AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

De quoi est capable le petit nouveau [pv Nadia][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Bradley R. Petraeus

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 28
Age : 19 ans
Spécialité : Arme à feu et commandement
Date d'inscription : 12/02/2010

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: De quoi est capable le petit nouveau [pv Nadia][Terminé]   Dim 14 Fév - 22:22

Brad remarchait correctement depuis environ une semaine. C'est fou le sentiment de liberté qu'on ressent avec le simple fait de pouvoir marcher librement ou sans être contraint d'utiliser quelque chose comme une canne. Il y avait maintenant un mois qu'il était à Niagara Falls. Il avait d'ailleurs fait une entrée plutôt remarqué. Survivant d'un écrasement d'hélicoptère, une patrouille de résistants avait trouvé le jeune homme dans un état quand même assez amoché. Contraint au lit pendant quelques jours, dès qu'il avait pu, il s'était dépêcher de se remettre en forme, tout en se ménageant, même s'il n'est pas très doué dans se domaine. Une fois, il était entrain de faire des "chin-up" dans le cadre de porte de sa chambre au centre médical, lorsqu'une certaine Nadia lui adressa la parole, toute curieuse de le connaître. Faisant connaissance, elle lui avait offert de l'aide pour s'entraîner lorsqu'il lui avait dit qu'un de ses projets était de rejoindre les combattants de la Résistance. Il ne savait pas encore quelle branche rejoindre, mais déjà, s'entraîner avec quelqu'un qui semble en connaître un rayon serait certainement une bonne chose et aujourd'hui allait être la première séance. Brad ne voulait pas jouer les prétentieux, mais il avait hâte de montrer de quoi il est capable.

S'habillant en sortant les quelques vêtements qu'il possède de son "barrack box" militaire, se qu'on appelle parfois une cantine, il met une paire de jeans, des bonnes espadrilles et un t-shirt grisâtre. Par-dessus, il met son fidèle veston de cuir et met sur sa tête une casquette des Yankees de New-York.

Spoiler:
 

C'est ainsi vêtu qu'il se rend au lieu de rendez-vous, et ce, à l'heure convenue. Brad n'avait pas l'intention d'arriver en retard, mais il eut quand même un peu de mal à trouver l'endroit, étant moins familier avec l'extérieur de la base que l'intérieur. Malgré tout, il parvient à trouver l'endroit, situé non loin d'un parcours du combattant que les Résistants utilise pour s'entraîner. Vous savez, le truc avec des murets qu'il faut escalader, des endroits où il faut ramper sous des barbelés et sauter par-dessus des trous remplis de boue. Nadia n'était pas encore là, alors il fouille les poches de son veston et en sort un paquet de cigarettes, qu'il allume. Son petit collier en métal le fatigue un peu et il le replace. C'est qu'il est un peu nerveux, mais la nervosité donne souvent de l'énergie supplémentaire quand on sait la catalyser comme il faut. En attendant, fumer une cigarette ne devrait pas faire de mal.


Dernière édition par Bradley R. Petraeus le Jeu 8 Avr - 5:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadia Springs

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 28
Age : 21 ans
Spécialité : Armes à feu
Date d'inscription : 10/11/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: De quoi est capable le petit nouveau [pv Nadia][Terminé]   Dim 14 Fév - 23:31

Nadia avait passé la soirée avec Caleb et une autre Ourse. Ils avaient joué au poker, mais la jeune femme n’avait pas perdu grand chose. Ils s’étaient bien amusés. Évidemment, Caleb et elle avaient fini dans le même lit, comme après presque toutes les parties de poker. C’était immanquable.

Ce matin-là, Nadia s’était réveillée tôt et avait fait attention de ne pas réveiller Caleb. Ce qu’il était mignon quand il dormait. La belle s’habilla en douce et sortit de la chambre pour se rendre à la sienne. Elle attrapa des vêtements propres puis partit se doucher. Une fois propre, elle enfila un jean pâle plutôt serré et un débardeur corail qui lui donnait du teint. Elle passa une veste en jean par dessus le débardeur, histoire de ne pas avoir froid une fois dehors. Elle remonta son épaisse crinière à l’aide d’une grosse pince et sauta dans une paire de Converse qui avait fait son temps. Elle s’observa un moment dans le miroir de sa chambre, souriant à son reflet, faisant la moue, bref tester ses expressions de manière à être a plus mignonne possible.

Cette journée-là, elle allait aider à s’entraîner le petit nouveau, Bradley. Il était magnifique à souhait et il avait besoin d’un petit coup de main pour l’entraînement. Nadia avait sauté sur l’occasion. La résistante passa par l’entrepôt des armements et se saisit d’un fusil de chasse que l’on utilisait pour entraîner les nouvelles recrues sur des cibles à l’extérieur. Elle prit également un sac avec des bouteilles d’eau et un chronomètre. Il ne restait plus qu’à aller rejoindre le nouvel, et sexy!, arrivant.

Springs sortit de la base le sourire aux lèvres. La température était idéale pour l’entraînement, ni trop chaude ni trop froide, et les nuages d’un blanc pur couvrait de temps à autre le soleil, n’abîmant pas trop les yeux des quelques survivants profitant de la journée à l’extérieur. Machinalement, elle marchait vers le site d’entraînement, chemin qu’elle connaissait par cœur pour l’avoir emprunté de nombreuses fois alors qu’on la testait avant d’être acceptée dans les Green Bears.

Au loin, elle vit se dessiner la silhouette de Brad. Il était déjà arriver et c’était parfait. Elle arriva enfin à sa hauteur, radieuse et d’une humeur magnifique. Elle déposa son sac par terre à côté d’un banc taillé à la hache par un résistant. Elle appuya également l’arme sur ledit banc avant de se retourner vers Brad et de lui offrir le plus magnifique des sourires.


«Bonjour! Alors, tu es prêt à me montrer ce que tu sais faire?»

La belle devait lever la tête pour s’adresser à Brad, car il était beaucoup plus grand qu’elle. Elle prit un air faussement sérieux, singeant Zachary Truman, celui qui entraînait les apprentis Green Bears.

«Tu sais, il faudra être très patient. Entrer dans une unité est difficile et demande de la rigueur. Peu importe l’unité que tu veux rejoindre, tu devras passer par les Green Bears d’abord. Tu devras faire tes preuves dans cette équipe avant d’être transféré dans une autre. Peut-être y resteras-tu, comme moi, si cette unité te convient. Car on a beau vouloir, on rejoint l’équipe qui nous ressemble le plus.»

La belle, sérieuse tout au long du discours, se mit à rire ensuite.

«Bon cessons tout ce bla-bla et voyons ce que tu as dans le ventre! Je sais que tu te remets d’une blessure à la jambe, donc, si tu le préfères, nous laisserons tomber le tour de piste pour aujourd’hui. Commençons par quelque chose de simple… Tu sais viser? Il y a trois cibles, là-bas, tu dois les toucher d’ici avec le fusil que j’ai amené… Ensuite, nous y ajouterons la précision, pour l’instant, je veux simplement que tu atteignes les cibles.»

Tout en parlant, Nadia s’était avancée en direction des cibles et s’était arrêtée à une distance respectable, indiquant à Brad l’endroit d’où il devait tirer.

