AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Ana-Maria Lucarez

avatar

Nombre de messages : 787
Age : 25
Age : 27 ans
Spécialité : - Mécanique & Transports -
- Armes à Feux -

Date d'inscription : 11/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Lun 30 Nov - 13:57

    Les temps à Niagara Falls étaient de plus en plus incertains. Entre les attaques toujours plus dangereuses des sbires de Skynet, la découverte d'une nouvelle forme de robots, très proche de celle humaine, et les relations internes qui ne cessaient de dégénérer, tournant en affrontements, en grande partie à cause des Nomades qui semaient le troubles, il semblait évident que la base des Survivants s'approchait un peu plus chaque jours d'une ère sombre. La métisse iranno-porto-ricaine espérait cependant que les temps et les ardeurs allaient s'apaiser et que tout reviendrait à la normale - si on pouvait parler de normalité en temps de guerre. Elle-même était un peu sous tension en ce moment. Comment ne pas l'être quand l'on doute de la fidélité et de la loyauté de ses compatriotes ? Une ère sombre vous dis-je, qui poussera tout le monde à douter les uns des autres alors que l'union est primordiale contre Skynet.

    Pour penser à autre chose et s'occuper un peu, la jeune femme avait décider de faire une petite ronde dans la forêt entourant la ville. Par la même occasion, elle avait emmener Sam, une petite chienne qu'elle avait trouvé dans ces bois près de trois mois auparavant. La chienne ne devait pas être loin des six ou sept mois désormais et se montrait très joueuse. Durant ces derniers mois, la Red Tiger lui avait apprit beaucoup de choses à l'intérieur de la base, ne la laissant que rarement sortir, juste pour quelques promenades. Il s'avère qu'une fois le chiot sevré, c'est le meilleur moment pour l'éduquer. Ana-Maria avait donc tout mis en oeuvre pour en faire une chienne obéissante, sage et vive. Désormais, elle devait se charger de son entraînement. Après tout, si un jour Ana ou d'autres membres de la Résistance se trouvaient entourer de monstre de fer, les mâchoires puissantes et acérées d'un chien entraîné ne serait jamais de trop. Et puis, Ana-Maria savait qu'elle ne pouvait pas garder, soigner et nourrir l'animal à ne rien faire. Il fallait qu'elle la rende utile si elle voulait la garder. C'est pourquoi, on pouvait considérer cette sortie comme la première vraie et constructive.

    La jeune femme, accompagnée de la jeune berger allemand, s'aventura donc dans la forêt. Arme au poing, elle veillait scrupuleusement, ses sens olfactifs déployés au maximum, en alerte. Lorsqu'elle fut certaine que tout était sûr, elle commença par quelques exercices et jeux faciles, mais non moins stimulants : assis, couché, debout, ramener une balle sur courte et longue distance, chercher des objets cachés par les soins d'Ana-Maria, etc... Après une bonne heure d'exercice, la jeune femme s'avança d'un ruisseau où elle laissa Sam se désaltérer. Quelques minutes plus tard, toutes deux étaient reparties, étudiant le terrain, veillant. Soudain, Sam se redressa : sa truffe remuait, ses oreilles étaient droites, son regard brillait d'une lueur qu'Ana lui connaissait bien : elle avait vue, entendu ou sentit quelque chose. Prudente, la Tiger ressera son étreinte sur la crosse de son MP7 et suivit la chienne. Celle-ci avançait d'un pas prudent, reniflant le sol puis, sans prévenir, elle se mit à courir.

    "Sam, doucement !"

    Obéissante, l'animal ralentit son allure, se contentant d'un petit trot qu'Ana-Maria put suivre tranquillement : elle préférait prendre son temps pour ne pas tomber bêtement dans une embuscade. Quelques secondes plus tard, la femme et la chienne arrivèrent près d'un sentier. Au loin, un homme était assis, visiblement grièvement blessé. Prudente comme sa maîtresse, la petite chienne se mit à grogner. Ana-Maria lui caressa la tête, l'invitant à se calmer pour ne pas qu'elles se fassent repérer et, visant l'inconnu, elle avança d'un pas félin. Qu'est-ce qui avait alerté Sam : l'odeur du sang, la chute de l'homme, un soupire ? L'agent n'en sut trop rien, mais elle ne comptait pas se jeter à son secours trop vite : et s'il s'agissait d'un piège de Skynet ? L'air dur et menaçant, elle continua d'avancer, s'arrêtant juste à quelques mètres de l'homme. Elle l'observait : il semblait souffrir de ses plaies. Mais la jeune femme hésitait encore. D'un coup, Sam devint moins agressive, beaucoup moins : elle se précipita à la rencontre de l'homme pour lui léchouiller le visage à grands coups de langue. Ana-Maria soupira, quelque peu exaspérée par l'insouciance de la jeune chienne, mais cette attitude positive semblait la convaincre : elle baissa son arme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Mar 1 Déc - 12:34

26 Heures plus tôt.

Un sourire de circonstance barrait le visage de Josh, alors que ses yeux ne cessaient de fouiller le décor aux alentours. Cette fois, il était bel et bien paumé. L'espace d'un instant, il pensa à regarder le plan qu'il avait dans une de ses poches, mais il préféra chasser cette idée et continuer sur son chemin. Cela faisait maintenant trois jours qu'il n'avait pas dormit, trois jours qu'il marchait sans relâche, parce qu'il avait une de ces saloperies qui le traquait.
Josh l'avait croisé lorsqu'il était passé en ville et plus précisément, dans le supermarché, quand il avait été faire le plein de nourriture. Le Terminator lui avait semblé jaillir de nul part, comme s'il attendait qu'une cible se présente. Et c'était tombé sur Swagger. Pas de chance pour Skynet ! Aussitôt, il avait remit son sac de vingt kilos sur le dos, avait tiré quelques balles histoires de "ralentir" le colosse de fer et s'était enfuit en courant. Depuis ce jour, il n'avait pas revu son copain de chez Skynet. Néanmoins, cela faisait maintenant plusieurs heures qu'il ne se sentait plus "seul" dans cette forêt. Et aussi soudainement que la dernière fois, le Terminator surgit directement du sol, juste devant lui; comme si ça ne suffisait pas, il armait déjà son fusil d'assaut.

"Nom de...!" s'exclama Josh en plongeant derrière le couvert relatif d'un arbre, alors que les balles balayaient l'endroit où il se trouvait un instant plus tôt. "Ah ouais, on veut jouer," lâcha sobrement Swagger en se relevant après un roulade avant de s'adosser à un autre arbre. Il attendit encore un court instant, que le Terminator ait vidé son chargeur et se décolla rapidement de l'arbre en pivotant, afin de faire face à la machine. "Pas si près espèce de..."beugla Josh en tirant avec le lance-grenades de son fusil M4A1. Lorsque la grenade le percuta, le Terminator s'arrêta net, pas parce que l'explosion l'avait "blessé", mais parce que la grenade s'était coincée entre deux partie de son exo-squelette métallique. Oh, merde ! gémit Josh en n'ayant le temps que de se retourner, avant que cette fois-ci, la grenade n'explose et le projette quatre mètres plus loin. Sonné, il ne chercha pas à voir si le Terminator était encore en fonctionnement. Il se releva et courut dans la direction opposé à la machine afin de mettre le plus de distance possible entre elle et lui.



Aujourd'hui.

Josh ne s'en était pas rendu compte avant d'avoir courut sur une longue, très longue distance : il était blessé au bras droit. Il était complètement épuisé et, ne cessait de puiser dans les réserves de son corps. Mentalement, il se sentait parfaitement bien et encore capable de continuer à vivre ainsi. Mais physiquement parlant, il percevait les signaux d'alerte que lui lançait son corps : il devait se reposer, dormir. Mais lorsqu'on est seul, dans un pays infesté de machines tueuses qui vous repèrent à coup de radar thermique, dormir n'est plus qu'un rêve...pourtant, Josh y était parvenu plusieurs fois.
Et il se réveilla brusquement. Tout d'abord, Josh ne comprit pas ce qui venait de se passer, mais lorsqu'il jeta un coup d'œil endormit à la forêt autour de lui, le souvenir de son camarade de jeu de la veille lui revint bien trop vivement. Il se redressa brusquement, épaulant sa M4 et quadrillant la zone autour de lui...avant de baisser aussi vite soudainement son arme : s'il y avait eu un sbire de Sky', il serait déjà mort ou dans un camps.

Il soupira...et remarqua alors qu'il allongé sur le bord dans vieux sentier. Un chemin ancien qui avait certainement dû desservir une vieille maison ou quelque chose du genre. La douleur dans son bras l'empêcha de s'égarer plus longtemps. Il laissa son arme en bandoulière, s'assit contre un arme et entreprit d'analyser sa blessure. Et quelque chose dérangea Josh. Ce petit bruit de pas précipités peut-être. Il tourna la tête sur la gauche...et vit qu'un chien lui fonçait dessus, avant de ralentir...et de venir lui lécher le visage. Trop heureux et amusé par ce berger allemand qu'il était entrain de caresser, Josh ne remarqua qu'après un court instant qu'il y avait un autre présence. Il dégaina rapidement son M9 (avec son bras valide) et pointa le pistolet sur la femme qui avançait vers lui, lorsqu'il remarqua qu'elle avait baissé son arme, probablement suite au comportement de la chienne.


"Qui êtes vous ?" demanda t'il dans un souffle, quelque peu perturbé par cette présence...humaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Ana-Maria Lucarez

avatar

Nombre de messages : 787
Age : 25
Age : 27 ans
Spécialité : - Mécanique & Transports -
- Armes à Feux -

Date d'inscription : 11/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Mar 1 Déc - 13:15

    L'homme, cet inconnu, ne sembla pas remarquer de suite la présence de la jeune femme. Ana en profita pour l'observer discrètement. Autant de sang repoussait l'hypothèse qu'il eut s'agit d'un soldat de Skynet. Les robots ne saignaient pas. Et puis Sam était trop amicale pour qu'il y ait quelconque menace. Qui était il ? D'où venait il ? Elle l'ignorait, mais en revanche elle était sûre qu'il ne lui causerait aucun soucis. Son arme était donc désormais pointée vers le sol, afin de montrer qu'elle aussi ne ferait preuve d'aucune hostilité. Lorsqu'il l'aperçut enfin, il leva son arme vers elle. Au moins il était prudent : il était donc probablement traqué. Après quoi il leva la voix, posant une question à son adresse. Ana-Maria fronça légèrement les sourcils : en général, c'était elle qui posait ce genre de questions dans de telles situations. Pour en avoir l'habitude, elle savait que les hommes qui s'aventuraient non loin de la Base était soit des Nomades égarés, soit des hommes à la recherche de la Résistance. Comme il était blessé, elle s'avança vers lui d'un pas soudain précipité. S'accroupissant à sa hauteur, elle observa son bras sans lui lancer un regard, mais répondant tout de même d'une voix calme :

    "Agent Lucarez, Red Tiger au service de la Résistance de Niagara Falls. Et vous êtes ?"

    *Complètement perdu et en sale état..* pensa la métisse.

