AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

Wanna play with me? [pv Isaac]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message
Josie Baldwin
- Modo - Jonas and the Machine
avatar

Nombre de messages : 638
Age : 34
Age : 16 ans
Spécialité : Mécanique et Discrétion
Date d'inscription : 08/06/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Wanna play with me? [pv Isaac]   Mer 10 Juin - 22:49

Premier Post

« Dans la bible, Jonas était un envoyé de Dieu devant apporter la nouvelle de la destruction de la ville de Ninive à ses habitants. Ne voulant pas que les habitants de Ninive puissent se repentir, il désobéit à Dieu et prend la fuite par bateau. Durant le voyage, une tempête due à la colère divine suite à la désobéissance de Jonas se lève. Les marins décident alors de tirer au sort pour connaître le responsable de ce malheur. Le sort désigne Jonas. Ce dernier est jeté par-dessus bord et la mer s’apaise alors. Avalé par une baleine qui le gardera dans son ventre durant trois jours et trois nuits, il est recraché sur le rivage.

Jonas gagne finalement Ninive, en annonce la destruction, puis attend cette destruction. Cependant, les habitants de Ninive décident de se repentir. Voyant cela, Dieu décide de ne pas détruire la ville puisque toute la population se détourne du péché. « Pourquoi Dieu ne détruit-il pas la ville, comme il l'avait annoncé ? » se demande Jonas.
Dieu décide alors de faire pousser une plante qui fera de l'ombre à Jonas. Puis, il fait mourir la plante, et Jonas souffre du soleil et se plaint. Dieu reproche alors à Jonas de se plaindre de la mort d'une simple plante, alors qu’il ne se plaignait pas de voir les habitants d’une ville entière mourir. »


Cette histoire, Josie Baldwin, alias Jonas, la connaît par cœur. Sa mère lui racontait souvent cette histoire lorsqu’elle était petite. Ou alors, elle ne lui avait raconté qu’une seule fois, mais elle avait marqué la petite Josie. En fait, Jonas avait oublié cette histoire jusqu’à ce que la guerre éclate et qu’elle soit coincée avec d’autres enfants entre les murs froids et hostiles de la base de Niagara Falls. Le Jonas de Dieu, annonciateur de mauvaises nouvelles et porteur de malchance, semblait s’adresser à elle. Étrange de comprendre comment le cerveau humain fonctionne, encore plus étrange de comprendre le cerveau d’un enfant. Sans bien comprendre la morale derrière cette histoire de la Bible, Josie devint Jonas, croyant dans sa petite tête d’enfant qu’elle aurait pu faire quelque chose au lieu de se plaindre.

Avec le temps, elle finit par se détacher de l’histoire de Jonas de Dieu. Elle n’était pas comme lui, même si elle en doutait encore parfois, mais elle adorait la sonorité de ce prénom. Elle trouvait également que c’était moins handicapant pour une jeune femme comme elle de porter un prénom de garçon, ou plutôt porter plus souvent par les garçons.

On était au début du mois d’avril, le temps était frais et le soleil semblait vouloir montrer ses rayons au travers des nuages du printemps. Jonas l’ignorait puisqu’elle n’avait pas encore l’autorisation de sortir à l’extérieur. Pour elle, le temps était toujours le même, sombre et humide. Mais cela allait changer. Elle venait d’avoir seize ans, elle aurait bientôt le droit de sortir, accompagnée évidemment, mais étrangement, cela ne la dérangeait pas. Cela faisait si longtemps, depuis le début de l’ère des machines, qu’elle n’avait pas mit le pied à l’extérieur. Elle savait que son père n’aimait pas l’idée qu’elle puisse sortir, mais elle savait également qu’il ne s’y opposerait pas. Ce devait être cette idée qui la rendait de si bonne humeur depuis quelques jours. Toujours aussi chipie qu’à l’habitude, mais un peu moins méchante dans ses propos général.

Ayant été chassée de l’atelier de mécanique par un des mécaniciens, qui trouvait qu’elle ne faisait que déranger cette journée-là, Jonas était repartie à la découverte des divers couloirs de la base. Couloirs qu’elle connaissait par cœur avec le temps. Elle s’ennuyait. Il n’y avait rien à faire pour les adolescents dans une base militaire reconvertie. Elle aurait pu aller voir les enfants et s’amuser avec eux, mais si elle voulait qu’on commence à la prendre au sérieux, elle devrait arrêter d’aller les voir pendant un certain temps. Elle décida alors de se rendre à la salle de repos. Elle y croiserait peut-être William et il accepterait sans doute de faire une partie de baby-foot avec elle.

La déception de voir que William ne se trouvait pas dans la salle de repos fût presque plus grande que celle de constater que la salle était vide. Clairement, tout le monde avait mieux à faire. Cela énervait la jeune femme. Pourquoi est-ce qu’elle ne pouvait pas avoir quelque chose de mieux à faire également? Elle détestait être toujours mise à l’écart. «Tu es trop jeune», qu’on lui disait toujours. Mais elle n’était plus si jeune lorsqu’on avait besoin de quelqu’un qui connaissait la mécanique. Elle se dirigea vers un vieux sofa et se jeta à plat ventre dessus, la mine boudeuse. Sa jupe, déjà très courte, remonta légèrement et ne couvrait plus que ses fesses. Encore, on pouvait presque voir sa culotte, mais elle s’en foutait. Elle attrapa un livre qui trainait par terre et l’ouvrit. Elle fronça les sourcils et lu les premières lignes en sortant légèrement la langue. Elle ne détestait pas lire, mais elle n’était pas douée, ayant apprit par son père qui était clairement meilleur en mécanique qu’en lecture lui aussi.

La porte de la pièce s’ouvrit.
«T’as envie de jouer avec moi?», lança-t-elle sans savoir de qui il s’agissait.

_________________
I can't stand it
I got to break lose somehow
When this boat starts rockin'
And people keep knockin' on my door
I want to run run run run away from here

|Little Lost Girls - The Runaways|
Votez pour le forum ICI
Avatar par ©Josie


Dernière édition par Josie Baldwin le Jeu 11 Juin - 0:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateuniverse.keuf.net/forum.htm
Isaac Zylstra
- Modo - Loyauté me Lie
avatar

Nombre de messages : 964
Age : 32
Age : 48 ans
Spécialité : Connaissance des langues – Chance, jeux et hasard
Date d'inscription : 29/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Mer 10 Juin - 23:53

[HRP: Aller... je te rejoins, c'est vraiment trop tentant! Sifflote ]

Arrow Petite discussion avec un Serpent

Toujours dans ses déambulations, Isaac au final, c'était laissé porté par ses pas, il finirait bien par se repérer dans cette satanée base, pour l'instant il revenait de la salle d'entraînement où il avait eu le plaisir d'y rencontrer Tyron Turner, un jeune homme agréable, franc, qui semblait plutôt débrouillard et intelligeant, il n’avait pas manqué de trouver fort sympathique. Et espérait bien pouvoir le croiser à nouveau au détour d’un couloir. Il avait bien comprit que ce jeune homme était sûrement plus souvent à l’extérieur en train de risquer sa peau que de vivre « tranquillement » dans les souterrains, mais bon, ça n’empêchait pas qu’ils avaient aussi droit à des moments de repos. Tout ce qu’il fallait, c’est qu’il garde un certain contact avec ses nouvelles connaissances.

Pour l'instant, ses diverses rencontres, mis à part le taré au flingue, ne lui avaient pas réellement fait rencontrer des gens qu'il trouvait antipathique. Ca arriverait, il le savait, on ne pouvait jamais plaire à tout le monde, mais pour ses débuts dans ce nouvel environnement, c'était plutôt positif que de rencontrer du monde plutôt agréable.

Bref, ses pas le portèrent donc devant la porte d'une salle qu'il n'avait pas encore ouverte, mais il comprit bien vite que c'était assurément un lieu de rencontre utilisés, vu le nom qui trônait fièrement dessus. Quoi de mieux qu'un endroit où l'on pouvait se reposer, tout en passant un peu de bon temps? Et puis, il avait besoin de se poser 2 minutes sur une chaise, tranquille, c'était donc l'endroit rêvé.

Pas que ses promenades interminables dans les couloirs de la base le fatiguait, mais il avait encore l'impression parfois de ne pas avoir totalement récupéré de sa dernière marche forcée. Pffiuuu... s'il commençait à ne plus bien se remettre de ses différents voyages, ça risquait de poser problème. Enfin, il n'était pas arrivé depuis longtemps et puis l'âge n'était pas non plus là pour l'aider... qu'est-ce qu'il ne donnerait pas parfois pour revenir à ses 20 ans.... rien que pour le fait qu'à cette époque, Skynet n'avait pas prit le pouvoir, que tout pouvait encore lui sourire, qu'il vivait nuit et jour sur l'eau, bref... la belle vie quoi!