«Prêt?»


Dernière édition par Nadia Springs le Mer 17 Fév - 0:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bradley R. Petraeus

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 28
Age : 19 ans
Spécialité : Arme à feu et commandement
Date d'inscription : 12/02/2010

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: De quoi est capable le petit nouveau [pv Nadia][Terminé]   Dim 14 Fév - 23:53

Dès que Bradley vit la silhouette de Nadia, il jeta sa cigarette au sol, qu'il vint écraser avec le talon, étouffant toute possibilité de feu. Aujourd'hui, plus personne ne se soucie tellement de l'environnement et des mégots qui traînent ici et là. Le vent l'emportera ailleurs. Il soulève ensuite sa casquette et se gratte brièvement la tête, alors qu'il la regarde qui se rapproche, remarquant tout se qu'elle a emmené: un fusil, un sac, etc. On dirait bien qu'elle a tout prévu la jeune femme et c'est bien tant mieux. Il veut que ses entraînements lui servent vraiment à quelque chose. Plus vite il aura rejoint une unité, mieux se sera pour lui. Déjà, il était presque au front avec les hommes de son père, mais il comprend que maintenant, il doit de nouveau prouver sa valeur, puisqu'ici, il n'est pas le fils du général, il n'est rien, ni personne, ce qui n'a pas que des mauvais côtés.

Il croise les bras et la regarde s'installer. Brad est un type pour qui le contact visuel est important. Il vous fixe en plein dans les yeux et analyse ainsi tout se que vous dîtes, ainsi que votre langage non-corporel. Pour lui, si la personne évite votre regard ou parle sans vous regarder, c'est pratiquement un manque de respect. Que Nadia se rassure, elle ne fuit pas son regard et même si elle le ferait, il ne lui en tiendrait pas tellement rigueur. C'est que c'est une fille gentille et quand même facile d'approche. Là où beaucoup on préférer ne pas s'approcher de lui, avec son air plutôt froid et distant, difficile d'approche, elle a tenté sa chance et si au départ il était de glace, bien vite, avec la promesse de l'entraînement en plus, il est devenu beaucoup plus sociable et amical, même s'il reste très franc avec un humour qui ne plait pas toujours.


-Je suis venu pour ça.

Répond-il au premier commentaire qu'elle passe, esquissant un petit sourire au coin des lèvres. Il ne veut pas faire son prétentieux, mais elle pourrait bien être étonné. Sauf qu'il sait qu'il ne doit pas se surestimé, d'autant plus qu'il n'est pas au sommet de sa forme, se remettant encore un peu de son accident. Lorsqu'elle se donne un air sérieux, il décroise les bras et écoute attentivement se qu'elle dit. Il ne se doute pas qu'elle est en train d'imiter ou d'acter quelque peu et il trouve que se qu'elle dit fait du sens et il en apprend un peu plus sur le fonctionnement de la petite troupe locale. Avoir Nadia comme collègue ne peut qu'être une bonne chose, en tout les cas. Son sourire avait aussi disparu entre temps, comme s'il fallait maintenant être sérieux. Il eut un regard étonné lorsqu'elle se mit à rire, un peu pris au dépourvu et il esquisse à nouveau un mince sourire, comprenant que derrière tout cet air sérieux, il devait se cacher quelques blagues qu'il n'est pas certains d'avoir compris, mais bon, ce n'est pas bien grave.

Intérieurement content qu'elle ne le fasse pas courir, cela ne l'aurait pas dérangé, mais d'un autre côté, il sait qu'il aurait été déçu de lui-même. Préférable qu'elle fasse travailler autre chose, c'est vrai. Silencieux, il acquiesce de la tête lorsqu'elle lui demande s'il sait viser. C'est se qu'on va voir. Il jette un œil aux trois cibles, les examinant, puis reporte son attention sur Nadia et plus précisément, sur l'arme à feu dont il ne tarde pas à s'emparer, examinant le canon de l'arme, la détente, la crosse, bref, toutes les composantes et cela, d'un œil qui semble s'y connaître.


-C'est du calibre .22, c'est ça? Semblable à une Lee Enfield. Vous n'avez pas de plus gros calibre que ça? Se truc ne perce pas les armures des machines.

Elle lui répond sans doute, puis se place pour tirer, adoptant la position qu'on lui a appris, se souvenant avec un sourire en coin se que son père lui disait toujours durant des pratiques de tir: "souviens toi, le tir, c'est un sport de détente". Calme, sûr de lui, les jambes placés en "T", le blondinet se place, ancre bien la crosse du fusil contre son épaule et paraît se concentrer l'espace d'un cinq secondes. C'est qu'il fait une brève visualisation de se qu'il va faire, jetant aussi un œil à chaque cible, contrôlant le rythme de sa respiration. Il tire les deux yeux ouverts et à le voir, on jurerait qu'il a déjà fait de l'armée le jeune homme, ce qui est bel et bien le cas. Non seulement il atteint chaque cible, mais en plus, une fois qu'il a commencé à tirer, il a aligné les trois coups assez rapidement, prenant à peine le temps de viser, rechargeant le fusil en un mouvement rapide du bras. Quand il tire, son regard paraît vraiment concentré, ne focussant que sur une chose. Une fois terminé, il redevient normal, esquissant un petit sourire satisfait, se tournant vers Nadia, faisant attention à ne pas pointer l'arme vers elle.

-Et puis, quel est le verdict?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadia Springs

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 28
Age : 21 ans
Spécialité : Armes à feu
Date d'inscription : 10/11/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: De quoi est capable le petit nouveau [pv Nadia][Terminé]   Mer 17 Fév - 0:49

L’air résolu de Brad fit naître un sourire confiant sur les lèvres de nadia. Les deux avaient environ le même âge, ce qui faisait naître en Nadia en sentiment fort de solidarité. Il fallait se serrer les coudes en ces temps difficiles, malgré les épreuves tragiques. Ce jeune homme lui faisait tant penser à tous ces jeunes hommes qui venaient prendre du repos au chalet de son père. Il avait ce regard qu’ils avaient tous. Celui qui vous indique qu’ils en avaient tous trop vu pour continuer. Et pourtant, on percevait une brève étincelle d’espoir qui les empêchait probablement de cesser de croire et d’avancer. Voilà pourquoi Nadia avait fait preuve de tant de gentillesse et avait promis de l’aider.

*Et aussi parce qu’il est beau garçon!* Pensa-t-elle en rigolant intérieurement.

Le ton sérieux que Nadia avait pris fut pris au sérieux par le nouvel arrivant, faisant rire encore un peu plus la Green Bear qui s’amusait grandement. La belle cessa de rigoler et observa plutôt son camarade saisir l’arme. Elle aimait bien rire, mais évaluer un potentiel combattant ne devait être jamais pris à la légère.

Lorsqu’il analysa le fusil, Nadia poussa un sifflement admiratif, les mains sur les hanches, le sourire aux lèvres.


«Bah dis donc, on peut pas dire que t’y connaît rien! C’est bien un Lee Enfield que tu tiens là… Probablement parmi les derniers qu’ils nous restent… C’est presque l’Histoire que tu tiens entre tes deux mains.»