    Il était vrai que sa plaie saignait trop, à tel point qu'elle se demandait comment il avait survécu jusqu'ici. Si elle voulait le ramener dans les meilleures conditions possibles, il fallait qu'elle lui fasse un bandage qui, quoique sommaire, permettrait de stopper, ou au mieux, ralentir l'hémorragie. Parce qu'à ce stade, elle n'était pas sûre qu'il survive jusqu'à la base : se relever et se traîner jusqu'à l'entrée allait lui demander de nouveaux efforts et pour ça, il avait besoin de son sang ou, tout du moins, de ne pas en perdre en route. En tout cas, même si l'homme semblait robuste et résistant, la Tiger ne voulait prendre aucun risque. C'est pourquoi, sans même le concerter, elle sortit de son sac sa trousse de survit et s'affaira sur son bras. Retirant ses mitaines avec les dents pour mieux travailler, elle sortit de la petite trousse un bandage blanc et une paire de ciseaux. Là, elle déchira la manche du soldat, bien consciente du sacrifice - en effet les vêtements étaient très peu renouvelés et on évitait en général de trop les abimer - afin de mieux voir la plaie. Là, Ana ne put que froncer les sourcils : la plaie saignait abondamment et n'était vraiment pas belle à voir. Essuyant brièvement le sang avec quelques compresses, elle prit ensuite son temps pour enrouler le bandage autour de son bras. Elle le maintenait assez fermement : les hommes étaient si douillets. Bon et puis il fallait dire que la douceur n'était pas le genre d'Ana-Maria. Son bandage était serré et appliqué de façon propre. Le rouge se mit à perler sur la bande blanche. L'hémorragie n'était pas stoppée, mais au moins elle était ralentit. Si en face d'elle la jeune femme avait eut Benjamin ou Duncan, elle se serait permise une petite tape sur l'épaule, en guise de taquinerie, mais là elle n'en fit rien. Après tout, elle voulait bien l'aider mais elle ne le connaissait pas. Ana remit alors ses mitaines, adressa une caresse à Sam avant de tourner pour la première fois son regard vers l'inconnu. Ses yeux sombres armés d'une lueur franche et sérieuse, mais pas moins honnête fixait le regard de l'étranger. Elle lui demanda avec tout le sérieux du monde :

    "Vous êtes prêt à y aller ?"

    Fallait pas qu'il s'attende à ce que la jeune femme soit plus douce : ils n'en avaient pas le temps. Et puis, fallait pas à ce qu'il s'attende non plus à ce que le trajet soit joyeux : ça allait sûrement faire mal. A côté d'elle, Sam tirait allègrement la langue, respirant à grandes bouffées, comme si elle avait hâte de leur ouvrir la route vers la base. Cette petite recrue semblait toujours d'attaque, toujours prête à tout. Ana lui sourit avant de lui gratifier une petite grattouille derrière les oreilles en souriant fièrement. Son visage redevint sérieux lorsqu'elle se tourna à nouveau vers l'homme. Elle n'attendait plus que son signal, afin qu'elle puisse l'aider à se relever.

    "On y va ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Mar 1 Déc - 14:59

Les blessures ne faisaient pas grand chose à Josh, même s'il souffrait comme n'importe quelle personne, il savait qu'elles étaient "réparables", dans la limite du possible évidement. Voilà pourquoi il ne s'inquiétait pas pour son bras. Il pensait qu'au pire, il devait y avoir un petit morceau de shrapnel dedans, qu'une ou deux veines étaient sectionnées et rien de plus. C'était uniquement parce qu'il vivait dans cet "état d'esprit" qu'il avait réussi à survivre et à supporter les nombreuses blessures qui avaient jalonnées son petit voyage dans les États-Unis.
Bref, il était à présent réveillé, en présence d'une chienne et d'une jeune femme qui avait pointé une arme sur lui. Rien de plus de normal, elle devait certainement le prendre pour l'une de ses foutues machines et Swagger n'allait pas lui en vouloir pour si peu. Elle avait totalement raison de prendre ses précautions et si cela lui permettait de rester en vie, tant mieux.

Alors qu'elle s'approchait après avoir cessé de le pointer avec son arme, Josh lui demanda donc de s'identifier et ce, pour une bonne raison. Depuis qu'il était seul, c'est-à-dire depuis deux ans, il n'avait vu que six êtres humains, elle était la septième. Alors, en lui demanda donc de s'identifier, il la forcerait à parler et donc, à lui prouver qu'elle n'était pas un rêve ou une connerie du genre. Au pire, s'il s'agissait d'un Terminator, il ne sentirait pas la mort l'emporter, mais il doutait sincèrement qu'un Terminator se trimbalerait avec une chienne.
Enfin, la jeune femme lui répondit et Josh eut un soupire de soulagement. Swagger ne s'attarda pas sur son nom de famille, mais sur un mot qui lui fit croiser le regard de Lucarez : résistance.

"Lieutenant-Colonel Josh Swagger, de l'armée des États-Unis," commença t'il à répondre sur le ton sec qu'on lui avait un jour apprit, "5ème régiment de Marines, matricule 0,4,0,2,5,3,9," articula Josh en regardant Lucarez examiner sa plaie.

Résistance. La simple évocation de ce mot avait faillit faire monter les larmes aux yeux de Swagger. Cela voulait dire qu'il allait voir du monde, qu'il ne serait plus seul...et qu'il pourrait enfin manger quelque chose. Alors que la jeune femme s'affairait à bloquer l'hémorragie, un sourire naquit sur le visage du Marines. C'était "grâce" au Terminator s'il en était arrivé là. Swagger baissa ensuite les yeux et regarda faire Lucarez. Elle semblait sûre d'elle. Chacun de ses gestes était précis et exécuté avec une certaine rapidité, conclusion : elle ne voulait pas s'attarder ici.
Alors qu'elle se redressait après avoir terminé d'appliquer une bande, Josh fixa enfin sa blessure. Il grimaça. C'était loin d'être beau à voir et franchement, il ne s'était pas attendu à avoir subit autant de dégât face à cette saloperie de chez Skynet. Alors que la jeune femme lui adressait à nouveau la parole afin de lui demander s'il était près, Josh se contenta de hocher la tête. Il remit le M9 dans son étui et essaya de se relever...sans succès.

L'espace d'un instant, il se demanda ce qui lui arrivait, puis il comprit que son corps était à bout et donc, qu'il aurait besoin de beaucoup de repos avant de pouvoir se déplacer normalement. Il reprit donc sa M4 en main, la saisit par le canon et s'aida de la crosse pour se remettre debout. Swagger attrapa son sac et le mit en bandoulière, ce qui le fit une fois de plus grimacer, tant le sac était lourd. Il releva ensuite les yeux et croisa le regard de Lucarez.

"On y va," répéta t'il en se mettant en marche à côté d'elle, s'aidant de son arme comme d'une canne, "je ne suis pas une menace," lâcha t'il après un court moment d'une marche beaucoup trop silencieuse, "alors arrêtes de me jeter de me surveiller comme si je voulais te trancher la gorge, okay ?" lui demanda t'il en souriant en coin, "les résistants," murmura Josh avant de fixer Lucarez, "vous avez une base ou quelque chose du genre ? Des douches aussi ?" ajouta Swagger, probablement histoire de détendre la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Ana-Maria Lucarez

avatar

Nombre de messages : 787
Age : 25
Age : 27 ans
Spécialité : - Mécanique & Transports -
- Armes à Feux -

Date d'inscription : 11/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Mar 1 Déc - 16:18

    Ça, c'était bien un marine. Pour avoir été dans l'armée, elle connaissait bien ce genre de réponse, très détaillée et solennelle. Pourtant, elle ne put s'empêcher d'avoir une pensée sombre. L'armée des États-Unis ? Ayant vue sa mère, ses camarades, son sergent et bon nombre de soldats périr pour ce pays - ou à cause de lui -, elle gardait un souvenir amère. Pour elle, n'y avait plus d'Amérique, ni même de quelconque autres pays ou continents, depuis longtemps. Ana-Maria, la fille coincée entre les bavures de deux des trois pays qu'elle avait jamais connu : l'Iran et les États-Unis. Elle se sentait grandement responsable des erreurs de ces deux-là. Sa petite île de Puerto-Rico est bien la seule qui lui laisse un peu d'honneur. Et c'est en partie à cause de son appartenances à tant de pays porteurs de malheur qu'elle s'est promise d'éradiquer le moindre robots foulant le sol de cette terre, inondant de son grondement le ciel de cette atmosphère ou faisant écumer les mers de cette planète. Le poids de la responsabilité et de la honte. Il lui fallait laver cet honneur.

    Elle voulait l'aider à se redresser mais visiblement, monsieur voulait se débrouiller. Soit ! Il vaut mieux éviter de contrarier l'égo d'un homme. Elle le vit grimacer en prenant son sac et, cette fois, elle se ficha bien de son égo : qu'il marche seul d'accord, mais elle n'allait tout de même pas le laisser prendre un sac - qui semblait être bien plus lourd que les cinq ou six kilos de moyenne - par orgueil. Sans dire un mot, elle le lui prit et le posa sur son épaule avec un air "tu touche je t'achève". Ils se mirent en route, Samantha courant joyeusement devant, comme pour leur indiquer la voie. La jeune femme ne restait pas très loin, prête à le soutenir s'il faiblissait ou tombait. Après quelques temps silencieux, durant lequel Ana lançait des regards en coin au sergent, celui-ci lança quelques mots, se permettant même le tutoiement. La jeune femme répondit par un sourire amusé, gentiment moqueur, pensant et répliquant :

    *Culotté celui-là !*

    "Je pense que tu n'as pas l'avantage sur ce coup-là. Même en pleine forme tu ne l'aurais pas."

    Prétentieuse ? Pas vraiment. Elle plaisantait et puis, il y avait une certaine part de vérité : Ana-Maria était plus forte que certains hommes et elle n'avait pas froid aux yeux. Se casser les ongles, se traîner dans la boue, être blessée, tout ceci ne lui faisait pas peur et s'il fallait y aller, elle n'hésitait pas deux fois. Rester à la base à faire la femme au foyer, surveiller les enfants et s'appliquer aux tâches ménagères ? Or de question ! Et à vrai dire, elle n'était pas très douée, sauf avec les gosses. Alors autant se rendre utile. Et elle l'était. Alors quand à savoir pourquoi elle observait Josh... Elle agissait souvent ainsi avec un inconnu : les nouvelles têtes étaient tout de même assez rares par ici.

    D'ailleurs elle put noter que le nouveau venu était rêveur. La Résistance en mettait plus d'un dans cet état. C'était un symbole d'espoir, de sociabilité et d'un confort assez rare ces temps-ci. Si les locaux pouvaient sembler sommaire pour quelqu'un vivant il y a vingt ou trente ans, c'était proche du luxe pour les Résistants. Parce qu'ici, on ne survivait pas seulement, on vivait presque normalement avec des repas réguliers, des douches, de quoi dormir. C'était un peu comme une ruche ou une fourmilière géante : chacun avait son rôle, sa charge, ses responsabilités afin que tout tourne avec ordre. La sécurité y était bonne également. C'était l'un des endroits les plus sûrs sur cette Terre. C'est pourquoi la Résistante répondit avec ardeur :

    "C'est cela. Douches, dortoirs, réfectoire, salle d'entraînement, garage, armurerie, garderie, infirmerie. C'est assez complet. On a aussi d'excellents médecins, des psychologues aussi et on peut dire que beaucoup ont des rôles très importants, d'autres moins mais pas moins indispensables."