Le marin ne prit donc pas la peine de réfléchir plus longtemps et poussa la porte, il n'eut même pas le temps de poser un pied dans la salle, qu'il se faisait "agresser" par une question directe, posée par une voix féminine... jouer? Qui pouvait... son regard se porta du côté du coin d'où provenait la voix. Et hum... il ne fut pas déçu, voilà qu'il avait affaire à une ado, qui était affalée sur un canapé, dans une pose pour le moins... équivoque dirons-nous. Si Zylstra avait eu un esprit quelque peu détourné, il aurait assurément trouvé la vue des plus agréables et n'en aurait pas manqué une miette.

De plus, la question que la jeune fille venait de posée pouvait légèrement porter à être comprise d'une toute autre façon qu'elle le pensait. A moins que ce ne soit une façon de chercher celui qui venait d'entrer dans la pièce, après tout, tout adulte digne de ce nom, savait avoir l'esprit tordu. Qu'importe, si cela avait pu traverser, une seconde, son esprit, Isaac n'étant pas de ce genre là, il arqua tout simplement un sourcil d'étonnement.


- Tout dépend du jeu proposé. Fit-il finalement pour lui répondre.

_________________
>Relation's / >RP'S

- Nous sommes une espèce de dégénérés mentaux... -


Dernière édition par Isaac Zylstra le Ven 12 Juin - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Josie Baldwin
- Modo - Jonas and the Machine
avatar

Nombre de messages : 638
Age : 34
Age : 16 ans
Spécialité : Mécanique et Discrétion
Date d'inscription : 08/06/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Jeu 11 Juin - 0:35

Jonas termina la ligne qu’elle était en train de lire. Pas que cela l’intéressait particulièrement, mais elle n’était pas le genre à ne pas terminer ce qu’elle faisait. La voix qui lui avait répondu ne lui était pas familière, ce qui était surprenant. Tout le monde connaissait Jonas, certains la connaissait sous le nom de «l’emmerdeuse de la base», d’autres comme étant la «fille de Baldwin». Donc, si tout le monde la connaissait, elle connaissait tout le monde également. Rarement par leurs prénoms, elle préférait les affubler de divers surnoms grotesques qu’elle usait parfois en face d’eux.

Elle referma le livre et tourna la tête vers le nouveau venu. Nan, sa tête ne lui disait rien. Un nouveau donc. Elle allait pouvoir s’amuser un peu. Les gens qu'elle croisait habituellement ne la laissait plus jouer. La plupart du temps, ils l'ignoraient, par habitude. Elle sourit à l’homme, un sourire presque innocent. Le genre de sourire qui fait reculer d’un pas ou deux les gens qui la connaisse, mais comme il ne la connaît pas…


-Bah, finalement, je doute que tu veuilles jouer avec moi. T’es clairement plus de la partie depuis au moins cinquante ans!, lança-t-elle avant de se releva du sofa d’un bond.

Elle replaça ses vêtements, avant de pencher la tête sur le côté d’un air innocent. Elle observa l’homme un moment avant de s’approcher de lui. Il semblait vieux, plus vieux que eux qu’elle croisait habituellement dans les couloirs. Elles étaient rares les personnages âgées dans la base. C’était toujours les premiers à mourir. Elle tenta de l’identifier à une des sections de l’endroit, mais il ne semblait appartenir à aucune faction. Clairement, il n’était pas militaire non plus. C’était donc simplement un de ses «pauvres» réfugiés qui venait pourrir la qualité de vie des autres. S’il avait eu l’âme charitable, il ne se serait pas arrêté ici. Jonas secoua la tête. Qu’est-ce qu’elle pouvait être méchante parfois. Heureusement qu’elle ne l’avait pas dit a haute voix. Quoique… Elle hésita. Non, ce ne serait pas bien. C’était qu’un pauvre nouveau après tout.


-T’as un nom mon coeur?, lui demanda-t-elle lorsqu’elle ne se trouvait plus qu’à environ un mètre de l’homme. Tu sais… Finalement, tu pourrais faire l’affaire… Les périodes pour s’amuser sont tellement rares ici… Faut faire avec ce qui nous tombe sous la main…

Elle lui lança un grand sourire charmeur, enfin ce qu’elle considérait comme un sourire charmeur, mais à son âge, elle ne connaissait que peu de chose au charme en général. Elle dévisagea alors l'homme de la tête aux pieds avant de lancer, sur un ton complètement différent :

-C’est vraiment laid ce que tu portes. T’as trouvé ça où, sur un cadavre? Va falloir que tu m'ôtes tout ça! J'ai quand même une réputation à conserver!

_________________
I can't stand it
I got to break lose somehow
When this boat starts rockin'
And people keep knockin' on my door
I want to run run run run away from here

|Little Lost Girls - The Runaways|
Votez pour le forum ICI
Avatar par ©Josie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateuniverse.keuf.net/forum.htm
Isaac Zylstra
- Modo - Loyauté me Lie
avatar

Nombre de messages : 964
Age : 32
Age : 48 ans
Spécialité : Connaissance des langues – Chance, jeux et hasard
Date d'inscription : 29/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Jeu 11 Juin - 1:14

[HRP: Faudra pas t'étonnée si elle se fait sauter dessus... Laughing Pas par Isaac, je précise! xd]

La jeune fille était en train de lire un bouquin, peut-être qu'au final, il l'avait plus dérangée qu'autre chose et se serait presque sentit gêné d'avoir répondu du tac-o-tac, mais la suite des événements allaient rapidement lui faire oublier ce sentiment passager. Isaac était parfois trop gentil, mais la gamine avait intérêt, pourtant, à faire très attention à ce qu'elle ferait. Il la regarda se relever d'un bond, alors qu'elle commençait les hostilités. Pas besoin d'être dans la base depuis des lustres, pour se douter qu'il était en face d'une vraie peste. Ca se voyait à son regard plein de malice, bien qu'elle tentait de le cacher sous un masque d'innocence, mais l'homme était loin de se faire attraper à ce genre de jeu, après tout, ce n'était pas la première qu'il croisait.

Et puis, vu comment elle lança les hostilités, ça ne pouvait que le conforter dans son premier sentiment. Et en général, la première opinion sur une personne était souvent la bonne. Bon ce n'était pas pour autant qu'elle lui était antipathique, enfin pas pour l'instant en tous les cas. Il était même plutôt curieux de voir à quoi est-ce qu'elle faisait référence quand elle parlait de "jeu". Enfin bref, se faire traiter de vieux, il en avait plus ou moins l'habitude et ne s'offusquerait assurément pas d'une remarque si... infantile.


- Trente ans me suffiraient assez. Alors qu'il avait un léger sourire en coin, pas du tout dérangé pour deux sous par les propos de la gamine, même amusé pour l'instant. Sans pour autant croire qu'elle risquait de le faire sortir de ses gonds. L'important était de rester jeune dans la tête et c'était bien ce que Zylstra faisait. Si tu m'en dis plus sur ce qui te trotte dans la tête, ça peut toujours m'intéresser. Faut pas croire que l'âge est un problème. Bon sur que si elle lui demande de jouer au loup, il y réfléchirait à deux fois avant d'accepter, surtout parce qu'il ne connaissait pas assez bien la base pour courir après quelqu'un sans risquer de se paumer.

Et voilà qu'elle le dévisageait sans aucun scrupule, il croisa alors les bras, attendant de voir ce qu'elle ferait. L'observant lui aussi, puisque cela semblait être de mise. La teinture rose dans ses cheveux blonds lui donnait des faux-airs de rebelle, tout dans sa tenue était fait pour provoquer et il se fit la réflexion que malgré les temps qui courraient, certaines modes, certaines façons de faire n'avaient pas changées d'un iota. Ca aurait presque pu être inquiétant tiens... déjà à l'époque, il trouvait cela absurde de les voir s'habiller pareillement, la guerre aurait au moins pu apporter un changement à cela, mais à voir... non. Tout en la regardant s'approcher dangereusement de sa personne, il tentait de voir ce qu'elle pouvait bien penser.

La façon dont elle lui demanda son nom, sans même attendre de suite la réponse, le laissa quelque peu sans voix et il la suite ne manqua pas de faire de même. Est-ce qu'elle se rendait compte au moins de ce qu'elle faisait? C'était lui ou elle l'allumait gentiment, sans s'en rendre compte? Heureusement, pour elle, que le marin n'était absolument pas sensible à ses "charmes".


- Isaac,
fit-il toujours aussi calmement, pour bien lui montrer qu'elle ne le troublait que très peu, pour ne pas dire pas du tout. Et toi? Marquant une légère pause. Tu m'en vois ravi, ma petite. Avec tout le cynisme dont il était capable, ouais pourtant, malgré tout, il était bien tenté de s'amuser avec elle, lui aussi. A ses dépends peut-être, lui faire peur? Aussi pourquoi pas. Bon tout en faisant un minimum gaffe, il ne voulait pas se prendre une sale réputation à peine arrivé non plus. Il faudrait voir à être subtil, enfin si elle continuait dans cette voie.