La belle se rapprocha caressant la crosse comme on caresse les cheveux d’un enfant. Puis elle releva la tête, tout sourire.

«Plus gros calibre?! Évidemment. Mais je ne peux pas te faire tirer au bazooka si j’ignore si tu sais te servir d’un fusil, cow-boy.»

Nadia s’éloigna et l’observa tirer. Un autre sifflement admiratif. Elle en prit note, prête à la suggérer à Zachary. Néanmoins, d’autres petits tests devaient être passés pour entrer dans une unité et elle n’avait aucun pouvoir de décision. Elle ne pouvait que suggérer.

«C’est pas mal du tout! S’il ne s’agissait que du tir, tu entrerais tout de suite en formation avec les Green Bears. Mais il n’y a pas que cela. Il faut plusieurs autres aptitudes, comme l’agilité, le courage, la force… Et bien d’autres encore.»

Nadia ne pouvait s’empêcher de lui sourire lorsqu’il lui renvoyait la pareille. Il avait semblé plutôt froid à leur première rencontre, mais, avec le temps, elle le découvrait sous un autre jour. La douleur, probablement. Comme elle, il y a quelques temps. Quand elle avait vu son père dans une marre de sang. La douleur s’estompe peu à peu, bien qu’elle ne s’efface jamais.

«Qui t’as appris à tirer avec tant d’aisance? Tu te débrouilles comme un pro.» Demanda la jeune femme en fouillant dans son sac pour en sortir le chronomètre.

Lorsqu’il lui eut répondu, la belle lui pointa le chrono du doigt et déclara:


«On va voir comment tu te débrouilles côté force. Allons vers cet arbre, il nous servira de barre fixe. Tu connais sans doute cet test de suspension… On va chronométrer jusqu’au moment où tes épaules passerons sous la barre… je veux dire la branche… Enfin tu vois ce que je veux dire!»

La belle s’agenouilla dans l’herbe, un sourire malicieux aux lèvres. Elle aimait voir les autres travailler parfois. Elle avait passé par là, maintenant, c’était au suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bradley R. Petraeus

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 28
Age : 19 ans
Spécialité : Arme à feu et commandement
Date d'inscription : 12/02/2010

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: De quoi est capable le petit nouveau [pv Nadia][Terminé]   Mer 17 Fév - 2:19

Il ne cherchait pas à impressionner la galerie outre mesures, mais il voulait quand même montrer qu'il n'est pas un amateur. Plonger dans une guerre depuis qu'il est tout jeune, depuis ses quinze ans, il sait se battre et est arrivé à survivre jusqu'à aujourd'hui et s'il est encore en vie, ce n'est pas grâce à la chance, bien qu'elle y soit peut-être pour quelque chose, mais bien parce qu'il sait se battre et se défendre et parce que jusqu'à dernièrement, il avait la volonté et les capacités physiques pour survivre dans un monde où les humains sont constamment menacés.

Il venait de décrire l'arme et Nadia fit un beau sourire. Ah, le sourire d'une femme, tout se qui faut pour remonter la bonne humeur. Quand elles sont jolies, c'est encore mieux. N'empêche, il eut un sourire modeste à se qu'elle dit. Il avait vu juste, comme il le croyait, mais ça aurait pu être un autre modèle semblable ou bien même un winchester. Lorsqu'elle dit que c'est l'histoire entre ses mains, il baisse le regard vers le fusil, comprenant que comme beaucoup de choses, ce n'est que le souvenir d'un monde disparu, un instrument pour se libérer du joug des machines. Il voit la main de Nadia qui caresse la crosse et lève le regard vers elle au moment où elle lève le regard vers lui. Impossible pour lui de ne pas avoir un rire sincèrement amusé lorsqu'elle l'appelle cowboy et explique pourquoi il ne tient pas un bazooka en se moment entre ses mains. Arrêtant de rire pour reprendre son sérieux, il acquiesce. Il répond alors du tac au tac:


-Bon point cowgirl.

Il espère qu'elle ne se vexera pas du fait qu'il la traite d'égal à égal alors qu'elle est sensée être en position d'autorité. En tout cas, rien de tout ça ne l'empêche de tirer et de montrer son savoir faire en tir de précision. Il ne devait pas atteindre le centre alors il avait pu se permettre de tirer un peu plus rapidement. Une mine satisfaite sur le visage, il écoute la jeune femme lui dire "que c'est pas mal", mais... il y a toujours un mais, pas vrai? Alors tandis qu'elle parle et qu'il comprend que la prochaine épreuve n'aura rien à voir avec l'utilisation d'un fusil, il le tend vers Nadia pour qu'elle le reprenne, continuant de l'écouter attentivement. Lorsqu'elle a terminé de parler, elle lui demande qui lui a appris à tirer comme ça et il hausse des épaules, répondant de façon évasive:

-Mon père était militaire et avec tout se qui est arrivé, il m'a appris le maniement des armes. Il parait que j'ai du "visou".

Le visou, c'est un peu une sorte de talent de visée. Il y en a pour qui c'est plus aisé que pour d'autres. C'est peut-être bien le fait qu'il a appris à tirer jeune qui lui permet quand même d'avoir du talent, du moins, pour son âge. De toute façon, c'est une chose de tirer sur des cibles fixes, s'en est une autre de tirer sur des robots qui se déplacent, sur un champs de batailles entouré par le chaos et ça, il le sait que trop bien. La prochaine épreuve est assez simple et va être une épreuve d'endurance pour pas mal de muscle de son corps, principalement les bras. Il enlève donc son veston de cuir, qu'il dépose quelque part, sachant pertinemment qu'il serait plus à son aise en t-shirt et puis, sa température corporelle va forcément augmenter sous l'effet de l'effort. Il se débarrasse aussi de sa casquette.

-Je vois très bien oui. Pas de problème, je fais ça...

Il sait qu'il peut faire bon nombre de chin-up, mais tenir la position aussi longtemps que possible, il n'a aucune idée du temps qu'il peut faire. En tout cas, il se frotte brièvement les mains, puis entoure la branche avec ses mains, hissant son menton au-dessus de la branche. Regardant devant lui, il semblait aussi concentré que tout à l'heure, la bouche entrouverte, respirant de façon régulière, les nervures dans son cou se tendant peu à peu à mesure que l'effort devient plus grand. Un œil attentif peu aussi certainement remarquer son t-shirt, un peu trop court, maintenant relevé qui laisse entrevoir le corps d'un jeune homme bien en forme. Respirant de plus en plus fort, l'air sortant par son nez, il tient bon, n'ayant aucune idée du temps qui passe, mais s'il est capable de faire se qu'on appelle le drapeau, il doit quand même être capable de se tenir. Son visage rougi, mais il est maintenant aussi curieux que Nadia de savoir où se trouve ses limites. Quelques sueurs naissent ici et là, mais il tient le coup, le temps passe. Il ferme sa bouche, serre des dents, il approche de sa limite. Ses épaules baissent un peu, mais il les remonte aussitôt. Un simple relâchement, qui laisse présager se qui finit par arriver un peu plus tard. Il se laisse tomber, n'ayant plus de force dans les bras. Posant ses mains sur ses hanches, reprenant son souffle, il demande:

-Et puis? Combien j'ai fait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadia Springs

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 28
Age : 21 ans
Spécialité : Armes à feu
Date d'inscription : 10/11/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: De quoi est capable le petit nouveau [pv Nadia][Terminé]   Mer 17 Fév - 4:49

[Visou?! ^^ Suis-je face à face avec un collègue Québécois?]