    Ana-Maria se rendit compte qu'elle devait mettre Josh au parfum sur pas mal de choses, afin d'être sûre qu'il se comporterait bien au coeur de la Base. Après tout, il y avait pleins de choses peu communes et d'autres obligatoires à respecter au sein de la Résistance. La jeune femme voulait être certaine de ne pas introduire un trouble fête en ces lieux. Elle lui expliqua alors :

    "Toutes ces salles ou presque sont communes, il faut donc respecter les autres autant que soit même. Il y a des horaires aussi. Tout te sera expliquer plus en détails par notre Dirigeante, un peu la Maire de la Base, Meredith Mayer. Nous avons aussi des Leader, trois : un pour chaque unité. Mon unité, les Red Tiger, est dirigée par Leilah Mallory. Notre rôle consiste à opérer lors de missions d'actions coup de poings. Aaron Everett dirige une unité dont le but est l'infiltration et l'espionnage : les Black Snakes. Enfin, il y a l'unité des Green Bears, dirigée par Matthew Carson, et dont le but est la protection de la base. Si tu veux te battre à nos côtés, il te faudra choisir l'une de ses unités, en fonction de tes capacités."

    La jeune femme lui avait expliqué en gros les trois branches des soldats. Libre à lui de choisir celle qu'il voudra rejoindre et à vrai dire, Ana le connaissait trop peu pour lui en conseiller une. Chacune était importante, et toutes sont très différentes. Elle se sent bien au sein des Red Tigers, elle supporterait cependant moyennement d'être dans les Green Bear, car il y a peu d'action, mais la protection lui plaît. Et il lui est hors de question d'être un Snake : elle n'est ni assez calme ni assez patiente pour en faire partie. Mais avant de s'égarer dans ses pensées, Ana-Maria reprit avec un grand sérieux et une profonde fermeté :

    "Une chose très importante. Cela va peut être te choquer, mais il va falloir t'y faire ou tu ne seras jamais accepter en ces lieux. Certains de nos soldats sont spéciaux : ce sont des cyborgs, des organismes cybernétiques si tu préfère. En définitive : un ou plusieurs de leurs membres ou organes sont en métal. Cela leur permet de développer une force, une vitesse, une vue, une ouïe qu'un humain non cybernétique ne pourra jamais atteindre. Ce sont des hommes comme nous, avec les mêmes sentiments à la différence qu'ils ont perdu quelque chose dans la bataille et que nos chirurgiens leur ont rendu. Certains ne peuvent les respecter, les assimilant trop à Skynet. Mais pour être amie avec la majorité d'entre eux, je peux t'assurer qu'ils ont tout à fait normaux. Alors respecte les comme tu respecterais tes hommes. Compris ?"

    Loin d'être dure, elle préférait être catégorique, afin d'être certaine qu'il se tiendrait à carreaux. Elle ne le connaît pas et elle n'a donc pas la certitude qu'il acceptera cette particularité. Il n'en a probablement jamais entendu parler, lui qui vient du dehors, mais pour Ana, on ne pouvait avoir que du mépris pour les gens méprisant la différence. Elle soutint donc son regard avec sérieux, attendant une approbation positive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Mer 2 Déc - 12:55

Josh ne connaissait pas encore assez la jeune femme pour se permettre de la juger, mais en attendant, vu le comportement qu'elle avait avec lui, il ne s'était absolument pas attendu à ce qu'elle lui prenne son sac. Donc, lorsqu'elle lui retira de l'épaule et le mit sur la sienne, tout en lui lançant ce fameux regard effrayant, le Marines ne pût retenir un sourire amusé, qui n'échappa certainement pas à Lucarez.
Il avait aussi crût remarqué une certaine gêne de sa part, lorsqu'il lui avait balancé son appartenance et son matricule avec la sécheresse habituelle des Marines. C'était tout à fait normal, parce que dans sa "présentation", il y avait États-Unis et encore pire : armée des États-Unis. L'armée, pour beaucoup, se résumait à un seul mot : Skynet. Or, c'était tout autre chose, parce que c'était des têtes pensantes qui avaient pondues Skynet, pas les Marines. Car lorsque l'IA s'était retournée contre le pays, contre l'ONU et tout ce qui s'en suit, les Marines avaient été envoyés en première ligne, pour empêcher que le problème ne déraille et qu'il ne devienne incontrôlable.

Évidement, ils avaient échoués, mais quoi de plus normal ? Josh se rappelait encore du message de son commandant lorsque les Marines s'étaient apprêtés à affronter les premiers Terminators, il avait dit ceci :"Préparez vous messieurs, l'ennemi que vous allez combattre surpasse n'importe quel homme dans ce bas Monde, mais vous êtes des Marines et même si l'ennemi est meilleur que n'importe qui...Vous n'êtes pas n'importe qui". Après cela, ils avaient attendu une vingtaine de minutes et la première vague de Terminator était arrivée : un massacre.
Josh se demandait souvent pourquoi le Général Kerington ne leur avait pas parlé de ces foutus machines...et à chaque fois, il en revenait à la même conclusion : qui l'aurait crût s'il avait annoncé à ses hommes qu'ils allaient devoir combattre des robots surarmés et surpuissants ? Réponse : personne. Irrité par ces pensées, il lança une remarque un peu farouche à Lucarez...qui ne manqua pas de lui répondre en faisant preuve d'un peu d'humour, ce qui eut le don de plaire à Swagger. Essayait-elle de le mettre en confiance ?

Malgré sa remarque, Swagger en avait profité pour lui poser une ou deux question concernant cette fameuse Résistance et, Lucarez ne manqua pas de lui répondre. Alors qu'elle commençait donc à lui faire la liste de tout ce que possédait la base, Josh ne pût s'empêcher de s'imaginer chaque endroit...avant de revenir à la réalité. Certes, cette base était la bienvenue, mais il ne fallait pas oublier qu'ils avaient essuyés une guerre nucléaire et donc, que l'endroit en devait pas être au top. Tout de même, ce serait une sorte de Paradis pour Josh.
Alors que Lucarez reprenait son speech, Swagger ne dit pas un mot, se contentant d'écouter religieusement ce qu'elle à lui dire, afin d'engranger un maximum d'informations. Ainsi, il saisit l'histoire des trois principaux groupes et comprit aussitôt où il chercherait à se placer.

"Bien m'man," répliqua Swagger avant qu'elle n'ait le temps d'en placer une autre, "en gros, ça fonctionne comme une ville," résuma rapidement Josh en adressant un sourire amusé à Lucarez avant de se raidir, suite à un violent élan de douleur dans son bras, "j'pense qu'on visitera l'infirmerie en premier, après tu m'emmènes à la douche et ensuite au lit," ajouta t'il sans la quitter des yeux, "et il faudra que tu me fasses rencontrer cette Leilah Mallory," termina Josh, sachant qu'il serrait plus utile cher les Tigers qu'ailleurs.

Vint alors la fameuse partie, qui saisit Josh. Elle avait eut raison de commencer en lui disant qu'il n'était peut-être pas au courant, car en effet, ce n'était pas le cas. Lucarez lui apprit donc que certains membres de cette base possédait des membres de machines : des cyborgs en gros. Mi-homme, mi-machine. Cette pensée fit grimacer Swagger, qui attendit tout de même que Luca' termine son explication avant de reprendre la parole.

"De toute manière,"
dit-il avant de reprendre les termes de la jeune femme, "je crois qu'on a tous perdu quelque chose, ou quelqu'un de cher dans cette Guerre, non ?" fit-il, afin de lui montrer qu'il avait parfaitement comprit ce qu'elle venait de dire et que, ça ne le dérangeait pas, "et arrêtes de me parler comme si j'étais un gosse, j'ai horreur de ça", ajouta t'il en souriant en coin, visiblement en confiance, "t'as un prénom Agent Lucarez ?" demanda Josh après un long moment, sur un ton beaucoup plus détendu.
Revenir en haut Aller en bas
Ana-Maria Lucarez

avatar

Nombre de messages : 787
Age : 25
Age : 27 ans
Spécialité : - Mécanique & Transports -
- Armes à Feux -

Date d'inscription : 11/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Mer 2 Déc - 15:05

    Maman ? Pitié non ! La jeune femme leva les yeux au ciel, agrémentant ce geste d'un petit sourire amusé. Bon d'accord, elle donnait beaucoup de directives. Et en même temps quoi de plus normal : il y avait déjà assez de bordel dans la Base, elle devait être sûre que ce nouveau venu n'en rajouterait pas un peu. D'ailleurs, elle ne craignait que les esprits s'échauffent. Peut être que ce nouveau soldat sera bien accueillit, mais certains verront probablement son arrivée comme une mauvaise chose, en ce temps de tensions. Elle en était donc responsable et s'il faisait une erreur, normal qu'on lui demande "tu l'as trouvé où celui-là ?". Alors oui, elle le chaperonnait un peu, mais cela ne lui ferait probablement pas de mal. Et puis, cela allait l'habituer un peu à la vie en société, et à ces obligations.

    Face à sa remarque, la jeune femme acquiesça. En effet, c'était un peu comme une grosse ville, un système hiérarchisé - que certains contestaient de plus en plus d'ailleurs. Pour sa part Ana-Maria trouvait que c'était bien organisé, et de façon juste. Jamais Meredith n'avait jouit de privilèges qui ne lui étaient pas dut. Et puis sa position était plus stressante : elle avait beaucoup de choses à contrôler, vérifier, décider à longueur de journée. La plupart de ses choix avaient des conséquences importantes. La métisse était par ailleurs certaine qu'elle ne faisait qu'agir dans le bien de tous et pas dans un but égoïste : sa fille fait partie de la Résistance. Il est donc clair qu'elle veut également sa protection.

    Ana-Maria avait noté la petite remarque de l'agent Joshua Swagger mais ne l'avait pas relevée, pas encore. Avant, elle voulait être sûre que tout soit bien compris. Lorsque l'agent lui assura que pour lui, il n'y aurait pas de soucis, elle en fut soulagée. La jeune femme détestait les gens étroits d'esprits et s'il avait été de ceux-ci, il serait partit sur de mauvaises bases avec elle et elle aurait été obligée de lui botter le cul ! Déjà qu'il était blessé... Elle aurait peut être même été légèrement tentée de le laisser là, ou du moins l'aurait ramené à contre cœur. Ceci dit, elle reprit avec humour :

    "C'est bien t'as tout comprit. Si tu t'conduis pas un gosse, t'auras rien à craindre. Ah, et pendant qu'on y est, tu voudras pas que je te donne la béquée et te face faire un rot toto aussi ? Non parce que tant que j'y suis..."

    Elle faillit dire "je pourrais même te border si tu veux", mais elle se retint. Pas que la remarque aurait porté à confusions mais presque.. Après tout, la jeune femme ne voulait pas s'engager sérieusement avec un homme à cause de cette guerre et elle passait parfois du bon temps avec certains mais ce n'était pas pour autant qu'elle voulait passer pour une femme de petite vertu.. Donc bon, évitons les remarques à double sens, surtout qu'elle le connaissait à peine encore. Quoique si elle devait le guider toute la journée durant, elle en apprendrait peut être un peu plus. Même si la jeune femme préférait les tâches plus explosives, celle-ci ne la dérangeait pas trop : au moins elle sortait de l'ordinaire. C'est pas tout les jours qu'un mourant - ou presque - frappe à votre porte.

    Le marine lui demanda alors son prénom. La jeune femme sourit. Fallait bien avouer que ses noms n'étaient pas communs : entre un premier prénom composé et un deuxième iranien donc très peu commun... Il était vrai que c'était original. Mais elle n'en avait pas honte : c'était tout de même des noms choisit par ses parents et porteurs de ses origines, même si elle avait beaucoup à leur racheter. Elle lui répondit donc simplement :

    "Ana-Maria Shayan Lucarez est mon nom complet. Mais tu peux m'appeler Ana-Maria ou simplement Ana."