Et voilà qu'elle critiquait son goût vestimentaire? Ces jeunes... tout ce qu'elle obtint en premier lieu, fut un sourire amusé par ses dires. Voyait-elle réellement la portée de ses paroles? Non parce que là, franchement, cette discussion, si prise avec tous les sous-entendus tordus possible, il aurait presque l'impression d'avoir la chance de bientôt pouvoir passer à l'acte. Fallait qu'il se calme un minimum, mais bon, c'était un homme, avec tous les défauts qu'ils pouvaient avoir et déformer les propos en faisait bien parti. Ce qui n'avait pourtant rien de méchant en soit, il ne faisait que le prendre au 40 ème degré.

L'homme finalement, desserra à nouveau les lèvres, les bras toujours croisé sur sa poitrine, toisant la teigne qui lui faisait face.

- Je crains que tu devras t'y faire, je n'ai pas pour habitude de tomber les habits à la première rencontre.

Ca partait fort tout ça. Mais l'Hollandais n'était absolument pas du genre à se laisser marcher sur les pieds sans répliquer, et encore moins par une ado.

_________________
>Relation's / >RP'S

- Nous sommes une espèce de dégénérés mentaux... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Josie Baldwin
- Modo - Jonas and the Machine
avatar

Nombre de messages : 638
Age : 34
Age : 16 ans
Spécialité : Mécanique et Discrétion
Date d'inscription : 08/06/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Jeu 11 Juin - 4:05

Jonas resta silencieuse pendant que l’homme lui répondait. Un peu plus, elle se serait mise à lui tourner autour pour le détailler sous toutes ses coutures, mais cela n’aurait pas été polie. Certes, elle n’était pas la gamine la plus polie sur la terre, ou dans la base plutôt car il ne restait plus grand monde dans le reste du monde. Elle n’aimait pas la façon dont il lui répondait. Sûrement parce qu’il ne semblait pas vraiment intimidé par ce qu’elle lui disait. Elle n’était pas naïve, elle savait que ses paroles avaient un double sens, c’était pourquoi elle les utilisait. La première idée qui lui vint en tête en entendant ses réponses était qu’il était un pervers. Elle devrait donc faire attention, ou se préparer à crier jusqu’à le rendre sourd s’il se montrait trop entreprenant. Ensuite, elle se dit qu’il jouait peut-être comme elle le faisait.

-T’es louche toi! T’as un drôle d’accent, tu débarques d’où?, lança-t-elle subitement en le regardant bizarrement. Et je suis pas ta «petite» papy, fais gaffe à ce que tu dis!

N’aimant pas la direction que prenait la discussion, surtout parce qu’elle avait clairement l’impression qu’elle ne la contrôlerait plus d'ici quelques instants, elle décida de cesser le petit jeu pour le moment. Elle pourrait le reprendre plus tard ou voir s’il était le genre à continuer de lui-même. De toute façon, elle savait que ce genre de jeu ne durait jamais longtemps. Elle souhaitait faire passer l’après-midi plus rapidement et ce n’est pas une discussion de quelques minutes qui serait vraiment utile. Et valait mieux éviter qu'il se fasse trop d'illusions. À cet âge, les vieux monsieurs sont souvent plus susceptibles...

-Si tu sors de la pièce et que tu reviens, se sera la deuxième rencontre… Alors tu vas pouvoir te débarrasser de tes horreurs vestimentaires. On va pouvoir faire un feu de joie avec par la suite…

Elle lui tourna alors le dos et s’éloigna de lui, s’approchant d’une table de baby-foot. Elle s’installa à une extrémité et jeta un regard exaspéré à l’homme, Isaac. Il était plus que clair qu’elle attendait qu’il prenne l’autre extrémité et qu’il s’amuse avec elle à ce jeu. Même si elle continuait de le trouver étrange, le temps passerait au moins un peu plus rapidement.

-J’espère que tu sais jouer, pas envie d’expliquer les règles. Si tu veux, on peut jouer à la version strip, mais je t’avertie, je suis pratiquement imbattable. Donc, c’est clair que c’est pas toi qui va te rincer l’œil!

Elle lui lança un sourire amusé ainsi qu'un regard rempli de défi avant de se mettre à rire comme un enfant. Un rien l'amusait. Heureusement, sinon les journées seraient vraiment trop longues et pénibles.

-Moi, c'est Jonas au fait, comme le type dans la baleine.

_________________
I can't stand it
I got to break lose somehow
When this boat starts rockin'
And people keep knockin' on my door
I want to run run run run away from here

|Little Lost Girls - The Runaways|
Votez pour le forum ICI
Avatar par ©Josie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateuniverse.keuf.net/forum.htm
Isaac Zylstra
- Modo - Loyauté me Lie
avatar

Nombre de messages : 964
Age : 32
Age : 48 ans
Spécialité : Connaissance des langues – Chance, jeux et hasard
Date d'inscription : 29/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Ven 12 Juin - 18:08

[HRP: Me semble qu'on fait toujours des persos qui entrent bien rapidement en conflit. xd!]

Bien qu'Isaac pouvait s'amuser du face à face, il se méfiait quand même un minimum de la gamine, sait-on jamais ce qui pouvait lui trotter dans la tête et il ne souhaitait réellement pas avoir des problèmes avec elle. Ce n’était pas le moment de se faire remarquer à ce point, surtout que c'était bien loin d'être son style de pouvoir s'intéresser à une jeunette de cet âge, surtout pour ce genre de chose. La jeune fille sembla tout d'un coup se méfiait elle aussi de lui, il l'avait vu dans son regard avant qu'elle ne devienne légèrement plus brusque dans ses questions.

- De loin, Europe du Nord. Et pas besoin de donner le nom de son pays, après tout, il doutait sincèrement qu'elle puisse y mettre une image dessus. Connaissant le peu de connaissance géographique des Américains en général, il s'imaginait que vu l'âge que devait avoir son interlocutrice, cette connaissance devait être encore plus proche du zéro qu'en temps normal. Enfin, elle devait quand même savoir ce qu'était l'Europe et qu'elle se trouvait de l'autre côté de l'Océan. Il le verrait bien assez vite de toute façon. Un sourire quelque peu amusé se profila sur son visage, tandis qu'il se faisait remettre en place par l'ado pour avoir osé utiliser une appellation qui n'avait pas l'air de lui plaire. Ah bon? Et t'es quoi alors? Mais non, il ne la cherchait pas, elle avait commencé, ce n'était que de bonne guerre.

C'est qu'elle faisait une fixette sur ses habits! L'homme ne put empêcher de laisser s'échapper un rire à la remarque de la gamine, elle y tenait et sa logique était plutôt bonne. C'était sans compter la tête de mule que pouvait être le marin quand il s'y mettait et puis, lui, les aimait ses habits, que ça plaise ou pas à cette jeune fille, lui était bien égal au final. Ca n'empêchait pas pourtant de l'amuser, il lui faudrait une force de persuasion monstrueuse pour qu'il décide de les enlever et ce n'était pas elle qui l'aurait.

- Ne rêve pas trop non plus. A moins que ta garde robe ne cache quelques habits que je pourrais passer pour remplacer ceux-ci. Tu devras t'y faire, bien que ça ne soit pas trop dur. Et je suis sûr qu'il y a bien d'autres moyens de faire un feu de joie que d'utiliser mes pauvres vêtements qui ne t'ont rien demandé et qui brûleraient très mal en plus de ça. Y a mieux comme combustible.

La fille aux mèches roses se détourna alors de lui, pour se rendre auprès d'un baby-foot, tout en lui lançant un regard qui devait sûrement être considéré comme une invitation à la rejoindre pour partager un moment de détente, bien que l'homme, en l'occurrence, se demandait si ça ne pourrait pas finir en guerre des tranchées leur rencontre. Surtout vu comment elle continuait à le titiller. La voilà qui aurait droit à une petite surprise à jouer contre lui. Il avait cette désagréable habitude d'avoir une chance d'enfer quand il jouait, à n'importe quoi d'ailleurs. Ce qui lui avait permis parfois d'arrondir ses fins de mois de manière plutôt agréable, bien que ce ne fût pas vu d'un très bon oeil de la part de sa compagne. Car ce n'était pas toujours de modiques sommes qu'il ramenait à la maison et il se prenait en général une remarque bien sentie sur le fait qu'il aurait l'air con le jour ou il serait à la place du perdant. Pourtant, Zylstra c'était toujours senti confiant à ce niveau et ça c'était toujours avéré être le cas, sa chance ne l'avait jamais abandonné.

Le marin alla donc se placer de l'autre côté de la table, tandis qu'il ne prêtait qu'une vague attention aux dires de la jeune femme. Un sourcil s'arqua quand même à sa dernière remarque sur le fait qu'il pouvait faire un strip.


- Je ne connais pas ce mode de jeu, tiens. Avec un petit sourire. Imbattable hein? Je demande à voir. Et pour tout t'avouer, je ne pense pas qu'il y aurait vraiment matière à ce que je me rince l'oeil. Ou comment lui faire comprendre que décidément, elle ne l'intéresserait pas outre mesure à ce niveau. Isaac aimait les femmes, pas celles en devenir.

