AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

Intrigue N°3 - C'était le calme avant la tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Skynet
- Admin - Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Intrigue N°3 - C'était le calme avant la tempête   Sam 17 Oct - 13:14

- C'était le Calme avant la Tempête -




Vendredi 27 avril 2029, fin de journée. A 50 km au sud-ouest de la base de Niagara Falls.
    Ils furent une petit dizaine à se retrouver, essoufflés et égratignés par une course effrénée. Ils étaient trois de moins que lorsqu'ils s'étaient séparés quelques heures auparavant, poursuivis par un commando de machines lâchés depuis un Cargo qu'ils avaient eu le malheur de croiser. Encore inquiets et effrayés, leurs regards balayaient leur environnement avec l'habitude des vétérans.
    « Où est Sharon ? »
    « Prise. » murmura Joshua, le visage fermé, la tête basse.
    Comme ils s'y attendaient, Vivian, leur leader et meilleure amie de Sharon, laissa échapper un cri de rage. Ils la laissèrent s'éloigner en silence. Chacun aurait le deuil à faire de ceux qui parmi eux avaient été capturés ou tués. Mais, en cet instant, las et fatigués, ils se contentèrent de reprendre un peu de leur force dans un silence lourd et une tension palpable, avant de reprendre la route vers leur destination initiale : Niagara Falls.
    « Les Cargos venaient du Nord-Ouest. » remarqua soudainement Dante. Accroupi sur une souche, il attendait le retour de son épouse, pensif. Mais chacun avait parfaitement compris l'insinuation et la tension augmenta d'un cran.
    « Tais-toi ! La base de Niagara Falls sera intacte quand on y arrivera. » siffla Rachel. Tendue comme un arc, elle vérifiait l'attèle qu'elle avait posé à la jambe de Joshua, sachant parfaitement que si Niagara Falls était tombé, celui-ci ne survivrait pas à sa blessure. Il avait beau faire le fier, serrant son arme contre sa poitrine et souriant à sa bien aimée tout en faisant de son mieux pour ne pas grimacer... il s'était quand même fracturé le tibia en chutant pour éviter une grenade qui lui avait quand même grignoter les chairs. Avec toute la bonne volonté du monde, sans équipement, elle ne pouvait rien pour lui.
    Vivian réapparut, le visage fermé, mais calmée. Ils se redressèrent tous sans un mot, prêts à voyager pendant une grande partie de la nuit pour mettre le plus de distance possible entre eux et leurs assaillants.