    C'est vrai qu'en général, la jeune femme ne donnait pas son prénom aux parfaits étrangers, surtout quand elle ignorait leurs intentions. Mais là, il lui avait l'air plutôt drôle et sympathique alors pas de risque à prendre. Pourquoi risque ? Aux yeux d'Ana-Maria, et comme lui avait apprit sa mère, le prénom est le porteur de l'identité propre d'une personne. Le dévoiler à ceux qu'on ne connaît pas, c'est un peu comme dévoiler trop vite une partie de soit. La jeune femme aimait cette idée et la respectait beaucoup.

    Alors qu'ils parlaient, la jeune femme nota qu'ils étaient presque arrivés. Elle siffla pour appeler la chienne à revenir près d'elle. C'est ainsi que Sam se posta à ses côtés, s'arrêtant juste de temps en temps pour renifler le sol, avant de les rejoindre en gambadant.

    "On est bientôt arrivé. Prêt pour une nouvelle vie ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Mer 2 Déc - 16:44

Jamais Josh n'aurait pût exprimé le plaisir qu'il éprouvait à discuter avec...avec un autre être humain.D'habitude et surtout lorsqu'il combattait, il "s'amusait" à donner des petits noms aux machines de Skynet, mais cela ne durait qu'un temps. De plus après chaque combat, il avait l'impression qu'il devait un peu plus fou. Parce que Josh était dans cet état d'esprit, car cela faisait plus de quatre ans qu'il se trimballait seul dans le pays. Quatre ans...Quatre ans sans voir le moindre humain, quatre ans à se battre pour survivre, quatre ans à chercher de la bouffe, quatre ans à ressasser le passé en se demandant ce qu'il aurait pût changer pour ne pas être seul. Quatre ans à attendre la Mort.

Josh avait pensé plusieurs fois à se tirer une balle tant il avait désespéré. La première fois, c'était quand il était tombé sur le corps de Sarah et la seconde, lorsqu'il avait traversé Chicago avec les deux derniers de ses hommes : Sam et Jamie. Ils avaient patrouillé dans une ville déserte, jonchée de corps...Ce passage avait été tellement horrible qu'il en avait réussi à saper le moral de Josh. Mais aujourd'hui, il avait réussi à trouver d'autres humains et, c'était uniquement parce qu'il s'était battu pendant quatre ans.

Il hocha la tête à la remarque taquine de la jeune femme, concernant le fait qu'elle pourrait même lui donner la béquée et, un sourire naquit sur le visage du trentenaire alors qu'il imaginait la scène. Josh en avait conscience, il avait eut une chance énorme de tomber sur Lucarez et même si elle semblait tendu une petite-demi heure plus tôt, maintenant elle semblait un peu plus en confiance et se laissait aller à quelques plaisanterie, ce qui était très agréable pour Josh.
Puis, il remarqua qu'elle ne lui avait pas répondu, lorsqu'il lui avait dit -pour lui montré qu'il avait comprit- que tout le monde avait perdu quelque chose dans cette Guerre. Cependant, à peine cette question avait traversé l'esprit de Swagger, qu'elle en ressortit aussitôt : il n'avait pas à s'attarder là-dessus et...putain ! Son bras lui faisait un mal de chien.

Ana-Maria, répéta Josh, hochant doucement la tête tout en cherchant le regard de la jeune femme, je ne sais pas laquelle des deux je dois remercier, dit-il, désignant tour à tour Ana et la chienne avec un sourire en coin malgré la douleur lancinante dans son bras, merci, lança Josh à la jeune femme après un court instant, sincère cette fois-ci.

Puis, Ana-Maria siffla sa chienne et celle-ci ne se fait pas prier pour revenir et, c'est ainsi que la jeune femme lui annonça qu'ils étaient bientôt arrivés, avant de lui demander s'il était "prêt pour une nouvelle vie". Malgré la simplicité de cette question, Josh eut l'impression de recevoir un coup de couteau dans le dos. Une nouvelle vie. Comme celle qu'il aurait dû entamer avec Sarah en revenant de l'Afghanistan ? Comme celle que leur avait promis le Président en les envoyant détruire Skynet ? ...La question d'Ana-Maria était très dure à croire, même si elle lui avait fait l'éloge de la base un instant auparavant...et pourtant, Josh se sentait réticent. Était-ce vraiment dû à la chance s'il en était arrivé là, ou bien à son "talent" de soldat ? Quelque part, il s'en voulait d'être ici, face à cette "nouvelle vie" alors que tous ses hommes étaient morts...

Une nouvelle vie,
murmura t'il en portant la main à sa blessure qui se faisait de plus en plus brûlante, on en reparlera dans quelques années, lâcha t'il en croisant le regard de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Ana-Maria Lucarez

avatar

Nombre de messages : 787
Age : 25
Age : 27 ans
Spécialité : - Mécanique & Transports -
- Armes à Feux -

Date d'inscription : 11/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Mer 2 Déc - 17:27

    Ana-Maria sourit à Josh. Qui il devait remercier ? Mais c'était un travail d'équipe. Si Sam ne l'avait pas trouvé, elle ne l'aurait jamais vue et si elle ne l'avait pas soigner, il serait sûrement très proche de la mort. On pouvait dire qu'il avait eut de la chance celui-là. Ceci dit, la gratitude du sergent lui fit plaisir : parfois, certains oubliaient d'être polis ou reconnaissants dans ce genre de situations. Après tout, il était clair que c'était quelque part naturel, instinctif, pour la jeune femme de venir en aide aux autres - elle n'allait pas l'abandonner là, ça aurait été inhumain - mais parfois un peu de gratitude fait du bien. Surtout quand elle avait l'air aussi sincère. La jeune femme hocha la tête :

    "Avec plaisir, Sam et moi avons fait un bon travail d'équipe. Elle t'a trouvé, je t'ai amené ici. C'est tout."répondit elle avec simplicité, caressant amicalement la tête de la petite chienne. "Elle est jeune mais déjà très douée."

    Ça c'était sûr ! Pour sa première vraie sortie, la petite berger allemand avait trouvé un être vivant et elle s'était bien conduite. Ana était assez fière d'elle et elle n'avait pas finit de l'entraîner pour en faire la meilleure chienne - bien que la seule - que la base connaîtra jamais. Ceci dit, elle avait un peu peur : et si la chienne était rapidement blessée ou tuée ? Elle n'avait pas de quoi se protéger comme les humains... Peut être Ana essaierait de voir à lui fabriquer une sorte de gilet par balle adapté, ou quelque chose qui ferait office de protections sans l'encombrer dans ses mouvements. Ce ne serait pas évident à trouver, mais elle fera en sorte de trouver pour la petite chienne qui, au fond, le méritait bien, et peut être même plus que certains hommes. Que voulez vous, ce sont parfois les hommes qui se révèlent être les pires bêtes...

    La jeune femme remarqua que l'homme qui l'accompagnait était rêveur. Lorsqu'elle lui avait parlé de nouvelle vie, elle n'avait pas jeté ses mots sans raison. Entre vivre seul, sans protection ni remparts, avec la difficulté de devoir subvenir seul à ses besoins et vivre entouré de nos semblables dans une base qui protège et amène un certain confort, il y a une claire différence de vie. Au fond, il sera toujours un loup, cependant il quitte sa solitude pour rejoindre la meute et la protection qu'elle apporte.

    Enfin l'entrée de la Base de Niagara Falls se dressa devant eux. Sam était déjà partit faire la fête aux Green Bear qui montaient la garde. Ana-Maria se présenta à eux, leur expliqua la situation. Une fois toutes les vérifications faite, on les laissa entrer sans trop de soucis : il avait besoin de soins rapidement. Ce qu'on lui apporta, après que la jeune femme l'eut conduit à l'infirmerie.


23 heures plus tard


    Le lendemain, aux alentours de dix heures, Ana-Maria eut l'idée de rendre visite au nouvel arrivant. Elle se dirigea donc tout naturellement vers l'infirmerie. Car, même si seul son bras était blessé, l'étendue des blessures et la fatigue accumulée lui avaient au moins valu de rester coincer à l'infirmerie pour un jour ou deux. Et puis, là-bas on lui fera probablement un check-up complet aussi, pour être sûr qu'il ne soit pas vecteur de maladie pouvant contaminer d'autres habitants de la Base. C'est donc très tranquillement que la métisse était sortit de sa chambre. Ou presque... Sam lui avait fait tout un cirque pour la suivre, coinçant sa truffe dans l'embrasure de la porte du dortoirs commun, afin d'être certaine que sa maîtresse la voit. Déjà elle avait insisté pour dormir avec elle la veille, alors qu'elle ne devait pas et Ana avait cédé. Il y avait quelques ajustements à faire à l'éducation de la chienne. Mais ne voulant pas lui enlever la joie de voir le sergent, elle accepta tout de même de l'emmener. La Red Tiger toqua brièvement à la porte avant de passer sa tête par l'ouverture, puis finalement elle entra. Elle sourit aimablement à Johua. Il semblait aller déjà bien mieux que la veille.

    "Hola qué tal ?" commença-t-elle dans sa langue maternelle. "J'ai l'impression que tu vas mieux depuis hier. J'espère que tes nouvelles mamans t'ont bien traité."ajouta-t-elle avec humour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Jeu 3 Déc - 13:31

Ils arrivèrent donc à l'entrée de la Base, qui était bien gardée, comme Swagger s'y était attendu. Lorsqu'ils approchèrent, deux gardes vinrent à leur rencontre afin de vérifier leurs identités, mais aussi pour demander à Ana-Maria ce qu'elle faisait avec cet estropié. Elle leur expliqua donc, calmement et, ils les laissèrent pénétrer dans la ville...où plutôt ce qu'il en restait, mais Josh ne préféra pas s'arrêter sur ce détail, parce que son objectif principale était dorénavant barré d'une croix rouge : il avait trouvé de la vie !

De suite, Ana-Maria l'emmena à l'infirmerie, après lui avoir répondu avec un peu d'humour, chose qui montrait qu'elle semblait vraiment "à l'aise" avec Josh. Une fois arrivée, elle expliqua rapidement son cas à une femme qui devait être infirmière, étant donné qu'elle n'avait pas de blouse. Suite à cela, Ana-Maria lui fit un petit signe de main et sortit du poste de soin.
La femme demanda alors à Josh ce qui lui était arrivé pour être blessé ainsi et, elle s'étonna même de voir qu'il était encore en vie après tant d'aventures, de combats, de blessures et de jours sans sommeil...sans oublier une alimentation beaucoup plus qu'insuffisante. Swagger était un miraculé, il le savait, mais le diagnostic de l'infirmière le lui rappela. Bref, après les soins procurés à son bras, le Marines s'endormit immédiatement.


- 23 heures plus tard -


Et il ne se réveilla que le lendemain matin ! Ce qui lui faisait une "petite" sieste d'un peu plus de 20 heures...pas la peine de préciser qu'il avait besoin de se reposer. Une fois réveillé, il en profita pour faire un check-up complet de son corps, prenant le temps d'analyser chaque partie et terminant enfin pas son bras. Il souleva légèrement la bande qui le recouvrait et vit que la blessure avait été parfaitement bien soignée : il fallait qu'elle cicatrise maintenant.
Il se redressa alors dans le lit, regarda rapidement autour de lui, ayant peur qu'on lui ait subtilisé son sac, mais il remarqua qu'il était juste au pied du lit, avec le reste de son équipement. Il soupira et termina son tour de la pièce, par la table à côté du lit, sur laquelle reposait...un petit déjeuner complet. Josh se pencha et attrapa le plateau avant de le porter sur ses genoux. Jus d'orange, gâteaux secs et céréales...Il se frotta les yeux tant cela lui semblait irréel, c'était la première fois depuis 1o ans, qu'il allait boire du jus d'orange.