Elle finit d'ailleurs par se présenter. Jonas... prénom étrange quand même pour une fille. Elle parla alors d'un mec dans une baleine... il resta quelques secondes muet, réfléchissant à ce qu'elle venait de lui dire. Un vague souvenir d'une histoire biblique sur un pauvre marin manger par une baleine lui revint en mémoire, mais il n'aurait pas été capable d'en dire plus.


- Enchanté, Jonas. Ils avaient en tous les cas, un point commun. Un prénom aux connotations bibliques. Attrapant la boule qui servait de ballon pour lancer le jeu, il la lui tendit. Honneur aux dames.

_________________
>Relation's / >RP'S

- Nous sommes une espèce de dégénérés mentaux... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Josie Baldwin
- Modo - Jonas and the Machine
avatar

Nombre de messages : 638
Age : 34
Age : 16 ans
Spécialité : Mécanique et Discrétion
Date d'inscription : 08/06/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Sam 13 Juin - 4:04

[C'est vrai! XD Mais bon, même s'ils sont souvent en conflit, ils se respectent toujours... Ou presque... hum... ]

Décidément, il parlait beaucoup. Beaucoup trop pour l’adolescente. Elle préférait largement lorsque les choses se déroulaient comme elle le désirait. Elle parlait, on l’écoutait, on faisait ce qu’elle voulait. Bon, c’était plutôt rare que tout se déroule ainsi, la plupart des gens ont cette fâcheuse manie de toujours vouloir en rajouter. Parfois, Jonas l’acceptait sans ne rien dire. C’était bien aussi que d’autres discutent certaines fois, mais en ce moment, vu qu’il lui semblait clair que tout ce qui devait être dit avec été dit, elle aurait préféré que Isaac se taise et qu’il ne bouge plus que pour faire tourner les diverses manettes de la table de baby-foot.

Elle, qui avait lancé le commentaire sur son accent plus pour être une peste que par réel intérêt, arqua légèrement le sourcil lorsqu’il dit qu’il venait de l’Europe du Nord. Par curiosité, après avoir apprit par son père que le monde était beaucoup plus vaste qu’elle ne le croyait au départ, elle devait avoir dix ans à cette époque, elle avait survolé avec presque passion un vieil atlas qu’elle avait déniché entre les livres de la salle de repos. Elle avait mit plusieurs jours à feuilleter les pages une à une pour tenter de s’imaginer comment le monde pouvait être plus grand que les représentations dans le livre. Évidemment, cela faisait déjà quelques années. N’ayant plus feuilleter l’atlas depuis, elle avait oublié l’essentiel de ce qu’elle avait lu.


-Tu viens de l’Italie? C’est drôlement loin ça! T’es perdu?

L’Italie, seul pays dont elle se souvenait du nom, sur le moment, vu la forme de botte que les contours du pays formait, et qui était situé en Europe. Du moins, elle le croyait. Selon ses souvenirs, ce pays était situé dans l’hémisphère nord. L’Europe était répartie dans les deux hémisphères… Ou simplement dans l’hémisphère nord. Elle tenta de cacher son hésitation, se disant qu’elle devrait rejeter un œil dans le livre lorsqu’elle serait seule.

Elle sortit rapidement de ses pensées lorsqu’il parla de nouveau de ses vêtements. Elle ne comprenait vraiment pas pourquoi il était aussi attaché à des trucs aussi laids. Les moyens du bord n’étaient pas les meilleurs pour obtenir de jolis vêtements, mais il y avait une ou deux couturières douées dans la base.


-Je sais bien qu’on est dans un monde post-aposcalliptic, mais je maintiens qu’on peut toujours trouver des fringues plus chouettes que ce que tu portes. J’ai sûrement une jupe ou deux qui pourrait t’aller…, dit-elle avec un grand sourire. Et avec un peu d’essence, ça brûlerait drôlement bien en plus…

Elle fit tourner une des manettes de la table, un peu distraitement, en se mordillant la lèvre inférieure en attendant que l’homme prenne place de son côté de la table de jeu. Elle savait qu’il n’y aurait aucun défi, mais elle allait probablement s’amuser un peu tout de même. Au moment où elle croyait enfin que la partie pourrait commencer, car pour elle, il lui semblait que beaucoup trop de temps s’était écoulé entre le moment où elle lui avait demandé de le rejoindre et le moment où il était finalement arrivé, elle leva le regard vers son visage, le fixant calmement. «Imbattable hein? Je demande à voir. Et pour tout t'avouer, je ne pense pas qu'il y aurait vraiment matière à ce que je me rince l'œil». Elle ne vit même pas qu’il avait saisit le mini-ballon du jeu et qu’il le lui tendait.


-J’suis pas méchante avec toi moi…, lança-t-elle sur un ton sec, visiblement très vexée.

Pour qui se prenait-il pour dire ce genre de choses? Pourquoi les gens la voyaient constamment comme une gamine. Elle était une femme maintenant. Selon la définition qu’elle connaissait d’une femme, elle en était une. Il n’avait pas besoin de faire ce genre de commentaire pour se montrer intéressant…

Elle n'avait plus envie de jouer avec lui maintenant. Elle n'en voyait pas l'intérêt désormais puisqu'il était clair qu'il voulait simplement lui pourrir la vie et qu'il n'était même pas intéressé une seconde à passer un peu de temps avec elle.


_________________
I can't stand it
I got to break lose somehow
When this boat starts rockin'
And people keep knockin' on my door
I want to run run run run away from here

|Little Lost Girls - The Runaways|
Votez pour le forum ICI
Avatar par ©Josie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateuniverse.keuf.net/forum.htm
Isaac Zylstra
- Modo - Loyauté me Lie
avatar

Nombre de messages : 964
Age : 32
Age : 48 ans
Spécialité : Connaissance des langues – Chance, jeux et hasard
Date d'inscription : 29/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Lun 15 Juin - 21:05

Comme l'avait bien pensé Isaac, la jeune fille avait une connaissance quelque peu moyenne, pas encore tout à fait nulle puisqu'elle avait pu au moins lui citer un pays européen, de la géographie, mais ça ne l'étonna pas plus que cela. Ce n'était pas la première fois qu'il rencontrait ce genre de cas et puis, depuis la guerre, il était bien évident qu'on avait mieux à apprendre aux jeunes que de savoir nommer tous les pays existants, enfin s'ils étaient encore considérés comme pays à part entière. Vu l'état du monde, on pouvait en douter un peu. Et oui, c'était loin, bien trop loin à son goût. Qu'est-ce qu'il ne donnerait pas pour rentrer chez lui, plus le temps passait et plus il oubliait un peu plus comment c'était là-bas, il oubliait aussi gentiment les siens, ayant toujours un peu plus de mal à se souvenir de leurs voix, leurs rires et tout le reste... salo*erie de guerre et de machine!

La question était presque pertinente, si seulement il c'était perdu... une petite moue traversa bien rapidement son visage en y pensant, c'était jamais un moment agréable de sa vie à se souvenir.


- Non, je viens des Pays-Bas, mais ce n’est pas si loin... juste un peu plus haut, l'Italie c'est au sud. Fit-il avec un léger mouvement de la main, juste pour lui faire comprendre que ce n'était pas très grave qu'elle ne voit pas où pouvait bien se trouver cette partie du continent. En quelque sorte oui... disons que je n'ai pas de moyen de rentrer chez moi pour l'instant. Mais ça viendra. Ne jamais perdre espoir... jamais.

Bon la jeunette ne voulait pas changer de disc au sujet de ses habits, elle y tenait vraiment à ce qu'il les vire. Pourtant, sa remarque sur ses robes ne manqua pas de le faire rire légèrement. La situation pouvait être cocasse et ça le faisait marrer de s'imaginer porter des habits pareils, rien que pour le fait qu'il serait déjà assurément trop petit. Après... il n'était sûrement pas le premier mec de sa génération à avoir tenté l'habillage nana en tant que déguisement, pour sa part, ça avait été entre autre, le jour de l'enterrement de sa vie de garçon, grand moment!

- Je ne demande qu'à voir.


Jonas sembla pourtant avoir tiquer sur ce qu'il avait fini par dire sur ce qu'il pensait qu'elle était encore une gamine à ses yeux pour qu'il s'y intéresse autrement qu'en tant qu'"enfant". Oulha, le changement d'humeur avait quand même été un peu brutal... elle avait son caractère la petite et elle semblait bien susceptible tout d'un coup! Est-ce que lui se vexait pour si peu? Alors qu'elle n'était pas tendre non plus avec lui. Bien sur, lui avait l'avantage de la maturité et de ne plus prendre au 1er degré et donc totalement perso les dires parfois un peu brutes qu'avaient certains jeunes envers sa personne. Jeunes dont Josie faisait partie pour l'instant. Mais il ne s'en offusquait guère.


