombaient souvent d'accord, donc tout allait.

    Elizabeth avait donc choisit de se reposer ce soir. "Cette acharnée du travail ?" vous offusquerez vous. Et bien sachez qu'elle aime son travail, non pas pour ce qu'elle fait concrètement - et encore, elle y prenait parfois goût - mais surtout pour les conséquences que ses actions et responsabilités apportaient à la Résistance. Elizabeth ressentait une grande satisfaction, une grande joie même, de faire partie de ceux qui faisaient changer les choses à la Résistance. Non pas pour la gloire ou les honneurs, mais bien parce que chez les Decker, il était hors de question, en tant de crise quelle qu'elle soit, de se tourner les pouces en attendant que les autres sauvent leurs vies. Non, chez les Decker, rigueur, labeur et courage étaient les maîtres mots de la famille. Elizabeth et Joy en étaient désormais les deux dernières porte-parole de cet héritage.

    La trentenaire avait donc quitté son travail sur les coups de huit heures. Elle s'était rendu à son dortoir, avait prit une douche chaude pour se détendre et laver la fatigue et le stress accumulés en journée, puis elle s'était changée. Elle avait évité pour ce soir le traditionnel tailleur qu'elle portait habituellement en journée. Celui-ci avait été remplacé par une robe noire, sobre et classe à la fois. Que voulez-vous, à défaut d'être superficielle, la jeune femme portait beaucoup de robes et de jupes. Après tout, elle ne sort jamais de la base, ou presque, et elle se rendait dans la salle de repos donc elle n'allait pas bien loin. Après un maquillage discret, elle sortit du dortoir et se rendit vers la Salle de Repos.

    Dans le couloir, elle entendit une musique rythmée et animée légèrement étouffée par les murs et les longues successions de corridors. Mais plus elle s'approchait, pas à pas, plus la mélodie se faisait puissante. Arrivée devant la salle, elle poussa la porte et entra, la musique atteignant ses oreilles en un flot de notes colorées.



    Blues Brothers hein ? C'était le temps de la bonne musique ! La vraie ! Tout du moins, selon Elizabeth. La jeune femme ne put retenir un mince sourire, qui traduisait pourtant tout son plaisir à l'audition de ces voix joyeuses. La musique, c'était bien quelque chose qui permettait d'oublier pour un temps les malheurs des Hommes. Et cette chanson, pleine d'espoir et d'amour, ne pouvait que redonner le sourire aux gens, dans la joie et la bonne humeur. D'ailleurs, laissant coulisser ses yeux bleus de longs en larges, Elizabeth put observer des gens se trémousser ou claquer des doigts et des pieds au rythme de la musique.

    Au centre de la pièce, une partie de poker se tenait. Quatre hommes jouaient et, à la fin d'une partie, deux d'entre eux quittèrent la table. Sans hésiter, Elizabeth se dirigea vers la table. Elle avait joué la première fois à ce jeu plus mathématique et logique que de prime abord au lycée, avec quelques aînés qui leur en avait apprit les rudiments. La dernière fois qu'elle y avait joué ? Il y avait deux semaines environ : Joy avait couché tous les enfants, Matthew avait du temps libre, ainsi qu'un collègue Green Bears : ils avaient donc joué à quatre dans le dortoir d'Elizabeth.

    La scientifique alla s'assoir à la table, où elle n'y reconnut aucun des deux joueurs. La jeune femme, pour être plutôt froide et souvent terrée dans son laboratoire n'était pas souvent en contact des autres et, bien qu'elle avait une excellente mémoire, elle ne se souvenait pas des deux hommes, si ce n'était que pour les avoir croiser une ou deux fois dans les couloirs ou dans le réfectoire. Polie et moins froide que d'accoutumée - ayant décidé ce soir de se mêler un peu à la foule - elle les salua :

    "Bonsoir Messieurs. Elizabeth Decker. Ces hommes auraient ils une place pour une joueuse expérimentée ?"

    Certes Elizabeth était relativement modeste, mais elle n'était pas menteuse et en ce cas là, elle se savait excellente joueuse. Et puis, dans un jeu tel que le poker, il fallait affirmé une assurance d'emblée, afin que les bluffs soient mieux suivit par la suite, au cours du jeu. Elle les observa donc, le regard perçant, un petit sourire assuré au coin des lèvres. En plus de cela, Elizabeth était excellente comédienne...