Suite à cela, Josh alla donc prendre une douche. Il repoussa le rideau et alluma le jet, avant de se déshabiller. Puis, il se mit entièrement sous l'eau et là, il craqua. C'était aussi la première fois depuis 1o ans qu'il prenait une douche. Avant, il avait été obligé de se laver dans les rivières où à la va-vite, mais là...c'était horriblement bon. Il sentait l'eau ruisseler sur les moindres parties de son corps et quelque part, il sentait qu'elle lavait même sa douleur tant il pleurait. Parce que sous cette douche, il repensait enfin à tout ce qu'il lui était arrivé durant ces dix dernières années et principalement à Sarah : ils auraient dû être mariés à cette époque.
Swagger sortit de la douche un bon quart d'heure plus tard et rejoignit rapidement son lit. Là, il ouvrit son sac et, en sortit un sac plastique, dans lequel était plié son deuxième uniforme : neuf celui-là. Il l'enfila, en attendant de laver l'autre. Et c'est à ce moment que Ana-Maria fit son apparition.

Ca va mieux, beaucoup mieux, dit-il avec un sourire franc, et toi ? lui demanda Josh en continuant de fouiller dans son sac, mes nouvelles mamans ? répéta t'il en grimaçant, tu parles ! Elles m'ont déshabillé pendant que je dormais...lança t'il avec un petit rire, ah ! s'exclama Swagger, trouvant enfin ce qu'il recherchait. Il se leva alors et se tourna vers Ana-Maria, lui tendant un paquet de cigarettes -plein- ouvert, tu veux me promener ?
Revenir en haut Aller en bas
Ana-Maria Lucarez

avatar

Nombre de messages : 787
Age : 25
Age : 27 ans
Spécialité : - Mécanique & Transports -
- Armes à Feux -

Date d'inscription : 11/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Ven 4 Déc - 1:28

    Ana-Maria fut assez soulagée de voir qu'il allait bien. Parfois, c'était dur de changer ainsi de conditions. Certains diraient qu'à l'inverse, quand le changement est si positif, il est facile et pourtant, certains se sentent enfermés, ont l'impression de ne plus être libres. C'est une sorte de contre coup face à un tel revirement de situation. Mais visiblement, Josh semblait bien ici et c'était tant mieux pour lui. A la jeune femme, cela lui parut étrange au début. Bon, il fallait dire qu'elle était arrivé ici au commencement de la vingtaine, qu'elle était très agitée, pleine de fougue et même quelque peu agressive. Elle était rongée par une grande colère et une culpabilité sans bornes. Mais son esprit s'est calmé et elle a canalisé son énergie pour finalement vivre très convenablement ici.

    "Je vais très bien, je te remercie."répondit elle tranquillement, souriant légèrement.

    Ana ne put s'empêcher de lâcher un petit rire lorsque Josh reprit la parole. C'était bien la première fois qu'elle entendait un homme se plaindre d'avoir été déshabillé par des femmes, infirmières en plus. La jeune femme en connaissait plus d'un qui adoreraient être à sa place, surtout chez les Red Tiger qui avaient le sang chaud. Enfin pas tous : Ethan Sanders était différent. Ana-Maria se rappelait de leur petites embrassades d'un soir qui s'étaient achevées promptement. Surpris par une petite fouineuse haute comme trois pommes, Ethan était tout de suite devenu gêné et distant. La métisse, loin d'être vexée - elle ne souhaitait pas s'engager, ne voulant pas s'attacher - avait bien compris la raison de cette gêne : Ethan craignait que cela ne remonte aux oreilles d'une certaine Grace Lewitt. Ne souhaitant pas s'interposer entre eux, surtout quand monsieur prend des allures de girouettes, elle s'était éclipsée. Même si Ana-Maria faisait tout pour éviter l'amour, elle était loin, très loin, de faire quelque chose de nuisible pour les îlots de bonheur survivants au coeur de la Résistance. Bien au contraire.

    Josh sortit la jeune femme de ses pensées par une petite exclamation victorieuse. La métisse leva les yeux pour apercevoir l'objet de victoire du sergent : un paquet de cigarettes. Tu m'étonnes qu'il était content : c'était une denrée très rare de nos jours. Ce n'était d'ailleurs pas plus mal : lorsqu'on a une Intelligence Artificielle qui cherche à tous prix à vous éliminer et que malgré tout vous survivez à des épreuves d'apparence insurmontables, à quoi bon consumer sa santé ? Malgré tout, Ana se serait bien dispenser de lui faire une quelconque remarque car même si elle n'était pas une grande fumeuse, il lui arrivait de s'en griller une de temps à autre, lorsqu'elle s'ennuyait en vadrouille ou simplement lorsque l'occasion se présentait.

    Le trentenaire enchaîna avec une remarque pleine d'ambigüité qui n'échappa guère à l'oreille attentive d'Ana-Maria. Croyez bien qu'elle allait l'utiliser contre lui, après tout il était drôle et le courant semblait bien passer. Elle lâcha une petite exclamation amusée, levant les yeux vers lui, malicieuse et piquante, comme cela lui allait si bien :

    "Je n'ai pas de laisse mais si tu te montre aussi docile que ma petite Sam, il n'y a pas de problème. Par contre, évite de marquer ton territoire : certains tiennent du pitbull."

    Elle fit alors volte-face, détachant son regard de lui mais souriant fièrement, satisfaite de sa répartie. Elle en avait toujours un peu en réserve. Suivit de la petite chienne et du nouveau... résistant, elle se dirigea tout naturellement vers l'une des sorties de la Base. Une fois dehors, elle laissa Samantha gambader tranquillement mais sans toutefois détacher son regard d'elle : prudente et protectrice, elle n'aimait pas la savoir trop loin, trop longtemps. Faisant à nouveau face à Josh, elle lui demanda tranquillement :

    "Que penses-tu de ton début de séjour ici ? Ça doit te changer. D'ailleurs, cela faisait combien de temps que tu étais seul dans la nature ?"

    Si certains auraient trouvé ces questions indiscrètes ou difficiles, elle ne l'étaient nullement pour la métisse : elle savait pertinemment que tous avaient vécu ça. La lutte pour sa vie, pour celle des autres parfois, la solitude pour certains, le poids de la responsabilité des vies des autres, que l'on a décidé d'endosser,... Tous ici ont des démons, des peurs, des déceptions, des hontes. On pouvait les cacher ou en parler. Ana faisait un peu des deux à la fois : elle n'en disait jamais trop sûr elle. Au fond, depuis qu'elle était ici, elle n'avait jamais parlé ouvertement à quelqu'un de son passé, de ses cauchemars, de ses peurs... Pas par fierté, mais par soucis de préservation.

    Ana-Maria observait Josh du coin de l'oeil. Elle savait que la conversation pouvait resté très tranquille, très calme, voir drôle, si chacun répondait simplement, sans se préoccuper de détails qui rendraient l'ambiance sombre. Elle verrait bien comment le sergent réagirait de toute façon.


[HJ : Pfffiiou !!! Après 3 bug de mon linux, j'ai décidé de me mettre sur mon Windows pour ne plus perdre mon texte. Parce que le refaire trois fois ça énerve ! Ceci dit, ça m'a permit de m'améliorer à chaque fois. =) Bonne lecture.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Ven 4 Déc - 12:06

Le fait que Josh n'avait pas apprécié d'être déshabillé durant son sommeil, faisait visiblement rire Ana-Maria, mais lui, n'appréciait pas trop. Sans pour autant être quelqu'un de pudique, durant ces derniers mois, Josh était loin d'être en "bon état" et, c'était la raison pour laquelle il aurait préféré se mettre à nu, seul !
Enfin, la jeune femme lui confirma qu'elle allait bien -elle aussi- et, ce fût donc à ce moment précis que Josh mit la main sur ses clopes. En tout, il y avait deux cartouches dans son sac et, il les avait précieusement gardées jusqu'à ce qu'une bonne occasion se présente. Visiblement, la bonne occasion était arrivée et c'était la raison pour laquelle il était heureux de mettre la main dessus.

Bien sûr, le raisonnement d'Ana était parfaitement logique. Pourquoi se pourrir la santé, alors que chaque jour était une véritable lutte pour survivre ? Si elle lui avait posé la question, Josh lui aurait probablement répondu "qu'il fallait bien mourir de quelque chose", et puis, de toute manière, la clope restait un très bon moyen pour décompresser. Surtout qu'il n'en avait pas allumé une depuis au moins huit ans.

La réplique d'Ana ne manqua pas de le faire sourire. Elle avait de la partie et elle lui en faisait profité. Peut-être qu'elle ne s'en rendait pas compte, mais cela permettait à Josh de se sentir bien dans cette Base, alors qu'il ne connaissait personne...et qu'il n'avait pas vraiment envie de faire de nouvelles connaissances. Il avait connu tellement d'hommes et de femmes, la plupart étant dans l'armée avec lui, tous étant mort sous ses yeux. Ce qui empêchait Josh d'aller vers les autres, était que tous ces hommes et femmes étaient ses amis. Ils avaient passé du temps ensemble, avaient apprit à se connaître...et les voir mourir avait été un terrible épreuve.
Maintenant, il était évident que Josh irait de l'avant, qu'il ferait des efforts pour s'intégrer, mais il ne fallait pas non plus s'attendre à ce qu'il fasse "copain-copain" avec tout le monde dans cette base, car il ne se permettrait certainement pas de laisser mourir d'autres personnes.

Je ne crois pas que j'aurais pût rêvé mieux, répondit franchement Swagger, emboîtant le pas à la jeune femme, ça va me changer, c'est sûr, mais rassures toi, je ne vais pas te discréditer, ajouta t'il en lui souriant, j'ferais pas d'conneries, promis ! dit-il en levant la main droite.

A nouveau, Josh se sentait réellement vivement et putain, il n'avait jamais rien ressentit d'aussi bon. Les deux jeunes gens avançaient donc dans cette base et, Swagger reprit son paquet de clopes en main, avant d'en porter une à ses lèvres et de tendre le paquet à Ana-Maria, afin qu'elle se serve...si elle avait envie de fumer évidement.
Swagger n'avait pas zappé la seconde question de la jeune femme, il avait seulement besoin de se conditionner. Non pas qu'il était du style à s'étendre sur ce qu'il vivait, il avait juste besoin de faire le point et donc, de parler de ces choses dans un certain ordre. Après, peut-être qu'il resterait discret sur certaines d'entre elles...car lui aussi ressentait ce petit soucis de préservation.

J'ai passé quatre ans, "dans la nature", répondit-il en allumant sa clope, mimant les guillemets avec ses doigts, c'était les quatre plus longues années de ma vie, continua t'il, certainement parce qu'il avait besoin d'en parler, et crois moi, quand tu es seul, Skynet le sait, termina t'il en soufflant un peu de fumée, ça fait longtemps que t'es là ?
Revenir en haut Aller en bas
Ana-Maria Lucarez

avatar

Nombre de messages : 787
Age : 25
Age : 27 ans
Spécialité : - Mécanique & Transports -
- Armes à Feux -

Date d'inscription : 11/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Ven 4 Déc - 19:20

    Josh lui tendit une clope. Elle hésita quelques instants, puis acquiesça, faisant signe qu'elle en voulait bien une. Après tout, cela faisait un petit moment qu'elle n'en avait pas fumer une. La dernière ? En compagnie d'un jeune Black Snake, Tyron Turner, alis l'asticot, comme elle le surnommait gentiment. Ils avaient même eut droit à du whisky. Elle avait trouvé pas mal d'alcool dans une épicerie abandonnée et en ruines. Par chance elle avait donc put ramener quelques bouteilles. Elle en avait mit certaines dans la salle commune, pour approvisionner, elle en avait gardé une précieusement pour elle, et elle avait échangé les quelques dernières contre des clopes ou des barres de chocolat, qui tout deux étaient rares. Au pire, elle rendrait une clope la prochaine fois à monsieur.