Lundi 30 avril 2029, fin de matinée. Entrée sud-ouest de la base de Niagara Falls.
    Ils avaient voyagé pendant presque trois jours pour atteindre la base, la blessure de Joshua les ralentissant tout autant que leur fatigue et leur manque de nourriture. En traversant la ville, les nomades avaient remarqués un certain nombre de bâtiments détruits et de dégâts supplémentaires par rapport à leur dernier passage, il y a huit mois de cela. Rachel avait craint le pire, et c'est avec un immense soulagement qu'elle aperçut des hommes venir à leur rencontre depuis l'entrée qu'ils savaient se trouver là.
    Les Green Bears avaient été avertis de l'arrivée d'intrus par leurs coéquipiers surveillant la zone grâce aux caméras. Zachary Truman, en charge de l'entrée à cet instant, les avait reconnu et était venu à leur rencontre, arme baissé. Rapidement, il remarqua le boitement appuyé et l'attèle de Joshu, ainsi que les vêtements déchirés et la fatigue de la plupart d'entre eux. Il fronça les sourcils mais hocha la tête à leur attention.
    « Bienvenue à Niagara Falls. Vous semblez avoir besoin d'assistance... »
    « Un Cargo Vulture nous a lâché sa cargaison. Nous ne pensions pas vous retrouver, il semblait venir d'ici. » répondit Dante, sourcils haussés.
    « Deux Cargos nous ont tenus en état de siège pendant quelques jours il y a quelques temps. » avoua Zachary avec un hochement de tête. Il allait continuer lorsque Vivian s'exclama avec dédain :
    « Bien sûr, vous êtes restés enfermés comme des pleutres dans votre petite base souterraine. »
    L'attaque verbale jeta un froid et les Green Bears qui attendaient en retraits se raidirent soudain, portant instinctivement la main à leur arme. Zachary ne fit rien pour les en dissuader : les sourcils froncés, il fixait son interlocutrice avec un brin d'incompréhension. Le reste des nomades s'agita et échangea quelques coups d'oeil inquiets, mais aucun n'osa interrompre leur leader : toujours en colère depuis la capture de son amie, elle était d'une humeur massacrante et ils ne savaient vraiment pas où elle voulait en venir.
    « Nous nous sommes protégés avec nos moyens... »
    « Vos moyens ? Vos moyens font partis des plus importants de la résistance ! Vous avez accumulé munitions et moyens militaires comme nulle autre base de ce côté ci du pays. A quoi elles vous servent vos armes, si c'est pour rester planquer en attendant que l'orage passe ? Oh, oui, bien sûr, c'est magnifique, vous êtes sains et sauf, tant pis pour tous ceux qui n'ont pas vos moyens et la chance de pouvoir se réfugier dans votre trou à rat ! »
    Emportée par sa tirade, Vivian avait fait un pas en avant vers Zachary, et la réaction des Green Bears fut immédiate : dans un cliquètement menaçant, leurs armes furent pointées sur elle dans une parfaite synchronisation. Dante saisit délicatement son épouse par le bras et la tira gentiment en arrière tout en se plaçant devant elle. Avec un sourire aussi paisible que provocateur, il remarqua avec sa douceur trompeuse habituelle :
    « Ne soit pas si dur avec eux : ils n'y peuvent rien les pauvres, s'ils ont une femme politique à leur tête. Nous savons tous que ce genre de personnes préfèrent se cacher la tête dans le sable que d'affronter leurs responsabilités. »
    Zachary était resté immobile jusque là, attendant que Vivian se calme d'elle-même, mais il savait reconnaître un combat perdu d'avance. Si les deux leaders et époux du groupe se liguaient ensemble, il n'y avait pas de marche arrière possible. Lentement, il recula, pas après pas, sans les quitter du regard, jusqu'à se retrouver au niveau de ses hommes.
    « Partez. » ordonna-t-il simplement, mais la question n'était clairement pas soumise à discussion.
    Rachel sentit son cœur s'emballer, et fit une tentative pour faire un pas en avant et prendre la parole, quitte à aller à l'encontre de leurs leaders. Mais la poigne de Joshua se referma sur son poignet, et son regard déterminé la dissuada d'intervenir. Elle serra les dents et maudit sa fidélité aux Kendrick, mais sans l'accord de son patient, elle ne pouvait faire de miracles.
    « J'espère que vous vous amusez bien, dans votre nid souterrain ! » lança Dante en guise d'au revoir. Et les nomades s'en retournèrent, laissant les Green Bears tendus et bavards...


Maintenant, début mai 2009, que se passe-t-il à Niagara Falls ?
  • Le discours des Kendrick a fait son petit bonhomme de chemin au cœur de la base, leurs paroles se diffusant comme une traînée de poudre et devenant rapidement le sujet de discussion principal après le siège de la base. Le débat enfle petit à petit et les camps se forment entre ceux qui pensent que les Nomades ont raison : que le Conseil (et notamment Meredith Mayer, dont la position de chef est de plus en plus controversée, et discutée par les militaires) est bien trop passif, et ceux qui défendent la position adoptée par leurs leaders. La dissension gronde, notamment dans les milieux militaires, où certains réclament plus d'action, une frappe coup de poing contre Skynet. Certains sont lassés de se cacher constamment sous terre, et la tension grimpe au coeur de la base.
  • Les Nomades ont installé leur camp à l'endroit habituel : les habitants de la base tiennent en état les lieux pour les personnes qui, comme eux, vont de base en base, et sont par conséquent interdits de séjour à la base pour des raisons de sécurité. Bien que Niagara Falls leur fournit matériel et nourriture, augmentant un minimum leur confort, la situation de Joshua s'aggrave. Le refus des Kendrick de demander une aide médicale à la base ne fait pas l'unanimité, et là aussi des tensions pourraient germer. Après tout, certains parmis eux rêveraient de se planquer dans une base souterraine et non de tout le temps courir la peur au ventre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://human-resistance.forumactif.org
Skynet
- Admin - Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Intrigue N°3 - C'était le calme avant la tempête   Jeu 18 Mar - 14:25