Nadia lui fit un petit clin d’œil amusé quand il l’appela cowgirl. Et bien, voilà un mec qui, sous des apparences peu amicales aux premiers abords, se dévoilait lentement, mais sûrement comme étant un jeune homme plus sympathique. La jeune femme le découvrait peu à peu, avec une joie à peine camouflée. Elle espérait même voir naître une amitié avec le temps.

Bradley s’expliqua pour le tir et Nadia ouvrit une bouche silencieuse qui voulait dire : «Aaaaah! D’accord, tout s’explique.» Militaire. Une carrière dure, mais tellement utile en ces temps de résistance. Tous les atouts de combats étaient nécessaires maintenant.


«Pour viser, tu ne manques pas de talent! Ton père t’as bien appris.»

Nadia jeta un regard au loin, un peu rêveuse, se rappelant elle-même comment elle avait appris à viser. C’était au chalet de son père, pendant les années suivant la guerre mondiale. Un jeune homme lui avait montré, sous les demandes incessantes de la blondinette qui avait envie d’essayer quelque chose de nouveau. Elle en avait également profité pour se coller contre lui en feignant ne pas savoir tenir l’arme. Nadia n’avait pas montré de prédisposition… Jusqu’à la mort de Bill. La mort de son père l’avait mis dans une telle colère qu’elle avait fait mouche à tous les coups, jusqu’à ce que toutes les machines tombent… Puis elle s’était pratiquée avec les Green Bears. Depuis, elle en a fait sa spécialité.

Puis Nadia revint à elle-même. Brad avait ôté sa veste et sa casquette. Sagement assise, la belle prépara son chrono et appuya dessus lorsque Bras commença l’épreuve. La jeune femme l’observait, gardant un œil sur le temps. Il était tellement mignon, la bouche entrouverte, la sueur perlant à son front, ses muscles tendus… La beauté masculine dans toute sa splendeur. Nadia secoua la tête lorsqu’elle prit conscience qu’elle le fixait depuis un bon moment. Pas question de lui montrer qu’elle le trouvait séduisant… C’était elle la séductrice d’ordinaire!


«Tu as fais un peu moins de une minute… C’est très bien.»

Elle se releva, passa une main dans sa chevelure, repoussant une mèche rebelle derrière son oreille. Elle fouilla à nouveau dans le sac et en sortit une bouteille d’eau qu’elle lança à Brad ainsi qu’une petite serviette blanche qu’elle avait prévue. D’ailleurs elle s’en félicita intérieurement.

*Tu fais aussi bien le boulot que ce bon vieux Zachary, ma petite!*

«On fait une petite pause! Passons à des questions de contexte.» Déclara la jeune femme d’un ton plutôt joyeux.

La demoiselle s’installa sur le petit banc mentionné plus tôt et sembla réfléchir un instant, se mordillant la lèvre inférieure. Elle redevint subitement très sérieuse, même un peu émotive.


«Bon. Alors disons que nous sommes en mission et ton unité trouve des survivants. Malheureusement, les machines les ont également trouvés. Il y a une femme, blessée à l’abdomen, elle saigne beaucoup. Il y a aussi deux hommes. Un des deux est inconscient, l’autre a la jambe cassée. Il y a également un enfant qui semble blessé à la tête. Tu ne peux sauver que deux personnes parmi eux pendant que ton unité retient les machines. Qui sauves-tu?»

Cette question était toujours pénible, mais il fallait faire ce choix difficile sur le terrain, même si l’on voudrait sauver tout le monde, les résistants laissaient souvent des cadavres derrière eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bradley R. Petraeus

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 28
Age : 19 ans
Spécialité : Arme à feu et commandement
Date d'inscription : 12/02/2010

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: De quoi est capable le petit nouveau [pv Nadia][Terminé]   Mer 17 Fév - 6:52

[Ouep!]

Il eut droit à un clin d'oeil après l'avoir appelé cowgirl. Elle n'était pas vexé le moins du monde et prenait cela comme une blague, se qui était bel et bien le cas. Si elle s'était vexée pour cela, Brad aurait retenu d'elle qu'elle est une fille caractérielle, ce qu'elle ne donnait pas l'impression d'être. Une ombre parut passer sur son visage lorsqu'elle mentionne son père et le fait qu'il lui a bien appris. Il acquiesce brièvement de la tête, demeurant silencieux. Tout le monde a perdu des êtres chers dans la guerre et il ne veut certainement pas s'attirer un monopole de sympathie, mais disons qu'il n'a pas encore fait le deuil, puisque le décès de son paternel ne remonte qu'à un mois. Il n'en parle d'ailleurs jamais, garde tout pour lui. C'est mieux ainsi et puis le nom de son père pourrait lui attirer des ennuis, car après tout, David Petraeus est un des concepteurs de Skynet et un de ceux qui a défendu l'intelligence artificielle alors qu'un certain colonel se rebellait déjà.

N'empêche, Bradley se bat pour beaucoup de raisons, donc sans doute celle de rétablir l'honneur de sa famille et de contribuer à réparer les erreurs de son père, que le pauvre a pu constaté de son vivant, mais il était un battant, il n'a jamais abandonné et Brad n'abandonnera jamais la lutte non plus, sauf si c'est pour mourir aux champs d'honneur. C'est d'ailleurs pourquoi il prend cet entraînement très au sérieux. Il veut s'améliorer, prouver qu'il vaut plus que se petit job de mécanicien qu'il a dégoté plus par sympathie qu'en raison de véritable compétence. La vie de garnison, c'est bien, mais il veut être du combat, comme il peut le faire depuis ses seize ans. Cet entraînement et Nadia est une bonne part de la solution.

Forçant comme un diable après cette branche, il ne remarqua jamais la belle demoiselle qui le regardait sans doute de haut en bas. Disons qu'il était un peu trop occupé à forcer et puis de toute façon, en cette matière, Brad est assez malhabile et même aveugle. Il ne se rend que lorsque c'est très évident qu'une personne le regarde avec attirance, les filles habituellement. Pourtant, il a bien eu quelques aventures ici et là, jamais rien de très sérieux. C'est qu'il ne cherche pas les relations, alors à moins qu'elles ne viennent à lui, c'est perdu d'avance. Quand même, il a eu de la chance jusqu'à maintenant avec les filles et il le leur a bien rendu, c'est du moins se qu'il pense. Ses pieds touchent le sol, il eut un soupire sous l'effort, demandant combien il a fait, il entend une réponse qui ne le satisfait pas tellement. Il eut un visage de déception. Il pensait avoir fait au moins deux minutes et demie ou deux minutes, mais non, un peu moins qu'une minute. Suspendu à cette branche, le temps avait paru bien long. N'empêche, elle lui dit que c'est très bien et il acquiesce brièvement, se disant qu'il devra s'entraîner un peu plus. Il attrape la gourde d'eau au vol, ainsi que la serviette, qu'il utilise brièvement pour s'essuyer le front et les autres parties de son visage. Il n'était pas tant en sueur que cela, mais il comprend que ça sert à ça alors... il l'utilise.