- Mmm... excuses-moi, loin de moi l'idée de vouloir te vexer. Ce n'était qu'une taquinerie. Tenta-t-il de manière sympathique, avec un sourire amical aux lèvres, ouais en effet, il était en train de tenter de rattraper le coup. Le marin ne souhaitait absolument pas qu'elle prenne la mouche, ça n'avait pas été son but premier. Non, il avait juste suivit l'échange un peu cynique qu'ils avaient depuis le début. Il avait bien vite dépassé les limites, il faudrait qu'il se rappel qu'il n'était pas non plus en face d'un adulte, mais bien d'une jeune femme en devenir et qu'il fallait voir à faire gaffe à ce qu'il dirait. Allons, mademoiselle, fais pas la gueule, j'ai cru que tu voulais me montrer comment t'allais me pourrir sur place au baby-foot. Tout en continuant à sourire amicalement, presque charmeur mais rien de très probant, alors qu'il lui tendait à nouveau le ballon. On s'y met? Son ton était plutôt enthousiaste, au moins, il montrait qu'il était sincère dans ce qu'il disait et qu’il souhaitait vraiment jouer. Bah ouais, elle lui avait quand même donné envie de se faire une partie, là.

_________________
>Relation's / >RP'S

- Nous sommes une espèce de dégénérés mentaux... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Josie Baldwin
- Modo - Jonas and the Machine
avatar

Nombre de messages : 638
Age : 34
Age : 16 ans
Spécialité : Mécanique et Discrétion
Date d'inscription : 08/06/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Ven 19 Juin - 3:20

Vraiment, Jonas n’était pas calée en géographie. Son père lui avait apprit la géographie du Canada, ou plutôt la géographie de ce qu’était le Canada à l’époque, mais c’était bien tout ce qu’elle connaissait, mis à part certains détails divers. Elle ne s’offusqua donc pas de découvrir qu’elle avait tort à propos du pays d’origine de son nouvel ami. Il n’avait rien fait pour qu’elle se sente stupide d’être d’en l’erreur. Cependant, elle ne put s’empêcher de penser que c’était idiot d’appeler un pays les Pays-Bas alors que le bas est au sud et non au nord, comme Isaac avait mentionné, et qu’un pays n’est composé que de un pays et non de plusieurs, sinon chaque pays possède son propre nom. N’ayant pas particulièrement envie d’un cours détaillé sur la géographie européenne, pas pour le moment du moins, elle se garda bien de lui faire part de ses réflexions.

-Tu espères pour rien…

Oups, c’était sorti tout seul de sa bouche. Elle aurait finalement dû faire sa réflexion sur les pays plutôt que de lui balancer qu’il était inutile pour lui d’espérer retourner dans son pays un jour. Elle le croyait, évidemment, sinon elle ne l’aurait pas dit. Ce n’était cependant pas très gentil de sa part. Si le type voulait se faire de faux espoir, ce n’était certainement pas à elle de lui dire. Elle baissa le regard une seconde, avant de le relever comme si elle n’avait rien dit. Peut-être qu’il ne s’en offusquerait pas. Il ne fallait pas, vu qu'elle n'était pas du genre à demander pardon...

Vint ensuite les excuses de l'homme. Elle ne savait pas si elle devait les accepter aussi facilement ou non. Elle en avait vraiment marre d’entendre les gens la traiter de gamine ou ne pas la traiter comme la femme qu’elle était devenue, ou en train de devenir. Elle ne doutait pas du tout que plusieurs aimeraient bien la voir se promener en tenue d’Ève et qu’ils y prendraient goût. Ce n’était pas parce qu’il n’était pas de ce lot qu’il pouvait faire ce type de commentaire. Les taquineries de ce genre, elle s’en passerait bien.

Elle se dit qu’il valait mieux qu’elle accepte ses excuses, pour le moment. Après tout, elle l’avait cherché un peu depuis le début de leur rencontre, elle le réalisait bien. Et si elle ne voulait pas se retrouver toute seule, elle devait accepter et passer l’éponge sur l’événement. Ce n’était pas comme s’il avait tenté de la tuer ou pire, ce n’était qu’un commentaire qu’elle trouvait déplacé et vexant. Ce n’était pas comme si elle n’en avait pas l’habitude
.

-Ouais, bon… Disons que j’accepte les excuses. Fais gaffe la prochaine fois, j’pourrais te mordre ou te frapper!

Elle saisit le ballon miniature et le leva au niveau des yeux de l’homme pour qu’il puisse bien l’observer.

-Ça, c’est un mini-ballon! Le but, c’est d’envoyer le mini-ballon dans le but adverse. C’est juste au cas où t’avais pas saisi comment on jouait…

Jonas laissa tomber la bille au centre du jeu sans avertissement et tourna une des manivelles pour l’envoyer d’un coup dans le but de Isaac. Elle leva ensuite le regard vers lui et sourit innocemment.

-C’était qu’un coup de pratique, pour que tu comprennes bien… Maintenant, c’est pour de vrai!

_________________
I can't stand it
I got to break lose somehow
When this boat starts rockin'
And people keep knockin' on my door
I want to run run run run away from here

|Little Lost Girls - The Runaways|
Votez pour le forum ICI
Avatar par ©Josie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateuniverse.keuf.net/forum.htm
Isaac Zylstra
- Modo - Loyauté me Lie
avatar

Nombre de messages : 964
Age : 32
Age : 48 ans
Spécialité : Connaissance des langues – Chance, jeux et hasard
Date d'inscription : 29/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Sam 20 Juin - 14:44

La remarque de la jeune fille, Isaac aurait pu la ressentir comme un couteau qu'on enfonçait encore plus loin dans la plaie. Mais il n'en fût rien, ce n'était pas la première personne à lui en faire la remarque et ça ne serait assurément pas la dernière et il c'était blindé face à cela. Oui, il le savait bien que c'était un peu fou comme espérance, mais il ne pouvait pas se résoudre à baisser les bras pour cela. Ca reviendrait à abandonner les siens et il n'était pas prêt à une chose pareille. Non, il avait besoin de les revoir et ça lui permettait aussi de continuer à tenir dans ce monde de fou et qui, si on y faisait un peu plus attention, n'annonçait rien de bon pour la suite des années à venir alors... autant avoir l'impression de voir une lueur au bout du tunnel, aussi folle soit-elle.

- Étrangement, on me le dit souvent.

Mieux valait le montrer qu'il le prenait "à la légère", ça ne servait à rien de faire autrement. Et puis, il avait bien remarqué que Jonas, sans pour autant le dire de vive voix, semblait s'être rendue compte elle-même de ce qu'elle venait de dire et en était un peu... confuse on dira. Et le marin, en bonne patte qu'il était, n'allait assurément pas, lui, enfoncer un peu plus le couteau dans la plaie, juste pour la culpabiliser. Ce n’était pas trop son truc, il était plutôt du genre à faire l'inverse et donc à oublier ce dernier échange. Ca le travaillerait sûrement, mais pas pour l'instant.

Et bien qu'elle accepta ses excuses, elle ne manqua pas de tenter de l'intimider, bon sans grand succès puisque ça ne manqua pas d'amuser un peu plus Zylstra. Il ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle n'avait quand même pas froid aux yeux et faisait son possible pour tenter de s'imposer en tant qu'adulte à part entière. Malgré les réflexions parfois encore très... gamine. Ca risquerait de prendre encore pas mal de temps, mais il ne doutait pas qu'une fois adulte, elle aurait un sacré caractère! A faire fuir les gens autours d'elle.


- Et beh, j'ai intérêt à faire gaffe à moi, avec une brute pareille.


Rien dans ses paroles n'indiquait autre chose qu'un certain humour, après tout, elle lui tendait des perches qu'il n'était pas du genre à éviter. Et c'était encore gentil là, bon vu son caractère plutôt susceptible, il risquait quand même de mettre cette idée à contribution. Certaines choses devaient voir à être prise avec des pincettes et il avait compris qu'elle n'appréciait que fort peu qu'on la considère comme une gamine... dépendamment de l'évolution de leur relation, il verrait à faire les efforts nécessaire.

Bref, le jeu vint enfin prendre toute leur attention et Isaac regarda Josie faire sa petite démonstration, avant de faire une petite moue alors qu'elle venait de mettre un but sans qu'il puisse y faire quoi que ce soit. Elle le prenait vraiment pour un attardé là, elle risquait de s'en mordre les doigts.


- Mmmpf... ça m'a pas l'air très difficile, je devrais m'en sortir. Si tu me laisses le temps de poser les mains sur les poignées...

Et s'il jouait le jeu pour l'instant, c'était juste pour la mettre en confiance, il risquait pourtant de ne lui faire aucun cadeau quand la réelle partie commencerait. Puisque le ballon était dans son goal, il l'attrapa et le remis directement en jeu, autant dire qu'il n'était pas près à se laisser faire comme cela et que la partie risquait d'être corsée, car mine de rien, elle semblait douée la petite.