    Elle écouta attentivement sa réponse. Bon sang : quatre ans ? C'était inimaginable pour elle. Elle savait pertinemment qu'elle n'aurait pas tenu mentalement. Physiquement peut être, mais sa santé mentale n'aurait pas fait long feu. Il n'y avait qu'à voir à quel point elle était agitée en arrivant à la base, autant démolit par la mort des siens - celle de son père qu'elle avait vu et vécu sur le front, et la trahison de son frère qui avait rejoint les rangs iranniens - que dégoûtée par le règne de Skynet. Alors quatre années en solitaire après avoir vu plusieurs personnes mourir et des robots qui vous poursuivent sans relâche ? Invivable.

    Il lui retournait plus ou moins la question. Combien de temps qu'elle était à la Base ? Très longtemps. C'était pour ça qu'elle connaissait si bien les lieux et les gens. A vrai dire, elle était arrivée peu après la fin de la guerre, avec quelques compagnons d'infortunes. D'entre eux, il n'en restait qu'un : son ami Sean. Mais hormis lui... Elle était très jeune à son arrivée aussi, immature et choquée donc. Mais ne laissant rien paraître, elle répondit mine de rien :

    "Je suis ici depuis presque dix ans. J'avais dix huit ans, j'étais jeune."

    Ana-Maria sourit en repensant à la demoiselle qu'elle était. Quels coup de pieds au cul elle se mettrait si elle pouvait retourner dans le passé ! Le genre qui vous calme plus d'une agitée... Elle tendit la main pour que Josh lui passe le briquet afin qu'elle allume elle aussi sa clope. Elle en avait pas sûr elle.. Une fois sa cigarette allumée, elle en tira une profonde bouffée, la retint quelques secondes dans ses poumons avant de recracher la volute. Elle demanda alors, intéressée et empressée d'en apprendre plus :

    "Alors au fait, t'as eut le temps de parler à Leilah ?"

    Elle était curieuse de voir comment il se débrouillait avec une arme/ A son avis, très bien vue qu'il avait réussie à survivre tout ce temps. Mais elle voulait savoir si elle pourrait le défier comme elle le faisait avec Duncan et Benjamin. Elle enchaîna alors, la vague d'humour revenant :

    "J'ai hâte de voir comment tu te débrouille avec une arme à la main. Je veux bien te défier, mais apprête toi à perdre : c'est moi la reine de la gâchette ici."

    Elle éclata franchement de rire. Ok, sur ce coup là elle était franchement prétentieuse, mais bon, elle avait confiance en sa visée et sa rapidité d'action. Et puis autant faire un peu peur au futur adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Sam 5 Déc - 13:05

Quatre ans oui, c'était bien ça. Josh sourit lorsqu'il capta la réaction d'Ana-Maria. Visiblement, il venait de la "mettre sur le cul". Pourtant, c'était bien la vérité et encore, Josh modérait certainement les choses, parce qu'il avait peut-être bien passé plus de quatre ans seul, étant donné qu'il avait perdu les derniers de ses hommes en 2022...ou 2023. C'était ça le problème, Swagger avait perdu un peu de la notion du temps et, il ne s'était repéré que grâce aux levés et couchés régulier du soleil, sa montre étant en panne.
Ainsi, il avait tenu un petit cahier, sur lequel il avait dessiné un croix, pour chaque jour passé seul. Sur ce cahier étaient aussi dessinés des carrés, qui désignaient le nombre de Terminators qu'il avait rencontré...autant dire que le cahier était bourré de ces carrés. Bref, trop tourné vers le passé et tout ce qu'il aurait voulu changé, il ne vit que tardivement le geste d'Ana pour prendre le briquet. Il le lui donna après avoir allumé sa cigarette et, eut un petit sourire lorsqu'elle lui répondit.

Tu étais jeune, répéta doucement Swagger en reprenant son briquet, rivant son regard au sien, mais tu étais entourée de personnes, tu étais en sécurité, tu as put réussir à faire quelque chose de ta Vie, essaya de lui faire comprendre Josh, j'ai perdu dix ans de ma vie Ana, tu imagines tout ce que j'aurais pût faire de ces dix ans dans d'autres circonstances ? lui demanda t'il alors et, malgré la "violence" de ces mots, Josh restait parfaitement calme.

Car une colère sourde était entrain de naître en lui. Il avait l'impression qu'Ana-Maria ne se rendait pas compte de la chance qu'elle avait eut de grandir ici. Lui, avait été lâché contre les Terminators à l'âge de 22 ans et, il en avait fait trop rapidement les frais, il avait grandit trop rapidement, avait comprit trop rapidement que tout était perdu. Cette Guerre, ces refuges de l'humanité, Josh en avait déjà parlé avec quelque-uns de ces hommes et maintenant, il voyait de ses propres yeux que tout était vrai...Malheureusement, aucun de ses amis ne pourraient en profiter.
Il les avait vu mourir, un par un. La jeune femme enchaîna sur une autre question, concernant la Leader des Tigers, qu'il n'avait toujours pas vu d'ailleurs. Il secoua donc négativement la tête et tira une nouvelle latte sur sa clope, appréciant le goût sec et parfumé du tabac.

Et vint une nouvelle remarque d'Ana-Maria qui ne fit que renforcer un peu plus la colère du Marines. Elle voulait voir comment est-ce qu'il se débrouillait avec une arme à la main et, osait lui dire qu'elle était meilleure que lui. Par chance, elle rit de suite après sa remarque ce qui eut l'effet de calmer Josh et de lui tirer un sourire amusé. Néanmoins, ses pensées étaient encombrés par ce qu'elle venait de dire. Avait-elle seulement pensé à tout ce qu'il avait vécut ? Josh avait été Marines : Ana s'était-elle douté du nombre de père de famille qu'il avait tué ? Josh avait été un Mercenaire errant sur la Terre : Avait-elle la moindre idée du nombre de Terminator qu'il avait dû affronté, seul ?

Dans l'état où je suis, tu me battras, répliqua Josh en refoulant sa colère, comprenant le point de vue de la jeune femme, mais pense bien que pendant quatre ans, Skynet me fournissait mes trois repas journaliers, dit-il avec une pointe d'humour, afin de lui faire comprendre ce qu'il avait vécut, c'est ici que tu as apprit à te servir d'une arme ?
Revenir en haut Aller en bas
Ana-Maria Lucarez

avatar

Nombre de messages : 787
Age : 25
Age : 27 ans
Spécialité : - Mécanique & Transports -
- Armes à Feux -

Date d'inscription : 11/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Sam 5 Déc - 13:50

    Ana ne perçut pas tout de suite la colère de Josh. Mais visiblement, celui-ci n'avait pas compris son raisonnement. Jamais elle n'avait regretté d'être arrivée ici, surtout de suite après la guerre. Bien au contraire : elle était infiniment reconnaissante à la Résistance. Ce qu'elle regrettait c'était d'avoir eut à l'époque trop d'immaturité pour le comprendre : il est vrai que dix années auparavant, elle aurait été capable de retourner dans la nature pour aller terrasser ses monstres de fer par elle-même. Elle était amère de penser aux idioties qu'elle avait put penser ou dire. Mais jamais elle n'avait remis en question la chance qu'elle avait d'être ici. C'est pourquoi, lorsque Josh s'expliqua, elle lui sourit aimablement pour répondre :

    "Je n'ai jamais dit le contraire. J'aurais aimé que tu ais les mêmes chances que j'ai eut. Je serais à jamais reconnaissante envers l'homme, mon sergent, de nous avoir conduit ici. Et je le suis tout autant envers la Résistance qui nous a accueillit et protégé. J'étais jeune, mais surtout dans ma tête : j'aurais aimé comprendre dès le début cette chance qui m'avait été offerte."

    Elle tira sur une bouffée, tranquille. Ana-Maria était le genre de femme compréhensive et calme désormais : elle ne s'énervera pas facilement. Cela en énervent d'ailleurs plus d'un, qui, interprétant mal, pensent que c'est là du je-m'en-foutisme. Mais il n'en ait rien : la jeune femme sait juste qu'il ne sert à rien de s'énerver facilement, si ce n'est dans le but d'envenimer la situation. Cependant, elle sentit qu'elle venait de dire une bêtise : bien sûr que Josh n'avait pas envie de retourner de suite au combat. Il venait de ne faire que ça depuis de longues années, alors il était normal qu'il ne soit pas pressé d'y retourner. Si elle ne s'énervait pas vite, elle savait aussi reconnaître ses erreurs. Il était vrai qu'eux deux ne pouvaient pas très bien se comprendre sur ce point. Pour lui qui venait de vivres des choses atroces, le combat n'était pour l'heure pas une priorité : il faudra attendre qu'il soit prêt à y retourner. Mais pour une femme comme Ana, qui depuis plusieurs semaines est confiné à l'intérieur, sait que Skynet prend des avancer et que certains amis Green Bear prennent des risques en montant la garde tandis qu'elle se tourne les pouces... c'est invivable ! Être inutile, inactive alors que d'autres risque leurs vies c'est une chose qui la rend folle. Alors oui, elle préfère se battre, quitte à le prendre à la rigolade, mais dans le but de ne pas être inutile dans cette guerre. Mais le point de vue de Josh était très compréhensible. Elle lui lança alors, aimable et toujours calme :

    "Pardonne moi. Parfois j'oublie que tu en sors tout juste. Il est normal que tu n'aies pas envie d'y retourner tout de suite. Mais ici, à l'intérieur, c'est un peu tendu : nous ne pouvons nous battre depuis trop longtemps et savoir nos confrères en danger tandis que l'on tourne en rond à l'intérieur, c'est un peu stressant. Tu entendras peut être beaucoup d'histoires de la bouche des autres. Je crains une rébellion, tant les esprits sont échauffés. Mais excuse moi malgré tout."

    La petite Sam venait de faire sa réapparition. Elle tenait un bâton dans la bouche. Ana laissa échapper un petit rire tandis qu'elle s'accroupissait à sa hauteur. Elle cala sa cigarette entre ses lèvres et caressa la tête de la chienne d'une main, pour lui prendre le bâton de l'autre. Se relevant, elle lança le bout de bois au loin, observant sa petite recrue cavaler pour aller la récupérer. Un sourire apaisé s'étirait sur ses lèvres. Elle aimait ce genre de moments, ou tout semblait normal, comme si Skynet n'existait pas, plus, ou n'avait jamais été. Ces petits moments simples et privilégiés, que Sam lui apportait souvent en ce moment. Si Ana ne devenait pas complètement folle, comme la plupart de ses équipiers, c'était probablement grâce à la jeune chienne. Il était vrai qu'elle pouvait passé beaucoup de temps avec elle désormais.

    Elle entendit alors la question de Josh. Et là son visage s'assombrit. Mauvaise question. La jeune femme n'en voulut pas le moins du monde au sergent, il ne pouvait pas savoir. Mais si sa mine devenait soudain plus fermée, c'était parce qu'elle avait appris à se battre avec son père, qu'elle avait vue mourir sous ses yeux, et avec le sergent, qu'elle avait aimé comme un oncle qui était mort quelques jours après les avoir conduit à la Base : infection grave, gangrène, on n'avait put l'amputer tant l'infection était rependue et il était mort dans la souffrance. Elle avait perdu deux hommes qu'elle aimait énormément, et c'était avec eux qu'elle avait appris à se battre. Mais elle tint tout de même à répondre à Josh, au moins pour ne pas le laisser dans le blanc. Et c'est d'une voix incroyablement neutre, presque froide - tant elle ne voulait pas montrer ses sentiments - qu'elle lui répondit :

    "Non. J'ai appris aux côtés de mon père et de mon sergent, durant la guerre."