Prenant ensuite une gorgée de la gourde, posant la serviette sur le sac près de Nadia, il l'écoute qui explique maintenant qu'ils font une pause et qu'elle va lui poser quelques mises en situation, il acquiesce, répondant d'un très simple:


-Ok, vas-y, je t'écoute.

Il regardait Nadia, analysant se qu'elle disait au fur et à mesure. Pensif lorsqu'elle lui annonce qu'il ne peut que sauver deux blessés, il se demande: "mais où est l'attrape", mais il décide quand même de suivre son instinct et d'expliquer sa réponse. Il s'appuie le dos contre l'arbre, l'air décontracté et répond de façon assez passive, calme et pas vraiment hésitant. Au contraire, il semblait sûr de lui et certain de sa réponse.

-Eh bien... je ne sauverais pas la femme, car un de ses organes vitaux est probablement atteint et à se moment-là, les chances de ramener un cadavre augmente. J'oublierais le type inconscient, car la marge entre un type inconscient et un mec mort est assez mince. Les enfants sont toujours une priorité, alors je le sauverais, surtout qu'il est léger et peu encombrant et je sauverais aussi le type avec une jambe cassée, parce qu'on m'a déjà trouvé dans un tel état et aujourd'hui, je ne suis pas si mal.

Il eut un petit sourire. C'est vrai qu'il est quand même en forme aujourd'hui et une jambe cassée, ce n'est pas grand chose, c'est assez facile à soigner. Bien sûr, sa dépend de l'ampleur de la fracture, mais dans le feu de l'action, c'est sans doute la décision qu'il prendrait. Laissait la femme derrière lui ferait beaucoup de peine, mais voilà, il faut savoir faire des sacrifices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadia Springs

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 28
Age : 21 ans
Spécialité : Armes à feu
Date d'inscription : 10/11/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: De quoi est capable le petit nouveau [pv Nadia][Terminé]   Lun 22 Fév - 18:33

Nadia jeta un coup d’œil à la ronde. L’ensemble du terrain d’entraînement était libre. Ils avaient encore accès à tout sans aucune restriction. Le fait est que, s’il y avait eu des résistants, ils auraient du leur céder la place. L’important était que les combattants soient au maximum de leur forme pour défendre la base, les petits nouveaux n’avaient qu’à attendre leur tour. Heureusement ce n’était pas le cas aujourd’hui, il n’y avait que Brad et son entraîneuse improvisée.

Bradley semblait visiblement déçu de son résultat et Nadia lui offrit un doux sourire qui se voulait un encouragement. Il se débrouillait bien, il lui fallait encore un peu d’entraînement, mais il y arriverait, elle en était certaine.


«Ne sois pas si dur avec toi-même, tu te débrouilles comme un pro et il y a encore plusieurs exercices à exécuter qui pourrait être révélateur de tes performances.»

L’espoir. L’espoir est la seule chose que Nadia se refusait de perdre. Tant qu’il y avait de l’espoir, il résidait en elle une force brute qui l’aidai à protéger la base, mais surtout les êtres qui la composaient. La jeune femme supposait que c’était le cas pour beaucoup de gens, c’est pourquoi elle motivait Bradley avec l’espoir.

Tous les deux assis côte à côte, Nadia avait tourné la tête vers lui, avait posé sa question et attendait sa réponse. Elle l’observait toujours, comme envoûtée par ce bel homme. Elle cligna des yeux, espérant rompre le sortilège qui la forçait à le regarder. Lorsqu’il répondit, Nadia revint un peu à elle-même, elle le félicita avant d’ajouter:


«Tu as vu juste. Plusieurs, afin d’impressionner les évaluateurs, veulent sauver la femme ainsi que l’enfant. Pour l’enfant, c’est tout à fait juste dans ce cas et, idéalement, il faut sauver les générations qui nous suivent, sinon qui se battra après nos morts? Mais inutile de sauver une femme qui est probablement morte. Il faut penser à ceux que l’on puisse sauver. C’est tragique, mais c’est cela. C’est un scénario que tu vivras souvent sur le terrain.»

Nadia avait souri lorsqu’il avait parlé de son propre cas. Il est vrai qu’une jambe cassé se répare assez facilement. Et Bradley avait montré qu’un survivant blessé pouvait tout de même se révéler assez fort pour devenir un combattant. Puis, ignorant ce qui la prenait, Nadia eut envie de lui confier son propre cas. Elle n’en parlait pas souvent, aussi elle avait les yeux légèrement humides et sa voix se fit plus faible, mais tout de même audible.

«Tu sais, j’étais en pleine forme lorsque les résistants de Niagara Falls m’ont emmené avec eux, à part quelques petites égratignures, j’étais pétillante de santé. Mais je ne voulais pas quitter mon père. Il était mort et il fallait le laisser derrière… J’ai cru que je ne leur pardonnerais jamais d’avoir laisser le corps de mon père pourrir au soleil… Mais j’ai compris. Il n’y a plus de place pour le deuil en ces temps difficiles, il faut aller de l’avant et sauver les vivants. C’est en me disant cela que j’arrive à comprendre les sacrifices que nous faisons en laissant des Hommes derrière…»

Nadia passa furtivement une main sur ses yeux, effaçant son émotion. Elle prit une inspiration et retrouva son sourire.

«Bon et si on retournait aux performances physiques??»

La belle se leva et observa le terrain. Il y avait beaucoup d’épreuves impliquant la course, aussi mettait-elle celles-ci de côté pour cette fois. Elle se tourna vers Brad, puis ajouta:

«Tu vas faire des redressements assis. Il n’y a pas de limite de temps. Tu dois en faire jusqu’à ce que tu n’y arrive plus, c’est-à-dire quand tu ne peux plus les exécuter correctement deux fois consécutives…Okay?»

La belle s’agenouilla au sol près de Bradley, pour pourvoir compter à voix haute et observer l’exécution des redressements assis par le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bradley R. Petraeus

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 28
Age : 19 ans
Spécialité : Arme à feu et commandement
Date d'inscription : 12/02/2010

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: De quoi est capable le petit nouveau [pv Nadia][Terminé]   Lun 22 Fév - 20:58

Nadia remarqua que Bradley était quelque peu déçu par sa performance et bien qu'il n'ait rien dit à se sujet, toujours aussi silencieux, elle remarqua sans doute son air déçu et voilà qu'elle essaie de se faire réconfortante, mais lui ne sera satisfait que le jour où il aura fait mieux. C'est Brad est quelqu'un de dur envers les autres, il l'est encore plus envers lui-même. Il reste donc silencieux à se que dit Nadia et le regard qui lui jette un bref instant pourrait presque laisser croire qu'il est mécontent envers elle, mais en fait, ce n'est pas vraiment adresser à elle, c'est plutôt un bref mécontentement vis-à-vis deux choses. D'une part, sa performance décevante et d'autre part, que Nadia est vue sa déception. Pour lui, c'est un peu comme si elle avait remarqué sa faiblesse et il se dit que dorénavant, il essaiera de garder un air neutre. Il déteste quand les autres arrivent à entrevoir se qu'il pense.