_________________
>Relation's / >RP'S

- Nous sommes une espèce de dégénérés mentaux... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Cheyenne Quinlan

avatar

Nombre de messages : 112
Age : 30
Age : 24 ans
Spécialité : {Explosifs - Mécanique}
Date d'inscription : 22/05/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: Blessé/Malade
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Mer 24 Juin - 15:59

Tout en marchant le long des couloirs sous-terrains, Cheyenne bailla à s’en décrocher la mâchoire. Malgré la nuit pénible qu’elle avait passé, elle s’était tout de même rendue au garage afin de s’occuper. C’est en travaillant sur l’un des véhicules les plus cabossés que la douleur était apparue. Une crampe lui avait vrillé entièrement l’épaule et elle n’avait rien trouvé de mieux pour la faire passer que de balancer son bras sur le côté… précisément au moment où un mécanicien arrivait. Cheyenne n’avait rien senti du tout, la crampe fut d’ailleurs estompée par la vue du type étalé, se tenant le nez à deux mains. C’est qu’elle ne calculait pas sa force… « Pas de bol mon gars » lui avait-elle lancé en guise d’excuse, même si elle ne se considérait pas comme la cause de ce bourre-pif improvisé. Il n’empêche qu’elle s’était fait jeter, alors qu’elle aidait ce pauvre garçon à se relever. Les autres n’étaient jamais contents de toute façon…

Elle avait donc quitté la joyeuse ambiance de l’atelier pour flâner en paix dans la Base. La miss hésitait entre se rendre dans sa chambre, d’y monter la musique à fond tout en bossant sur deux ou trois bricoles, ou alors se poser dans un coin, n’importe où. A cours d’idée, elle marcha au hasard et repéra ce que les autres appelaient la « salle de repos ». Tu parles d’un repos ! Y avait toujours quelqu’un voir plusieurs personnes dans cette pièce ! Non, la salle de repos c’était la morgue. Eh ! Seuls les morts ont vu la fin de la guerre comme on dit. Cheyenne haussa les épaules et s’avança vers la porte. Avec un peu de chance, l’endroit serait inoccupé. Une fois installée, elle n’aurait plus qu’à gentiment envoyer bouler tous ceux qui se présenteraient. Pas de bol : elle entendit des voix de l’autre côté. Néanmoins, elle tourna la poignée.

Les bruits du baby-foot en action lui parvinrent immédiatement. C’était un bon jeu ça, sympa. Elle jeta un regard absent aux humanoïdes présents. Deux personnes. Boarf ! Ce n’était qu’un petit comité. Et il y avait Jonas. La mécanicienne scruta sans vergogne le type avec qui la jeunette jouait.


- Tu t’es trouvé un nouveau p’tit copain ? Le terme « petit » n’était sans doute pas approprié au vu du sujet concerné. Ça s’arrange pas Jo’… Tu t’emmerdes grave, non ?

Bonjour la compagnie ! Moi aussi j’suis contente de vous voir ! Sans faire montre de plus de chaleur, Chewie claqua la porte derrière elle et fourra les mains dans ses poches. Elle trouva rapidement ce qu’elle cherchait : un paquet de clopes. Restait encore à dégoter des allumettes. Elle fit mine de s’intéresser à la mini partie de foot, une sèche déjà accrochée aux lèvres.

- Y devraient inventer le baby-rugby, ça te serait bien plus adapté Jo’. Et se serait plus marrant.

Cheyenne leva les yeux vers le seul individu masculin présent. Si elle n’en laissait rien paraître, elle était persuadée de l’avoir déjà vu quelque part. Néanmoins, Isaac ne manquerait pas de remarquer l’insistance dont il faisait l’objet. Rapidement les morceaux du puzzle se remirent en place. Des années avant la guerre et aussi ce mois d’octobre 2019… Elle porta son attention dans une autre direction. ‘tain ! Ils pouvaient pas installer un juke-box dans cette fichue salle de « repos », non ? Cheyenne devrait remédier à cet important détail. Question de survie. Elle avisa un canapé dont elle s’octroya la propriété. Elle s’y assit, ses yeux dans le vague se portèrent sur le bout de sa cigarette encore intacte.

- Fais gaffe que le matelot ne hisse pas le pavillon noir. lança-t-elle au duo sans les regarder, trop occupée à farfouiller dans toutes ses poches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josie Baldwin
- Modo - Jonas and the Machine
avatar

Nombre de messages : 638
Age : 34
Age : 16 ans
Spécialité : Mécanique et Discrétion
Date d'inscription : 08/06/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Ven 26 Juin - 18:58

Jonas avait été surprise, très surprise. Elle s’attendait à une victoire facile. Elle s’attendait même à devoir être gentille et laissé Isaac compté quelques buts. Elle s’était plutôt retrouvée face à un adversaire redoutable. Impossible de dire s’il savait déjà jouer ou s’il était simplement chanceux, mais il était doué, ça c’était certain. La partie se prolongeait donc depuis un bon moment. La plupart du temps, le pointage était à égalité. Parfois l’un d’entre eux faisait une petite remontée, mais toujours de courte durée. Pour une fois que l’adolescente trouvait un défi intéressant!

La porte de la pièce s’ouvrit, sans qu’elle n’y porte particulièrement son attention, trop concentrée par le jeu. Elle entendit alors une voix familière, celle de Cheyenne, une mécanicienne avec qui elle travaillait parfois à l’atelier de mécanique. Jonas aimait bien la jeune femme, son père beaucoup moins. «Tu t’es trouvé un nouveau p’tit copain ? Ça s’arrange pas Jo’… Tu t’emmerdes grave, non ?» Elle tourna le regard vers la mécanicienne. Évidemment qu’elle s’emmerdait, c’était toujours le cas, non? Au moment où elle tournait les yeux, le mini-ballon pénétra dans son but, donnant un nouveau point à l’homme.


-Hé!, s’écria-t-elle avant de faire une moue boudeuse.

Elle ôta ses mains des poignées et lança un regard noir à l’homme. Ce n’était pas juste, elle ne regardait plus le jeu. Elle zappa le commentaire de la mécanicienne au sujet d’une table de baby-rugby alors qu’elle lançait, pas très puissamment, plus pour s’amuser, le mini-ballon en direction de Isaac.

«Fais gaffe que le matelot ne hisse pas le pavillon noir.»

Un matelot? Isaac était un marin? Comment Cheyenne pouvait savoir cela? Un tas de question se bousculèrent dans sa tête, mais disparurent presque aussitôt. Disons que cela ne l’intéressait pas particulièrement.

Elle s’éloigna de la table de baby-foot, délaissant Isaac par la même occasion, et s’approcha de son amie. Elle avait un nouveau centre d'intérêt depuis que la jeune femme était entrée dans la pièce. Elle semblait toujours aussi perdue dans son monde à elle. Qu’est-ce que Jonas aimait ça! Cheyenne était une espèce de modèle pour elle, sur plusieurs points. Elle faisait ce qu’elle voulait, quand elle le voulait, sans vraiment se soucier des autres. Elle avait un humour noir assez merdique, mais que Jonas adorait. Sans oublier qu’elle avait tout simplement la classe. Elle se pencha légèrement en posant ses mains contre le bras du sofa.


-Tu me files une clope?

Pour une fois qu’elle se trouvait en compagnie de Cheyenne sans que son père ne soit dans les environs, il fallait qu’elle en profite. Elle n’avait jamais touché à une cigarette de sa vie, mais elle avait toujours trouvé que c’était classe de fumer. Elle voulait s’y mettre! À seize ans, elle pouvait bien commencer si elle voulait.

_________________
I can't stand it
I got to break lose somehow
When this boat starts rockin'
And people keep knockin' on my door
I want to run run run run away from here

|Little Lost Girls - The Runaways|
Votez pour le forum ICI
Avatar par ©Josie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateuniverse.keuf.net/forum.htm
Isaac Zylstra
- Modo - Loyauté me Lie
avatar

Nombre de messages : 964
Age : 32
Age : 48 ans
Spécialité : Connaissance des langues – Chance, jeux et hasard
Date d'inscription : 29/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Dim 28 Juin - 19:32

Et oui, Isaac n'était pas du genre inculte en ce qui concernait les jeux de bar, n'importe lesquels d'ailleurs. Il avait appris depuis bien longtemps à se faire la main sur tous ces jeux, plus sa chance qui le quittait rarement dans ce genre de cas, faisait qu'on avait eu tendance au final à l'éviter plutôt que de lui proposer une partie, dans certains ports où il s’arrêtait. Des couards quoi, mais ça amusait plus le marin qu'autre chose. Par contre, il venait de trouver en Josie un adversaire de taille! Qui ne se laissait pas si facilement faire, qui avait aussi pas mal de pratique et donc, c'était un plaisir pour l'homme de jouer à ce petit jeu. La partie était serrée, très serrée et il n'avait pas fait plus attention que cela quand la porte s'ouvrit derrière eux. Il savait bien qu'ils n'étaient assurément pas les seuls à chercher un peu de repos ou de "calme", quoi que là pour le coup, c'était un peu raté et l'endroit était une salle commune non? Donc partageable avec les autres, non il fallait rester concentré sur le jeu, c'était ça l'important.

L'intrus prit alors la parole, c'était donc une femme, encore une... il ne rencontrait que cela en ce moment, s'il avait été un peu plus jeune, il aurait pu se dire qu'il était tombé sur un coin plutôt... agréable et qu'au final, cette base n'était vraiment pas si mal. Mais à voir, elles avaient, semblait-il, chacune un caractère plutôt... marqué. Pas besoin de s'appeler Einstein pour voir que la dernière arrivée semblait aussi sympathique que l'adolescente avec qui il jouait en ce moment. D'ailleurs, celle-ci sembla perdre son attention du jeu quelques secondes, pour s'intéresser à la jeune femme, elles semblaient se connaître et bien à ce qu'il pouvait entendre. Mais pas de bol pour Josie, voilà qu'il venait de mettre encore un point!