Mardi 22 mai 2029, 11h30. Couloirs de Niagara Falls, devant l'infirmerie.
    Andrew Hyde grogna avec satisfaction en sortant de l'infirmerie. Plus de deux semaines qu'il était consigné au lit ! Certes, il avait frôlé la mort de quelques millimètres, Osborn ayant extrait une balle fichée près de son artère pulmonaire et ayant dû l'intuber pour soulager son poumon, mais il était convaincu qu'Hendricks l'avait gardé plus longtemps que nécessaire, pour se venger de la punition qu'avait dû se coltiner sa protégée. Pas de sa faute si Addison avait pété un câble... pas qu'il le regrette, mais quand même.
    Perdu dans ses pensées, il vit passer devant lui trois Green Bears courant (malgré le règlement), armes à la main. L'instant d'après, Willow Daugherty lui passait sous le nez. Il l'attrapa par le bras pour le retenir.
    « Hey ! Qu'est-ce qui passe là ?! »
    « Madame Mayer est portée disparue, des équipes de recherche sont envoyées en ville. »
    « Quoi ?! Depuis quand ?! »
    « Elle aurait dû rentrer avec Isaac Zylstra il y a une heure. Elle est toujours extrêmement ponctuelle. »
    Willow se libéra et Andrew la laissa filer, la bouche entrouverte. Il allait partir à la recherche de ses coéquipiers lorsqu'il tomba nez à nez face à Mei Lin en se retournant.
    « Bouh, un revenant ! » lança l'asiatique en ajustant ses grenades à ions sur sa ceinture. « Qu'est-ce que tu attends Hyde, t'as pas entendu la nouvelle ? »
    « Mayer a disparu... »
    « Yep ! Et soit les machines sont dans les parages, soit ce sont les Nomades qui ont fait le coup ! Leilah lance la cavalerie, on encadre les Green Bears pour sauver leur derrière en cas de pépin. Les Snake sont envoyés en reconnaissance. »
    « Sérieusement ? Qu'est-ce qu'on sait exactement ?! »
    « Les détecteurs sonores ont enregistré plusieurs coups de feu à la bordure de la forêt. On leur a pourtant dit à ses crétins de Nomades de ne pas chasser dans le coin, alors si c'est eux... » Levant son fusil à pompe, elle le chargea d'un mouvement vif exprimant ses pensées.
    Un groupe de Tigers passa auprès d'eux et elle se joignit à eux. Andrew fit mine de les rejoindre, mais une main l'attrapa par le dos de sa chemise. Il se retourna, quelques mots salés sur les lèvres, et se retrouva face à l'infirmière en chef.
    « Vous avez oublié les ordres d'Osborn, Hyde ?! Pas de service actif avant deux semaines ! Allez donc aider les Green Bears au poste de surveillance si vous y tenez, ils sont en sous-effectifs avec ces équipes de recherche. »
    Andrew aurait voulu jurer, l'insulter, l'envoyer balader... Mais il était probable qu'il reviendrait à un moment ou à un autre sur son domaine. Il ne tenait pas à savoir ce qu'elle pourrait lui faire subir en représailles. Et à tous les coups elle avait prévenu Leilah, qui refuserait de l'envoyer sur le terrain. Excédé, il se dirigea vers le poste de surveillance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://human-resistance.forumactif.org
Skynet
- Admin - Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Intrigue N°3 - C'était le calme avant la tempête   Jeu 29 Avr - 19:39

- Conclusion -



Résultat des recherches
    Trois heures après le lancement des recherches, Meredith Mayer et Isaac Zylstra furent retrouvés dans l'excavation où ils avaient chuté, surpris par des coups de feu (X). Ils étaient amochés mais leur vie n'était pas en danger. Rapatriés à la base, ils restèrent sous surveillance à l'infirmerie pendant quelques jours avant de pouvoir reprendre leurs activités normales.


Pendant ce temps, en forêt...
    Les équipes qui avaient patrouillé les environs de la ville découvrirent l'origine des coups de feu : l'un des Nomades, déjà gravement blessé, fut découvert mort, tué par les armes des machines. Un peu plus loin, plusieurs autres corps parmi ceux qui avaient probablement trop résistés confirmèrent que les autres avaient été capturé par les robots. Le camp des Nomades, dont le feu de camp avait probablement trahi leur position, était ravagé.


Ceux qui avaient posé tant de soucis aux membres de Niagara Falls avaient été tué, à quelques kilomètres d'eux, par leur ennemi commun. Une page était tournée, mais quelque fut l'état d'esprit de chacun à propos des Nomades, personne ne put s'en réjouir. Car encore une fois, Skynet avait frappé à leur porte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://human-resistance.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intrigue N°3 - C'était le calme avant la tempête   

Revenir en haut Aller en bas

Intrigue N°3 - C'était le calme avant la tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Human Resistance - :: Contrôle administratif :: 
Histoire et Explications
 :: Scénarios et Missions
-