Il répondit ensuite à la petite énigme, après avoir brièvement réfléchi au fait et à la situation. Au moins, l'effort physique ne l'avait pas blasé le moins du monde. Il eut la confirmation par Nadia, qu'il ne lâchait pas des yeux, qu'il avait vu juste. L'homme et l'enfant étaient les deux qu'il fallait sauver. C'était d'une logique implacable, mais d'une nécessité dû à la survie, sinon, on essaierait de sauver tout le monde. Brad n'était pas de ses idéalistes qui veulent sauver tout le monde. On ne peut sauver que ceux qui peuvent l'être. Il acquiesce de nouveau, regardant devant, l'horizon, le ciel, l'air pensif, prenant une gorgée d'eau. Il n'aurait aucun problème à faire se genre de choix, aussi étrange que cela puisse paraître. Il a déjà vu son père abattre un déserteur et il avait approuvé son choix. Soudain, elle se mit à parler, non pas d'une autre situation hypothétique, mais de son cas à elle. Il sentit qu'elle se confiait un peu à lui, confiait son passé. Il tourna la tête vers elle, posant la gourde contre sa cuisse, écoutant attentivement. Chacun a une histoire différente et tout n'est que rarement jojo. S'il la regarde alors qu'elle parle, il finit aussi par regarder brièvement ses pieds, n'ayant pas tellement envie de se confier en retour. Il relève la tête alors qu'il sent qu'elle achève et demeure silencieux, du moins, jusqu'à se qu'elle propose un nouvel exercice. Il acquiesce de la tête et se lève, prêt en forme pour la prochaine épreuve.


-Ouais, bonne idée.

Pas très bavard le Bradley, mais il fallait s'y attendre. Loin de se sentir très à l'aise, il n'a jamais été de nature très confidente non plus. Il faut littéralement lui arracher la moindre petite parcelle d'information et c'est d'ailleurs pourquoi les rumeurs les plus folles courent à son sujet et qu'en à ses origines, mais ceux qui n'ont pas de temps à perdre s'en préoccupe peu voire pas du tout. Observant comme elle le parcours, il essayait de deviner se qu'elle pourrait bien lui faire faire, mais disons le d'emblée, elle peut bien lui faire faire n'importe quoi alors difficile de deviner. La suite n'est pas bien bien compliqué, il doit faire des redressements assis, un truc dans lequel il excelle relativement, mais il ne devrait peut-être pas considérer autant sa forme comme acquise.

-Ouais... au fait, j'ai une question...


Il la demande alors qu'il prend la position requise, couché sur le dos, les genoux relevés, les mains au niveau des tempes.

-C'est quoi au juste ton grade ou ton poste chez les Green Bears?

Il lui répond et puis après, il démarre quand elle lui fait signe que tout est ok, mais il dit quand même juste avant:

-Tu peux me tenir les pieds?

Puis, ça y est, il met la machine en marche, façon de parler bien sûr. Il allait à un rythme aussi régulier que rapide et on voit bien qu'il a l'habitude de faire travailler ses abdominaux, sans vouloir trop le vanter. Habituellement, il fait un certains nombre de minutes, qu'il fait en guise de répétition, mais d'en faire le maximum, peu importe le temps, il ne savait pas combien il serait capable d'en faire. 86-87... le quatre-vingt-huitième est plus difficile et le suivant l'est tout autant, le voilà éliminer au seuil de la barre des quatre-vingt dix. Cette fois, il est assez épuisé, du moins sur le coup, mais au moins, se sont des muscles différents à ceux de tout à l'heure qui ont travaillé cette fois-ci. Ayant terminé en haut, il pose ses mains contre ses genoux et reprend son souffle, ses énergies, regardant Nadia. Alors qu'elle semble le fixer de son regard, il dit, avec un sourire en coin:

-Un peu d'eau ne serait pas de refus.

Plutôt que de prendre la serviette pour essuyer son visage, il prend alors carrément le bas de son t-shirt. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadia Springs

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 28
Age : 21 ans
Spécialité : Armes à feu
Date d'inscription : 10/11/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: De quoi est capable le petit nouveau [pv Nadia][Terminé]   Dim 21 Mar - 18:52

[Désolée de l’immense retard…]

En voyant le regard mécontent de Bradley, Nadia haussa les épaules, l’air de dire qu’elle ne pouvait pas faire grand chose d’autre pour l’aider à accepter ses performances. Ah l’orgueil… Lorsqu’ils furent assis et que Nadia lui confia son histoire, le jeune homme parut un peu mal à l’aise. Mais Nadia n’attendait rien en retour de sa confidence, à l’exception d’être écoutée. Lorsqu’elle eut terminée, la jeune femme se sentit libérée d’un poids, comme à chaque fois qu’elle confiait son histoire à quelqu’un. Parler de la mort de son père l’aidait à accepter ce fait un peu plus à chaque fois. Nadia avait du mal à laisser partir les gens qu’elle aimaient, son père comme les habitants du campement Springs, comme les résistants qui mourraient au combat devant les machines. Elle le faisait certes, mais sa tête refusait de les laisser mourir, aussi elle ne les oubliait jamais.

Brad et Nadia se levèrent, puis prirent place sur l’herbe. Brad prit la parole alors qu’il s’installait, manifestant le besoin de poser une question. Cela plut à Nadia qui le trouvait plus ou moins bavard. Avec un grand sourire, elle lui dit:


«Vas-y, je t’écoute.»

Il lui demanda ensuite quel était son grade dans son unité. Elle lui sourit, contente qu’il s’intéresse à autre chose qu’à ses propres performances.

«Je suis spécialiste des armes à feu. Mais il faut dire que les Green Bears effectuent surtout des rondes de protection de la base. Et j’adore ça également.»

Autant être honnête avec lui, les Green Bears étaient surtout là pour assurer la protection des humains à l’intérieur de la base plutôt que de trouver des survivants ou que de partir en mission à l’extérieur du périmètre de la base.

«Et on aide les petits nouveaux à s’intégrer, tu vois.» Ajouta-t-elle en lui adressa un petit clin d’œil.

Il lui demanda ensuite de lui tenir les pieds, ce qu’elle fit avec joie. Autant l’aider le plus possible. Elle lui fit signe de partir. Elle comptait à voix haute, histoire de l’encourager. La belle l’observait faire bouger ses muscles, le trouvant extrêmement mignon. C’était sa faiblesse, les beaux garçons. Son cœur de séductrice était comme un radar interne. Il se mettait à crier dans son cerveau lorsqu’il en détectait un. Et là, tenant les pieds de Bradley, le cœur de Nadia assourdissait son cerveau jusqu’à l’abrutir. Pourtant, elle comptait toujours, fidèle au poste.

Lorsqu’il s’arrêta, Nadia avait l’air légèrement pensive. La voix du nouveau la ramena sur le plancher des vaches assez rapidement. Rougissant un peu, elle se leva et saisit la bouteille d’eau, puis la lui tendit gentiment.


«C’est un magnifique résultat, il te fallait 83 pour avoir le maximum des «points» pour cette épreuve. Alors félicitations!»