Il fit un petit sourire en réponse au regard noir de son adverse, avant de lever quelque peu les sourcils avec une légère moue pour lui faire comprendre qu'elle n'avait qu'a rester concentrée, après tout... il n'allait pas lui faire une fleur juste parce qu'elle se laissait déranger, non? Zylstra rattrapa au vol le mini-ballon, tout en se marrant légèrement, comprenant bien qu'au final, la petite n'était pas si vexée que cela. Par contre, il du tourner la tête en même temps qu'elle en direction de la nouvelle venue quand elle employa des termes plutôt... il arqua légèrement un sourcil. Comment pouvait-elle savoir qu'il était marin? Il ne l'avait pas crié sur tous les toits, déjà pour commencer et surtout il n'avait pas l'impression de la connaître, cette femme. Bon ça pouvait aussi être une phrase lancée comme ça, sans autre sous-entendu, peut-être qu'il voyait trop vite des choses qui n'avaient pas lieu d'être. Un peu parano le mec, là.

Voyant que sa jeune "amie" lâcha sans plus attendre leur jeu pour se diriger vers le sofa où était étalée l'autre femme, il l'observa quelques secondes en silence, tout en se demandant où il aurait bien pu la croiser, s'il l'avait déjà vue, bien évidement. Et remarquant qu'elle galérait pas mal pour allumer sa clope, il se décida à faire un petit geste pour elle. S'approchant à son tour des deux filles, il sortit d'une de ses poches des allumettes et en alluma une qu'il plaça sous la cigarette de Cheyenne alors que Jonas demandait si elle ne pouvait pas en avoir une.


- Ca fait longtemps que j'ai pas entendu une phrase pareille...

A propos du pavillon noir, pas que la gamine demandait des clopes, c'était, parait-il de leur âge. Aux yeux d'Isaac elle pouvait bien essayer, pas sûre qu'elle aime, ça lui ferait une expérience ainsi.

Pas très bavard le marin, certes, mais il se voyait mal poser de suite la question banale, "on se connait?", alors qu'il devait plus se faire des films qu'autre chose pour la peine.

_________________
>Relation's / >RP'S

- Nous sommes une espèce de dégénérés mentaux... -


Dernière édition par Isaac Zylstra le Lun 6 Juil - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Cheyenne Quinlan

avatar

Nombre de messages : 112
Age : 30
Age : 24 ans
Spécialité : {Explosifs - Mécanique}
Date d'inscription : 22/05/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: Blessé/Malade
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Jeu 2 Juil - 19:17

Le duo hétéroclite semblait s’amuser. A vrai dire, Cheyenne s’en foutait. Tant que le vieux ne cherchait pas la gamine, et vice versa, leur petite joute ne l’intéressait pas. Pour l’heure c’était entre elle et sa cigarette. Une foutue cigarette dont elle ne trouvait plus les allumettes… Plus jeune, elle avait vu Bugs Bunny faire apparaître une flamme au bout de son pouce. Comme c’était pratique ! Malheureusement pour elle, les dessins animés n’étaient pas plus réalistes que le bonheur. Donc pas de doigt inflammable et toujours pas de clope allumée.

Tandis que Jonas s’approchait, Chewie s’étira et allongea ses bras le long du dossier du canapé, s’étalant un peu plus, tout en laissant pendre négligemment la clope inerte sur le bout de ses lèvres. Les yeux presque clos, elle avait l’air d’être sur le point de s’endormir alors que le contraire n’en était que plus vrai. La miss était tout à fait consciente. D’ailleurs elle intercepta au vol la demande de Jo’ : « Tu me files une clope? ». C’est son père qui dirait encore qu’elle filait un mauvais coton, oui. Chacun ses soucis. Elle lui tendit une sèche d’un geste las.


- A ta santé. Puis ajouta : Et si ton père veut me tomber dessus après ça, qu’il prenne rendez-vous. J’ai un planning chargé…

Elle s’étira encore, en soupirant. C’est vrai quoi ! Y en avait toujours qui se plaignaient dans c’te Base et le paternel de Josie figurait dans les têtes de liste. Constamment en train de surveiller les agissements de sa fille. Et quand il croisait Chewie dans un couloir, il ne pouvait s’empêcher de se retourner comme pour vérifier qu’elle s’éloignait bien de lui. Oh mais Cheyenne ne demandait que ça. Ouste ! De l’air ! Une fois, il avait même pris son courage à deux mains, ou plutôt à deux pieds au vu de sa tactique médiocre, et était venu lui parler au garage. Qu’il ne voulait pas que sa fille fréquente des gens mal élevés et gnagnagna et gnagnagna… La mécanicienne lui avait alors répondu de prévoir une boite dans laquelle il pourrait déposer ses réclamations qu’elle viendrait vider toutes les semaines afin d’enrichir sa liste de bonnes résolutions pour l’année prochaine. Monsieur Baldwin ne lui avait plus jamais adressé la parole, à moins que ses grognements évasifs sur son passage ne soient un signe de communication. L’idée de la boite à réclamations ne l’emballa pas non plus, vu que celle-ci n’est jamais apparue. Dommage, ça aurait été une bonne manière de faire le tri dans tout ce qu’on lui reprochait.

Pour le coup, elle ne remarqua pas Isaac qui les rejoignait. Il fallut qu’il craque une allumette sous son nez pour qu’elle porte son attention sur lui. Elle accepta avec une joie placide le coup de pouce (tiens, tiens…).


- M’ci.

Waaah… Pas trop tôt ! Le bâton qui fume lui servait enfin à quelque chose ! A se bousiller les poumons, certes, mais c’était toujours ça. Et puis ça la détendait un peu. Sous ses paupières mi-closes, elle fit rouler ses yeux, sans raison apparente. « Ca fait longtemps que j'ai pas entendu une phrase pareille... » Cheyenne le regarda de nouveau, pendant un instant. Est-ce que sa petite réplique l’avait troublé ? Possible, s’il s’agissait bien de Zylstra, ce dont la miss était de plus en plus convaincue. L’apparence, l’accent… Elle pencha sa tête en arrière, soufflant un long panache de fumée vers le plafond.

- Pareil. C’était sur un autre continent.

Etrange. Elle donnait presque l’impression de vouloir communiquer avec cet interlocuteur inattendu. Elle qui n’avait plus de contact avec sa famille, voyait-elle en Isaac un pont vers son enfance ? Mais voulait-elle seulement être rattachée à cette enfance naïve… La tenant entre deux doigts, Cheyenne leva sa cigarette au niveau de ses yeux.

- ‘sais faire que des ronds avec la fumée. Pas de bateau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josie Baldwin
- Modo - Jonas and the Machine
avatar

Nombre de messages : 638
Age : 34
Age : 16 ans
Spécialité : Mécanique et Discrétion
Date d'inscription : 08/06/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Dim 5 Juil - 18:50

Jonas fit un grand sourire à Cheyenne lorsque cette dernière lui tendit une cigarette. Elle savait bien que la jeune femme n’aurait pas refusé, ce n’était pas son genre. Elle s’attendait cependant presque à une remarque de la part de l’homme. Les adultes en général ont toujours l’air de ressentir le besoin d’éduquer les enfants des autres. Heureusement pour lui, Isaac ne dit rien. De toute façon, il était clair que l’adolescente n’aurait pas tenu compte de son commentaire et qu’elle aurait tout de même conservé la cigarette tout en l’envoyant promener.

-M’ci! T’inquiète, mon père ne saura pas. Et s’il sait, ben il ne pourra rien faire. J’suis assez vieille pour faire ce que je veux.

Encore une fois, elle ne se préoccupait pas du fait que Cheyenne et Isaac semblaient déjà se connaître. La base était petite. Il n’était pas si surprenant qu’ils se soient déjà rencontrés dans un couloir ou au réfectoire même. Sinon, il se pouvait également qu’ils se connaissaient avant, mais Jonas n’en était pas convaincu. Elle était très jeune et elle avait toujours du mal à saisir que des gens avaient une vie avant la guerre et qu’ils avaient rencontré des gens à travers le monde. Sa vie à elle s’était principalement résumée à la base et au petit voisin en face de chez elle lorsqu’elle était enfant. Tiens, cela faisait un moment qu’elle n’avait pas pensé à lui. Elle aimerait bien le revoir, s’il était toujours en vie. Elle aimerait bien lui demander son prénom, elle l’avait oublié depuis longtemps. Elle n’était même pas certaine qu’elle avait déjà su comment il s’appelait.