    Elle n'en dit pas plus. Mais elle tint à se détendre, pour ne pas éveillé quelconque soupçons chez Josh. Elle tira une profonde bouffée qu'elle savoura : la fumée la détendit assez vite. Et ses pensées s'envolèrent. Elle avait un endroit sympa à montrer à Josh, si tant est qu'il était intéressé ou s'y connaissait un peu. Curieuse d'en savoir plus, elle s'enquit de lui demander :

    "Tu aime les voitures et autres engins ?"

    Sans qu'elle le sache, son regard pétillait déjà : les voitures, elle adorait ça, et s'il y avait bien une chose qui lui changeait les idées, c'était de se plonger dans les entrailles d'une auto pour en résoudre les problèmes. C'était étrange cette façon qu'elle avait de changer d'une émotion à une autre. C'était en quelque sorte un moyen de se protéger des autres, mais aussi de ses propres sentiments. C'était en quelque sorte sa force, sans qu'elle en ait vraiment conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Sam 5 Déc - 14:34

Josh était affaibli, c'était indéniable, car sinon, jamais Ana-Maria n'aurait pût percevoir la colère qui le rongeait. Il s'était sentit presque attaqué, voir même poussé à reprendre une arme en main et avait faillit céder à cette colère. Mais il parvenait toujours à la contrôler. Josh pouvait tout contrôler...et c'était terriblement mauvais. Mais il avait apprit cela à ses dépends, durant ces dix dernières années. A force de voir le Monde s'écrouler autour de lui, il s'était barricader et s'était fermé aux autres. Pas dans le sens où il ne parlait plus à personnes, mais plutôt par le fait qu'il essayait sans cesse de garder une distance "de sécurité" entre eux et lui.
C'était aussi pour cette raison qu'il était encore en vie, parce qu'il avait durement apprit à faire abstraction des choses, à se détacher complètement vis-à-vis de ce qu'il voyait et, même si cela lui paraissait parfois inhumain, il était obligé de le faire. La colère, n'était qu'une émotion parmi tant d'autres que Josh contrôlait et le plus souvent, c'était la peur qui revenait au galop. Mais maîtrisé sa peur, était la plus puissante arme qu'il n'ait jamais possédé, car cela lui permettait de garder son sang-froid dans n'importe quelle circonstance : ce qui était un atout majeur.

C'est le soucis de la jeunesse, répondit Josh, faisant ainsi comprendre à Ana qu'il voyait ce qu'elle voulait dire, on ne comprend nos erreurs que trop tard, fit remarqué Josh avec un amère sourire.

Car il avait fait l'erreur de s'engager dans l'armée, alors qu'il venait tout juste de rencontrer Sarah. S'il ne s'était pas engagé, il aurait pût vivre tranquillement avec elle. S'il ne s'était pas engagé, ils seraient certainement partit vivre en Australie ou en Nouvelle-Zélande. S'il ne s'était pas engagé, elle serait peut-être encore en vie. Mais s'il ne s'était pas engagé, ils seraient peut-être morts tous les deux. Excédé par ces pensées aléatoires et dérangeante, Josh répondit un peu trop sèchement à Ana-Maria, ce qui prouva à la jeune femme que Josh avait mal interprété ce qu'elle lui avait dit un instant plus tôt.
Elle s'excusa alors -chose qui surprit Josh, car elle n'était pas en tort- et lui expliqua la situation dans la base. Il haussa les épaules, même s'il comprenait parfaitement cette situation, visiblement plus que tendue. Il comprenait aussi le point de vue d'Ana-Maria qui -tout comme lui- détestait attendre que ce soit le combat qui vienne à elle.

J'ai envie d'y retourner, répliqua immédiatement Swagger, afin qu'elle ne croit pas autre chose, je veux seulement tenté de faire une coupure pour le moment, ajouta t'il, justifiant ainsi sa petite "crise" de colère, mais dés que mon bras sera en état, on ira faire un tour dehors, j'ai deux ou trois trucs à vous montrer, dit-il en souriant, le "vous" désignant la Résistance en général.

Swagger était passé outre les excuses de la jeune femme. C'était tout à fait normal, il était Marines. Elle n'avait pas forcément eut tort, lui non plus et, selon lui il était inutile de s'excuser, donc, autant ignorer ces excuses et les accepter en silence.
Continuant leur marche, Josh demanda alors à Ana comment est-ce qu'elle avait apprit à manier les armes, elle qui semblait être sûre d'en avoir la parfaite maîtrise. Cette fois, elle ne répondit pas avec humour, mais avec une froideur qui signifiait clairement qu'il y avait quelque chose derrière. Quelque chose de douloureux, qu'il ne valait mieux pas trop remuer pour le moment. Josh croisa alors son regard, il se contenta de hocher la tête en guise de compréhension, mais ne lui demanda pas pardon pour l'avoir blessée. Parce qu'Ana était blessée, par les souvenirs que cette question avait ravivé.

Autres engins ? répéta t'il avec une pointe d'interrogation dans la voix, si tu me parle d'engin volant, alors tu ne peux pas tomber mieux, reprit-il avec le sourire, j'étais dans la Navy pendant mon service, dit-il en guise de réponse au regard interrogateur de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Ana-Maria Lucarez

avatar

Nombre de messages : 787
Age : 25
Age : 27 ans
Spécialité : - Mécanique & Transports -
- Armes à Feux -

Date d'inscription : 11/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Sam 5 Déc - 16:28

    Ana-Maria et Josh, sans le savoir, avaient beaucoup de points en commun sur leur façon d'être avec eux même. Tous deux cherchaient à se protéger, à se préserver, et c'était pourquoi, même en étant sociables, personne les connaissait pleinement. Ils savaient tout deux contrôler leurs émotions, Josh peut être un peu plus qu'Ana. Tout deux semblaient assez ouverts. Ils ne le savaient pas, mais oui, il y avait une certaine ressemblance.

    La jeune femme avait bien compris le point de vue de Josh. Elle en avait de même après l'échec de la mission aux égouts. Même si elle n'avait pas été blessée ce jour-là, deux de ses collègues l'étaient, et son moral en avait tout de même prit un coup. Mais l'envie de retourner au front revenait assez vite en général. Pour elle, il était revenu au bout de quelques jours. Mais là elle avait été stoppé presque aussitôt par l'embuscade des Cargo Vulture. Et là... interdiction de sortir de la base. Malgré l'attaque passée, elle était toujours telle une lionne en cage, tournant en rond. Heureusement, Josh avait un peu changer son quotidien monotone. Heureusement, Josh avait un peu changer son quotidien monotone. C'était peut être pour cela qu'elle l'appréciait déjà un peu.

    La Red Tiger était heureuse de voir qu'elle avait éveillé la curiosité du sergent. Intéressé par les engins ? Encore un point commun peut être. Mais là, il avait à faire à une vraie fan. Dans le genre mordue, on ne pouvait trouver mieux à la base. La métisse avait été plongée dans les moteurs et la mécanique depuis des années. Son premier contact avec un moteur avait dans l'adolescence, vers seize ans. Elle avait été assistante d'un garagiste, de qui elle avait tout apprit. Elle avait alors put apprendre à conduire par la suite et participer à ses premières courses. Et oui, mademoiselle avait un lourd passé de Racer. La sensation que l'on éprouve lorsque l'on a les mains sur le volant et le moteur qui tourne à plein régime, le frisson et l'adrénaline que provoque une course rapide et mouvementée c'était, selon Ana, l'une des meilleures sensation du monde. Du pur bonheur. Ne voulant pas le laissé dans l'attente, elle lui répondit aussitôt :

    "Non, je n'avais pas pensé aux volants : surtout aux deux et quatre roues. Nous avons pas mal de jolis bolides dans le garage, réparés et entretenus par les soins de certains Résistants, dont les miens."fit elle avec une certaine satisfaction. "J'ai aussi mon propre joujou, mais il me reste encore pas mal de réparations à faire."

    Son joujou, c'est ce qu'il l'avait sauvé. Alors qu'ils erraient en ville, à la recherche de la base, le sergent avait trouvé dans un vieux garage une voiture en mauvais état de marche. Mais suivit de près par des robots, ils n'avaient eut d'autres choix que de la prendre, de monter et de partir, elle, son ami Sean et deux autres soldats. Depuis la mort du sergent, Ana bichonnait la voiture avec soin, attendant un parfait état de marche. Elle la montrait peu et la gardait de côté. Tous savaient qu'elle lui appartenait et personne n'aurait tenté d'y toucher : ils savaient que cela l'aurait rendu folle de rage. C'était bien une des seules choses qu'elle refusait de partager. Mais cela ne la dérangeait pas de la montrer.

    "Je ferais les présentations si tu veux. Si ça te dit d'aller au garage après ta petite promenade, je t'y conduirais avec grand plaisir."avoua-t-elle en toute sincérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Lun 7 Déc - 11:58

Le regard de Josh croisa celui de la jeune femme et aussitôt, une courte vague de soulagement l'envahi. Apparemment, elle avait comprit son raisonnement et n'était pas décidée à relancer le débat. Tant mieux. Josh n'aurait certainement pas supporté bien longtemps le fait de discuter de son envie à se battre ou non. Il comprenait aussi très bien ce que ressentait Ana et, savait qu'il serait comme elle. Swagger ne supporterait pas de rester enfermé ici toute la journée, lui qui avait eut la liberté de se balader dans tout le pays pendant 1o ans. Il sourit à cette pensée et jeta un coup d'œil à Ana-Maria qui était à présent entrain de lui parler de véhicules. Swagger s'en était douté, la Résistance avait réussi à préserver quelques voitures, ce qui n'était pas un mal et qui devait leur permettre de se déplacer beaucoup plus rapidement.

Mais ce qui retint surtout l'attention de Swagger, fût l'appellation "autres engins". Lorsqu'Ana prononça ces mots, il releva aussitôt la tête et la fixa, posant sa question. Mais la joie de Swagger ne fût que de courte durée, car la Résistance ne possédait aucun appareil volant. C'était dommage, mais après tout, il n'avait peut-être pas les pilotes nécessaires. Josh n'était pas un pilote chevronné, mais il avait passé suffisamment de temps dans la Navy pour savoir comment bouger un hélicoptère. Durant son service, il avait été pilote sur un UH-60 Black Hawk, ce qui lui avait apprit combien le soutien d'un hélicoptère durant les combats est important. Mais après, il était redescendu sur terre, car il sentait que sa place était parmi les Marines et non au-dessus d'eux.

Dans ce cas, j'suis plus tourné vers les deux roues,
avoua alors Josh, gardant le sourire aux lèvres alors que la jeune femme terminait son explication, on dirait que ça te fait réellement plaisir de t'occuper de ces bagnoles, lança t'il en croisant son regard, pourquoi ne pas y aller maintenant ? demanda t'il alors, sans la quitter des yeux.