Nadia l’observait s’éponger, mourrant d’envie de se jeter sur lui, comme elle le faisait si souvent avec Caleb. Mais ce jeune homme était différent. Peu bavard, il semblait mettre tellement de barrière entre ses interlocuteurs que la jeune femme restait indécise quant à sa manière d’interagir avec lui.

«Et toi, que voudrais-tu faire une fois intégré dans une unité… Tu as un rôle qui te tente davantage que les autres?»

Une fois qu’il lui eut répondu, la belle se releva. Elle fouilla dans son sac et sortit toutes sortes d’objets hétéroclites.

«Bon, ce sera la dernière épreuve pour aujourd’hui, étant donné que tu ne peux pas courir. Je vais te donner tout l’attirail d’un combattant des Black Snakes ou des Red Tigers, qui est sensiblement le même. J’ai ici un détecteur de son qui ressemble à celui des machines, tu devras te déplacer à travers les arbres discrètement, mais rapidement jusqu’à moi, sans que mon petit détecteur ne te repère.»

Un sourire malicieux se dessina sur son visage, l’air de dire: «Cette épreuve est vraiment ma préférée». Elle lui donna le fusil de l’épreuve de tir, puis lui fit enfiler une ceinture avec de fausses grenades, une arme supplémentaire pendue à la ceinture, ainsi qu’une veste de protection plutôt lourde.

«Comme tu peux le constater, c’est un équipement très lourd qu’il est nécessaire de transporter avec soi en mission. Il faut donc être fort et suffisamment agile pour rester incognito malgré leur poids et le cliquetis des grenades, de l’arme.»

[Je te laisse décrire l’épreuve à ta guise. Pour les intéressés, les résultats des redressements assis sont ceux des techniques policières des Cégeps du Québec. Oui, je cite mes sources même sur un forums, qu’elle femme intègre… Je sais, je sors Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bradley R. Petraeus

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 28
Age : 19 ans
Spécialité : Arme à feu et commandement
Date d'inscription : 12/02/2010

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: De quoi est capable le petit nouveau [pv Nadia][Terminé]   Mar 23 Mar - 15:24

Brad était curieux de connaître la fonction de Nadia au sein des Green Bears. Il avait déjà entendu parler du rôle de ceux-ci, qui se limite à de la sécurité locale surtout, mais d'un autre côté, il vaut mieux commencer en douceur que de se faire envoyer en moins de deux dans les patrouilles les plus risquées qui soient. Même s'il avait hâte de prendre part à la guerre et de détruire des machines, il préfère avoir un entraînement et se sentir prêt, plutôt que de craindre le pire en y allant avec un minimum d'expérience. La jeune femme était une spécialiste des armes à feu et il hocha de la tête à ses mots. Ça veut donc dire qu'elle peut utiliser la plupart des armes, sait les réparer et elle doit être une bonne tireur aussi. Elle avoue les limites des Green Bears, mais prétendit adorer cela. Il ne sait pas si se limiter à la base lui plaira très longtemps, mais il sait que c'est un passage obligatoire, alors il va l'assumer.

-C'est vrai que la vie de garnison a ses avantages. Avec ma jambe, c'est clair que je vais devoir rester tranquille moi aussi un bout de temps et puis, être dans les Green Bears me permettraient surtout de m'entraîner en vue de rejoindre une autre unité de combat. Mais chaque chose en son temps.

À sa remarque sur les petits nouveaux, il s'autorisa un sourire en coin, penchant un peu la tête, regardant le sol, puis relevant la tête, il croisa le regard de Nadia, qui semblait toujours aussi de bonne humeur et souriante. Il se demande un peu comment elle fait, puisqu'elle en a sans doute vu autant que lui, sinon plus, de la guerre et des gens mourir. En même temps, il faut se faire une raison et ne pas se laisser envahir par la dépression. Passant le test des set-up, elle paraissait bien pensive quand il lui adressa la parole. Il allait presque lui demander si tout allait bien, mais elle parut revenir sur Terre, lui répondant qu'il avait tout les points dans cette discipline. Voilà qui était satisfaisant. Il la vit même rougir et boire de l'eau. Qu'est-ce qui la met dans cet état? Il ne le sait pas, mais il a l'impression que ça a un rapport avec lui. Il décide d'ignorer la chose, pour ne pas la gêner davantage. Il prend une gorgée de la bouteille à son tour et se gratte brièvement le ventre.


-Je ne sais pas encore. Étape numéro un, rejoindre les Green Bears, après, je verrai bien. Pour le reste, je suis plutôt bon tireur, alors je me dis que tant que j'ai un poste où je peux tenir une arme, ça me convient. Quels sont les postes de disponibles?


Elle se relève, il fait de même et voilà qu'il voit enfin à sert le sac qu'elle a emmené. Il voit surtout se qu'il contient et il était assez surpris par se qu'il voyait. Entre les deux équipements, il choisit celui des Black Snakes, qui semble quand même un peu plus léger. Après tout, se sont des spécialistes de l'infiltration et avoir un gros attirail ne leur serait pas très utile, même si cela les rends plus vulnérables et comme la tâche en est une d'infiltration, un plus un égal deux... Alors il enfile tout ça, sans oublier l'arme et la grenade. Il avait l'air d'un vrai soldat et cela n'était pas pour lui déplaire. Enfin, un soldat de l'ère post-apocalyptique dans lequel il vit. Il acquiesça et répondit "ok", allant ensuite se poster là où elle le lui indique. En somme, il doit se rapprocher d'elle, et assez rapidement, sans quoi, le détecteur va le repérer. En même temps, il se voit mal courir comme un indien de ville dans le bois. Il va essayer d'utiliser le camouflage à son maximum. Il se met donc de la boue dans le visage, à défaut d'avoir mieux. Il sentait que sa jambe offrirait une difficulté supplémentaire à cette épreuve, mais il était déterminé à donner son cent-dix pourcent.

Comme il était assez loin au début, il se permettait de se promener d'arbre, se jetant parfois par avant, faisant une roulade plus ou moins discrète, vue tout l'équipement qu'il a sur le dos. D'ailleurs, après avoir fait deux fois cette manœuvre tactique, il se dit que ce n'était pas à répéter. Il voulait aussi contourner Nadia, espérant que le détecteur n'ait pas une portée de 360 degrés ou bien que la portée arrière soit plus courte que celle d'en avant. Quand il se trouva assez prêt, il se coucha au sol et commença à ramper tout doucement, parmi les fougères et autres trucs du genre. Il faut dire qu'il sait quand même comment rampé, pour avoir fréquenté l'armée. Vous allez me dire que n'importe qui sait ramper, et c'est vrai, mais il y a quand même une question de technique pour faire un minimum de bruit et avancer à un bon rythme. Le seul hic, c'est qu'il faut être en forme, mais Bradley s'en sort sans trop de mal. Guettant Nadia durant un arrêt, elle ne semblait pas l'avoir repéré et il avait fait presque le tour de la demoiselle. Il se rapproche encore un peu, prend une fausse grenade et la lance au pied de Nadia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadia Springs

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 28
Age : 21 ans
Spécialité : Armes à feu
Date d'inscription : 10/11/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: De quoi est capable le petit nouveau [pv Nadia][Terminé]   Lun 5 Avr - 17:02

Nadia l’écouta, hochant la tête de temps à autre, appuyant les paroles de son interlocuteur. La jeune femme l’observait, le revoyait encore faire les redressements. Quoi?! Elle était une jeune femme, quoi de plus normal que d’observer la beauté du sexe opposé?! Et ça, elle le faisait bien plus qu’à son tour… Mais bon, il n’y avait pas beaucoup de manières pour se distraire à la base lorsque l’on avait 21 ans. Les magasins, les clubs, les bars…. Il n’y avait plus rien de cela.