    Cependant, la jeune femme préférait de loin jouer à quatre ! Le poker était plus intéressant ainsi. Trois, c'était encore trop peu et deux, n'en parlons même pas. Une fois les présentations faites, elle se retourna et interrogea la foule, d'une voix convaincante :

    "Il y a-t-il un dernier joueur voulant se joindre à nous ? Nous prendrons n'importe qui."

    Elizabeth interrogea la petite foule d'un regard interrogateur, attendant que quelqu'un ne daigne se joindre à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josie Baldwin
- Modo - Jonas and the Machine
avatar

Nombre de messages : 638
Age : 33
Age : 16 ans
Spécialité : Mécanique et Discrétion
Date d'inscription : 08/06/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Poker or Joker ? [Isaac, Chester & Josie]   Ven 26 Juin - 17:41

Une journée comme les autres venait de se terminer pour Jonas. Elle avait passé une bonne partie de la journée à l’atelier de mécanique à écouter un type qu’elle n’appréciait pas particulièrement lui raconter comment réparer correctement et rapidement une radio du début des années 1980. L’adolescente s’était contentée d’écouter sans ne rien dire même si elle savait très bien comment faire. Cela faisait partie des petits travaux que son père lui confiait au début lorsqu’elle avait commencé à le suivre à l’atelier. Si elle ne disait rien, c’était surtout dû au regard de son père. Il était clair qu’il préférait qu’elle se taise. Même si cela ne plaisait pas à la jeune fille, elle comprenait que son père jouait trop souvent au médiateur entre les autres mécaniciens et elle et qu’il commençait lui-même à perdre quelques plumes au passage. Elle était donc restée muette. Elle avait même fait semblant de se tromper dans la marche à suivre pour la réparation pour que l’autre type se sente «heureux» d’être plus doué qu’elle. Ce n’était évidemment pas le cas, mais la situation commençait à amuser Jonas. Cela avait donc été une journée normale, où on ne la chasse pas, mais qu’on ne veut pas d’elle nécessairement. Elle avait l’habitude.

Elle quitta l’atelier tôt, embrassant au passage son père qui continuait de travailler, et elle s’était dirigée vers le réfectoire pour son repas du soir. Elle était tombée sur une table de nouveaux arrivants et elle s’était fait un plaisir de leur raconter les règlements de l’endroit ainsi que divers faits divers, pas tous vrais et un peu effrayants parfois. Elle avait quitté la table, rassasiée et profondément amusée d’avoir réussi à faire croire à plusieurs personnes qu’il y avait des fouilles à nu régulièrement et que certains réfugiés servaient parfois d’appâts lors des sorties des Red Tigers.

Après une douche rapide et avoir passé de nouveaux vêtements, moins couverts d’huile et de poussière, elle se rendit à la salle de repos. Journée vraiment très très normale, sans contredit. À son arrivée, il n’y avait que quelques personnes dans la salle, mais elle s’était rapidement remplie. Quelqu’un avait mit de la musique, pas le genre qu’elle aurait choisie, mais tout de même entraînante. Sans grande difficulté, elle s’était trouvé des partenaires de baby-foot et s’était amusée sans se soucier des autres.

Environs une heure passa avant que ses coéquipiers ne la laisse tomber, certains pour aller s’amuser à autre chose, d’autres pour aller dormir. Jonas retint une moue boudeuse. Elle détestait lorsqu’elle était celle qui restait toute seule dans son coin. Elle tourna la tête vers la salle pour voir si William ou Cheyenne était là. Ils accepteraient sûrement de jouer avec elle ou au moins de passer un peu de temps avec elle. Une voix se fit alors entendre, par dessus la musique. On cherchait un dernier joueur. Un dernier joueur pour quoi, l’adolescente ne le savait pas, mais cela importait peu. Elle se dirigea vers la table et passa ses bras autour du cou de Isaac, par derrière, avant de lui donner un gros baiser sur la joue.


-Je peux jouer moi?

_________________
I can't stand it
I got to break lose somehow
When this boat starts rockin'
And people keep knockin' on my door
I want to run run run run away from here

|Little Lost Girls - The Runaways|
Votez pour le forum ICI
Avatar par ©Josie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateuniverse.keuf.net/forum.htm

Poker or Joker ? [Isaac, Chester & Josie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Human Resistance - :: Base de Niagara Falls :: Niveau -1 : Salles Communes :: Salle de repos -