De toute manière, cette fameuse promenade n'était qu'un bon prétexte pour sortir de l'infirmerie, mais aussi pour se familiariser avec la base, qui serait maintenant la nouvelle maison de Swagger. Aussi, cela lui permettait de passer du temps avec Ana-Maria, ce qui était loin d'être inutile. Près d'elle, il réapprenait à vivre en communauté et avait visiblement trouvé le guide parfait pour découvrir cette nouvelle base. Et puis, rien de mieux que "la douceur féminine" pour un retour calme et posé à la civilisation.
Bref, la jeune femme le guida donc en direction des garages, mais déjà, Josh semblait une nouvelle perdu dans ses pensées. L'évocation du Black Hawk avait éveillé un souvenir en lui....parce qu'il était absolument sûr et certain d'en avoir vu un -en état- dans la région. Il se tourna alors vers Ana et chercha son regard.

Meredith, c'est ça ? demanda t'il afin de savoir s'il ne se trompait, elle ne serait pas contre un appui aérien ? continua Josh alors qu'une idée était entrain de germer dans son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Ana-Maria Lucarez

avatar

Nombre de messages : 787
Age : 25
Age : 27 ans
Spécialité : - Mécanique & Transports -
- Armes à Feux -

Date d'inscription : 11/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Mar 8 Déc - 0:22

    Les deux roues, Ana les appréciait mais moins que les quatre roues. En général, les motos étaient moins puissantes et surtout leurs moteurs étaient moins complexes, or ce qui plaisait à Ana-Maria c'était de rester pencher des heures au dessus ou sous un moteur. Le plaisir était de trop courte durée avec les motos, sauf rares cas. Ceci dit, elle appréciait la maniabilité et l'accessibilité qu'offraient les deux roues. Tout ceci lui rappela qu'il y en avait une à réparer : récemment utilisée par Ethan, celle-ci avait subit de gros dégâts lors d'une chute. Il y avait donc du boulot pour la faire fonctionner correctement à nouveau. Pas quelque chose de bien méchant, mais il y avait bien quelques heures de travail malgré tout. Peut être celle-ci permettrait au sergent Swagger de se refaire la main avec les moteurs ?

    "Ça tu l'as dit. Je suis dedans depuis que je suis ado alors tu sais, je suis vite devenue accroc et puis... Les deux roues c'est sympa, mais ça a pas la classe d'une belle voiture. Ceci dit, je reconnais que c'est souvent bien pratique."avoua-t-elle en tout honnêteté.

    Lorsqu'il lui proposa d'y aller de suite, c'était comme s'il avait proposé un bonbon à un enfant qui n'en a pas manger depuis des années : son regard pétillait et un sourire plein de malice s'étirait déjà sur ses lèvres. Elle finit assez vite sa cigarette qui de toute manière arrivait au bout et laissa tomber le filtre au sol, pour finalement l'écraser du pied. Calant ses doigts entre ses lèvres, elle siffla Sam qui farfouillait quelque chose au loin. Caressant la tête de la chienne, elle lui indiqua qu'il était temps d'y aller.

    "Parfait c'est quand tu veux."lui fit elle, visiblement empressée.

    Ils ne tardèrent pas à se mettre en marche, juste après une question très intéressante posée par Josh. La jeune femme réfléchit tranquillement avant de répondre. Pour elle, une aide aérienne serait très intéressante et utile. Le toit pourrait facilement retenir un engin. Ce ne serait pas très discret mais bon, Skynet savait déjà qu'ils étaient dans les parages. Après, encore fallait il trouver un avion ou un hélico, savoir le réparer si besoin et surtout trouver des pilotes. Quoique pour ce dernier point, Ana était presque sûre qu'il y en avait un ou deux au moins dans la base, en plus de Josh. C'est alors que, plongeant son regard dans le sien, elle lui répondit avec sérieux :

    "Je pense que notre Dirigeante, c'est bien Meredith, accepterait un soutien aérien. Ce serait très utile et bien plus rapide pour certaine mission. Beaucoup de vies, qui meurent parce qu'elles ne sont pas ramenées à temps à la Base, pourraient être sauvées... Mais on ne trouve pas d'engins volants par ici. Du moins personne n'est allée assez loin pour en trouver."

    Soudain, tandis qu'elle marchait toujours en direction du garage, accessible depuis l'extérieur, une question s'imposa à son esprit. Avait il vue, sur la route menant à Niagara Falls, un quelconque appareil volant, en plus ou moins bon état ? Pressée d'en savoir plus, elle lui posa la question :

    "Pourquoi ? Tu as vue quelque chose ?"

    D'ici quelques minutes, ils seraient enfin arrivée dans le jardin secret d'Ana : le sacrosaint garage. Mais pour l'heure, elle n'y pensait pas : s'il y avait un hélicoptère ou un avion dans les environs, elle serait la première à soutenir Josh et à demander à Madame Mayer la permission d'aller réquisitionner l'appareil. Ce serait une mission périlleuse, car elle nécessiterait un voyage plus long que d'accoutumé, et les robots seraient sûrement non loin, mais si la réussite était au bout, ce serait un point très fort pour la base. Cette idée réjouissait déjà la métisse qui n'attendait que l'approbation de Josh, et ne le quittait pas des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Mer 9 Déc - 16:29

Soudainement, ce n'était plus Ana-Maria qui était en face de lui, mais une véritable enfant à qui l'on promettait monts et merveilles. Sont regard avait totalement changé et, Josh y avait croisé une lueur qu'il n'avait encore jamais vu jusque là. Il comprit alors que, parler de véhicules avec elle était un véritable plaisir pour Ana, parce qu'il s'agissait d'une passion pour la jeune femme. Elle lui fit donc comprendre que les voitures la bottaient plus que les motos et, qu'elle s'attardait de temps à autres sur un véhicule en particulier.
Josh sourit. Pour sa part, il aimait seulement les sensations que provoquaient le pilotage à grande vitesse.

Foutre le nez dans un moteur pendant des heures afin de chercher un moyen de réparer ou d'améliorer la voiture : très peu pour lui. Il n'avait jamais été un grand fanatique des bolides, mais avait souvent rêvé de piloter un F16, ou un autre avion du genre. Aussi, il devait bien avouer que depuis son service militaire, le pilotage des Blackhawks lui manquait parfois.

D'ailleurs, lorsqu'il posa la question de l'hélicoptère à Ana, il remarqua aussitôt le regard de cette-dernière : il l'avait intrigué. Un nouveau sourire naquit sur le visage du Marines, qui garda un instant son regard rivé à celui de la jeune femme, avant d'en revenir à sa clope et de la terminer, avec un soupire désabusé.

Ouais, fit-il en fixant Ana, alors qu'ils n'étaient visiblement pas loin du garage, j'ai pas mal sillonné le pays et, j'ai vu un UH60 à une centaine de kilomètres d'ici, précisa t'il avec un sourire amusé. J'ai vu, mais je ne me suis pas attardé, précisa t'il assez rapidement, afin qu'Ana ne croit pas n'importe quoi, on va dire qu'il ne valait mieux pas s'attarder, ajouta Josh devant le regard interrogatif de la jeune femme.

Bien sûr. Parce que l'endroit où reposait l'UH, n'était autre qu'une base militaire abandonnée. D'ailleurs, cette simple pensée rendait Josh malade. Il ne s'était pas attardé sur les lieux, parce que la zone grouillait de machines de Skynet, mais aussi parce qu'elle empestait la mort. Car les Marines qui tenaient cette base s'étaient sacrifiés jusqu'au dernier, certainement pour couvrir la fuite des civils, ou quelque chose comme ça.
Et puis, c'était il n'y a pas bien longtemps et de toute manière, Josh n'aurait jamais été en état de combattre des Terminators tout en supportant l'odeur...une seule chose à la fois, surtout lorsqu'elles sont aussi difficiles. En pensant ainsi au mort, il se rappela qu'une poche de son sac était remplie des "dog-tags" de ses hommes. Quand il serait au dortoir, il les pendrait au-dessus de son lit, en leur mémoire.

Personne ne s'est jamais aventuré assez loin, dit-il, reprenant mot pour mot ce qu'Ana venait de lui dire, ça signifie que vous ne sortez jamais récupérer de la nourriture ou des munitions ? demanda t'il, quelque peu intrigué.
Revenir en haut Aller en bas
Ana-Maria Lucarez

avatar

Nombre de messages : 787
Age : 25
Age : 27 ans
Spécialité : - Mécanique & Transports -
- Armes à Feux -

Date d'inscription : 11/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   Sam 12 Déc - 19:59

    Il avait vue une hélicoptère... Cela pouvait se révéler vraiment très utile. Mais était il en état de voler ? si non, était il assez réparable pour l'être ? Car le transporter en chargement serait quasiment mission impossible, ou tout du moins trop risquée pour un appareil. La jeune femme se demandait ce qu'ils pourraient bien faire pour récupérer l'engin sans risques. Elle comprenait très bien que Josh n'ait pas voulut s'attarder, les robots aux trousses, mais c'était tellement dommage.

    "De ce que tu as pu en voir, tu crois qu'il pourrait voler ? On peut aller le récupérer, mais il faut être sûrs de ne pas se déplacer pour rien."

    Prendre des risques de perdre des hommes pour un résultat nul au final, cela serait quelque part une forme de défaite. Ils ne pouvaient pas se le permettre, ni maintenant, ni jamais. D'un autre côté, cela permettrait à ceux qui en ont marre de rester enfermer de sortir un peu de la cage. Ce serait peut être un excellent moyen de sauver la Base d'une guerre interne, en calmant les humeurs de certains. Cette mission portait du bon et du mauvais en elle. Mais est-ce que Meredith prendrait ce risque ? Ana était certaine que le jeu en valait la chandelle, mais la Dirigeante voyait peut être cela d'un autre oeil.

    Josh la sortit de ses pensées, avec une question intéressante. S'ils sortaient souvent de la Base ? Bien sûr, mais ils n'allaient jamais très loin : il y avait beaucoup de ressources à Niagara Falls et dans les petites villes alentour. Mais il fallait avoué que d'une part, il avait été très rare que les membres s'aventurent plus loin - à quoi bon, s'ils avaient tout à disposition ? - mais que d'autre part, il était vrai que la ville s'appauvrissait de plus en plus au niveau ressources. C'était normal après toutes ses années. Et encore, heureusement que le troc avec les Nomades était régulier et fructueux. Ana avait déjà noté qu'il leur manquait pas mal d'outils et d'essence au garage, que les munitions et les vivres aussi étaient bien moins nombreuses. Elle ne serait pas contre une mission d'approvisionnement un peu plus loin. Par la même occasion, ils pourraient aussi récupérer l'hélicoptère. Les enjeux étaient déjà un peu plus à la hauteur des pertes envisageables. La métisse répondit donc naturellement :

    "Et bien, c'est pas souvent que les Résistants s'éloignent de Niagara Falls : la ville avait beaucoup de ressources avant. Pas la peine de s'aventurer trop loin. Mais il est vrai que les ressources commencent à diminuer et il va bientôt falloir commencer à aller chercher les vivres un peu plus loin."

    Tandis qu'ils parlaient toujours, ils arrivèrent au garage. La jeune femme ouvrit la grande porte et lui fit signe de passer avant lui, avec un sourire aimable. Ils étaient enfin dans son petit coin à elle. Elle alluma quelques lumières, l'endroit étant plutôt sombre malgré qu'il fasse jour. La jeune femme laissa ses yeux se promener le long de la pièce : pas mal de beaux engins attendaient silencieusement d'être réparés. De la simple petite voiture au gros humvee, il y en avait pour tous les goûts.

    "S'il y a bien quelque chose dont nous ne manquons pas encore, ce sont les engins."fit elle avec enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger   

Revenir en haut Aller en bas

▬ The Lady will save You || PV Josh Swagger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Human Resistance - :: Extérieur de la Base :: Forêt broussailleuse -