Nadia était contente de voir naître un sourire sur le visage de Bradley. La jeune femme aimait mettre de la bonne humeur autour d’elle. Leur époque était déjà bien assez difficile comme cela, autant se remonter le moral le plus souvent possible. Bradley lui posa une question, ignorant son précédant rougissement.


«Oh, il y a toujours de la place dans les unités… Mais bon, il y a probablement de poste de tireur, d’éclaireur, de mécanicien, de spécialiste en explosifs et j’en passe.»

Lorsqu’ils furent tous deux debout, Bradley décida de prendre l’équipement qui ressemblait plus aux Black Snakes. Quelques couches en moins, cette unité voyageait plus «léger» que les Red Tigers. Nadia l’aida à tout enfiler, puis saisit le petit appareil qui lui servait de détecteur.

«Je vais me mettre là-bas, tu peux commencer à approcher dès que je disparaîtrai derrière le gros chêne.»

La jeune femme se mit en marche, rapide et silencieuse, comme un prédateur. Nadia se posta derrière l’arbre, adossée au tronc afin de bien se cacher. Elle régla l’appareil. Tout était prêt. Bradley avait probablement déjà commencé à avancer. Curieuse, la belle se retourna et se mit à espionner son «élève». Elle étouffa un rire dans ses mains, notant qu’il s’était fait un petit maquillage de guerre. Mignon. Lorsqu’il exécuta sa roulade, l’appareil nota un petit son, mais rien de bien alarmant pour une machine, surtout à l’extérieur comme cela. Le cardinal juché dans l’arbre derrière Nadia faisait bien plus de bruit que Bradley et brouillerait probablement les pistes. La blondinette se déplaça un peu derrière son tronc, prévoyant que le petit nouveau arriverait d’un certain côté, puis attendit.

Alors qu’elle attendait toujours, un sourcil froncé, Un objet rond roula jusqu’à son pied, le cognant doucement. Elle se retourna vivement, ayant sursauté légèrement. Bradley avait fait le tour du chêne par l’autre côté. Elle lui sourit, ramassa la grenade et la lui relança avec un petit air qui voulait dire «toutes mes félicitations».


«Beau travail.» Roucoula-t-elle de sa voix chaude.

Elle lui montra les variations de son cheminement sur le petit appareil qui avait noté que quelques bruits mineurs.


«Avec les Green Bears, nous te montrerons comment éliminer ces petits bruits, mais bon c’est excellent pour une première fois. Et… joli maquillage!»

La belle lui fit un clin d’œil, puis d’un signe de la main, indiqua à Brad qu’ils retournaient vers le petit banc où se trouvait leurs affaires. Une fois arrivés à destination, Nadia aida le jeune homme à se débarrasser de l’équipement et rangement le tout méthodiquement et avec grand soin. Après tout, elle devait ramener cela sur son épaule. Une fois le sac refermé, Nadia se retourna vers Brad, les mains sur les hanches, le sourire aux lèvres.

«Et voilà pour aujourd’hui. J’espère que ça t’as plu. De mon côté, je suis très contente de tes performances!» Ajouta-t-elle en faisant mine d’imiter un colonel très sérieux.

Puis elle ramassa la serviette et laissa la bouteille à Bradley. La belle déposa la serviette sur son épaule avec soin. Elle s’empara ensuite du sac et déposa la sangle sur l’épaule protégée par la serviette.


«Alors, est-ce qu’on se revoit bientôt… Je veux dire pour l’entraînement?»

La jeune femme rougit jusqu’aux oreilles, puis se mit à rire, passant sa main dans ses cheveux. Bon sang! Qu’est-ce qui lui prenait de bafouiller comme ça avec lui? Elle qui était toujours si à l’aise avec les autres hommes de la base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bradley R. Petraeus

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 28
Age : 19 ans
Spécialité : Arme à feu et commandement
Date d'inscription : 12/02/2010

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: De quoi est capable le petit nouveau [pv Nadia][Terminé]   Jeu 8 Avr - 5:40

Bradley affichait un sourire satisfait. Il avait réussi semble-t-il et se malgré sa jambe qui lui faisait à nouveau mal. Il constatait une fois de plus la sensibilité de celle-ci et sans doute qu'elle va demeurer à jamais sensible, mais donné un certain temps, on arrive à se faire à tout, même au pire. La preuve, aujourd'hui, la mort l'indiffère dans la majorité des cas. Il jette un œil au détecteur de mouvement et constate qu'il a fait encore moins de bruit qu'il ne le pensait, se qui était quand même une bonne chose. Elle lui explique alors qu'avec les Green Bears, il apprendra comment être complètement silencieux et il acquiesce, enthousiaste à l'idée d'être subtile comme le vent. Elle lui parle de son maquilla et il eut un air amusé.

-Merci... pour l'entraînement.

Il la suit jusqu'au banc, un peu derrière elle et essaie de ne pas trop penser à sa jambe endolorie. Une fois au lieu de départ, il put enlever son équipement, aidé de Nadia cette fois, dont il croisa le regard quelques fois, esquissant un petit sourire à chaque fois, lui qui pourtant, n'est certainement pas reconnu pour sa chaleur humaine. Il aurait bien voulu l'aider à transporter tout ça, mais Nadia semble pouvoir se débrouiller, alors il se flatte brièvement le derrière de la nuque, tandis qu'elle lui dit que c'est assez pour aujourd'hui et qu'elle est très contente de ses performances.

-Content que mes performances aient plu. Ça veut dire que je suis sur la bonne voie.


Il ramasse ensuite son blouson en cuir et l'enfile, laissant le zip dézippé, il observe Nadia ramasser les derniers trucs. Voilà qu'elle lui demande avec un drôle d'air s'ils se reverront bientôt, pour l'entraînement bien sûr. Il la voit rougir, rire même et esquisse un sourire. Il ne comprend pas vraiment la nature de cette réaction, mais ne se pose pas trop de questions non plus. Les filles ont parfois des réactions bizarres comme ça, il ne faut pas trop tenter de les comprendre. Certains y ont passé leur vie et n'y sont jamais arrivé.

-Oui... oui bien sûr et puis, quand tu crois que je serai près, j'irai tenté ma chance au recrutement des Green Bears. Merci pour tout, encore une fois, Nadia.

Là-dessus, ils rentrèrent à la base et reprirent le cours normal de leur activité et il repensa de temps en temps à cet entraînement. Qui sait, il pourrait bien ne pas rester mécanicien encore très longtemps et enfin se rendre utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De quoi est capable le petit nouveau [pv Nadia][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas

De quoi est capable le petit nouveau [pv Nadia][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Human Resistance - :: Extérieur de la Base :: Régions environnantes -