Elle observa l’échange de feu entre les deux adultes, allant presque demander à Isaac s’il voulait bien lui en prêter également pour qu’elle allume sa propre cigarette. Elle jeta cependant un œil sur l’horloge situé dans la pièce. Elle était en retard. Sa partie de baby-foot avec Isaac avait duré un bon moment et elle était maintenant en retard au rendez-vous que son père lui avait fixé. Pas qu’elle était très souvent à l’heure, mais elle savait qu’il n’aimait pas poireauter seul comme un imbécile pendant longtemps. Par habitude, elle savait que l’horloge de la salle de repos ne tenait pas l’heure. Certains prenaient parfois la peine de la remettre à l’heure, mais au final, elle donnait toujours une dizaine de minutes d’avance. Elle était donc encore plus en retard!


-J’dois y aller. J’avais oublié un truc.

Elle glissa la cigarette que lui avait donné Cheyenne dans le sac qu’elle avait toujours avec elle, se disant qu’elle allait la fumer plus tard lorsqu’elle serait seule, ou bien avec Cedric. Il était certain que ce dernier n’avait jamais fumé de sa vie également, alors aussi bien l’initier… Elle se dirigea vers la porte, rapidement, tout en envoyant un «Je t’accorde la victoire cette fois-ci, mais la prochaine fois, je te fais pas de cadeaux!» à Isaac et un léger signe de main à son amie.

Une fois la porte refermée derrière elle, elle se mit à courir pour aller rejoindre son père le plus rapidement possible, s’attirant les commentaires exaspérés de nombreux adultes qui lui rappelaient qu’il était interdit de courir dans les couloirs.

_________________
I can't stand it
I got to break lose somehow
When this boat starts rockin'
And people keep knockin' on my door
I want to run run run run away from here

|Little Lost Girls - The Runaways|
Votez pour le forum ICI
Avatar par ©Josie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateuniverse.keuf.net/forum.htm
Isaac Zylstra
- Modo - Loyauté me Lie
avatar

Nombre de messages : 964
Age : 32
Age : 48 ans
Spécialité : Connaissance des langues – Chance, jeux et hasard
Date d'inscription : 29/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Lun 6 Juil - 22:53

La plus vieille des deux donna sa clope à la plus jeune, qui s'empressa de la ranger dans son sac, tout en lâchant un commentaire sur le père de celle-ci, ah... à croire qu'elle n'était peut-être pas très bien vue aux yeux du paternel de l'adolescente, mais en pensant à ce qu'elle venait de faire, ça n'étonna guère notre ami. Isaac n'irait pas jusqu'à pousser le vice à proposer à la "gamine" de lui allumer sa cigarette, fallait voir à pas non plus exagérer, il avait un semblant de moral parfois. Josie devrait se débrouiller seule pour cela et pas de doute qu'elle trouverait ce qu'il lui faudrait pour le faire, elle lui semblait de toutes les façons, parfaitement débrouillarde pour cela. L'homme répondit au merci de la jeune femme par un léger salut de la tête.

- Pas d'quoi, même si je crois que ce n’est pas très bien vu de fumer dans le coin. Avec un léger sourire en coin, lui c'était loin de le déranger, puisqu'il était aussi fumeur, mais pas de doute qu'un non-fumeur qui arriverait dans cette pièce ne manquerait pas de râler. La fumée incommodait bien vite ceux qui n'en avaient pas l'habitude et fallait bien avouer que dans des endroits fermés, c'était pire que tout. L'odeur de fumée froide, rien de pire, surtout le matin au réveil.

Zylstra ne garda que quelques instants son sourire, alors que la jeune femme revenait sur sa remarque, tout en lui faisant comprendre que pour elle aussi, ça montait à loin. Il fronça légèrement les sourcils en la regardant faire, comme si plisser un peu des yeux pourrait l'aider à retrouver la mémoire de ce visage qu'il ne connaissait pas! Enfin, qu'il avait bien l'impression de ne pas connaître. A quoi est-ce qu'elle jouait et surtout... qui était-ce? Il n'appréciait guère se retrouver dans ce genre de situation, quand l'autre pouvait vous connaître mais que ce n'était pas réciproque. Très frustrant!

Toutes ces considérations lui firent oublier quelques instants qu'ils n'étaient pas seuls dans la pièce et c'est la voix de l'adolescente qui le ramena sur Terre, pour prendre congé d'eux, un oubli de sa part semblait-il. Il lui fit un léger sourire, alors qu'elle revenait sur leur petite partie de baby-foot, il ne manqua d'ailleurs pas de répliquer qu'elle n'avait qu'à lui donner l'heure et le jour et il serait là sans problème! Après tout, il avait passé un moment plutôt agréable, ce genre de jeu de "société" permettait d'aider à la sociabilisassions et il avait quand même trouvé en la personne de Jonas un adversaire plutôt redoutable, de quoi avoir envie de retenter l'expérience un de ces quatre!

L'adolescente partie, le marin se retrouva donc seul avec l'autre jeune femme qu'il ne remettait toujours pas et maintenant qu'ils étaient un peu plus dans une "intimité" certaine, il s'oserait à poster la question qui tue, sans craindre des oreilles un peu indiscrète. De toute façon, mieux valait mettre un terme à ce petit jeu, qui ne l'amuserait sûrement pas très longtemps, être dans l'ignorance ainsi ne lui plaisait pas!


- Et je peux savoir à qui j'ai à faire? A t'entendre, j'ai la nette impression que l'on se connait, mais pour être honnête, j'ai du mal à te remettre. Au moins, on ne pouvait pas dire qu'il n'était pas direct, ça posait déjà les bases et ça n'appelait qu'à une réponse aussi franche et tant pis si l'un des partis pouvait se voir blesser. Mais Isaac voulait savoir.

_________________
>Relation's / >RP'S

- Nous sommes une espèce de dégénérés mentaux... -


Dernière édition par Isaac Zylstra le Sam 11 Juil - 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Cheyenne Quinlan

avatar

Nombre de messages : 112
Age : 30
Age : 24 ans
Spécialité : {Explosifs - Mécanique}
Date d'inscription : 22/05/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: Blessé/Malade
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Jeu 9 Juil - 18:06

En guise de réponse, Cheyenne afficha une réplique parfaite du sourire que venait de lui envoyer Josie, sauf que son expression sonnait faux et qu’elle retrouva presque immédiatement son air fermé. C’est ce qui s’appelait faire un effort. Elle aimait beaucoup la mécano en herbe, un tantinet moins son père. La gamine ne resta d’ailleurs pas longtemps en leur compagnie. Peut-être que c’était mieux après tout… La suite de la conversation entre elle et Isaac pourrait devenir très compliquée. Tellement que Chewie sentait de nouveaux élancements dans son épaule qu’elle massa machinalement. Elle regarda sans broncher Jonas quitter la pièce puis posa son regard sur le vieux pote de son paternel.

Elle afficha un air qu’elle prenait rarement. Les yeux de la jeune femme reflétaient comme de la compassion, sans se départir de leur éclat purement désenchanté mais faisant montre d’une certaine douceur. En fait, elle se détendait tout simplement. Le fait d’être constamment sur le qui-vive, elle le réservait aux autres. Même à Josie. Isaac avait été un ami proche de Patrick Quinlan, proche d’un agréable passé. De toute façon, ce relâchement vint instinctivement. Et en voyant l’irritation croissante monter au visage de son interlocuteur, Cheyenne eut un mince sourire. Très différent du précédent. Il y avait de l’ironie dans ce sourire, bien sûr, mais aussi un contentement plus profond qu’elle-même n’aurait su expliquer. L’œil plus vif, elle ne cilla pas une fois le regard d’Isaac.

Elle laissa flotter sa question pendant quelques instant. En d’autres circonstances, elle aurait tout fait pour retarder la réponse, juste pour rigoler et voir le type en face d’elle perdre doucement de sa superbe. C’était sa tactique habituelle dans ses relations à autrui. Agacer. C’était tellement facile. Il suffisait d’observer les gens, de les écouter déblatérer leurs inepties puis leur faire comprendre qu’on s’en foutait, de balancer quelques vérités universelles, de les presser jusqu’à ce qu’il ne leur reste plus un zeste de patience ou de retenue. En règle générale, on lui sautait au cou et, puisqu’il y avait agression, elle se défendait, une auréole de sainteté sur la tête. Ouais… C’était tellement facile. Faire face à ses souvenirs l’était beaucoup moins.


- Il serait plus exact de dire qu’on se connaissait. dit-elle en appuyant sur le temps au passé.

Vu les années écoulées, et les évènements survenus entre temps, ils ne pouvaient l’un comme l’autre qu’avoir changé depuis leur dernière rencontre. Ce qu’ils savaient de l’un et de l’autre avait inexorablement évolué. En bien ou en mal. Cheyenne se carra un peu mieux sur le canapé. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’Isaac avait une bonne mémoire car elle se montrait plutôt avare en détails.


- J’aimerai savoir… Se peut-il que papa ait été sur le même bateau que toi la dernière fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Zylstra
- Modo - Loyauté me Lie
avatar

Nombre de messages : 964
Age : 32
Age : 48 ans
Spécialité : Connaissance des langues – Chance, jeux et hasard
Date d'inscription : 29/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Sam 11 Juil - 17:52

La réponse se fit attendre et Isaac qui était pourtant du genre patient, surtout depuis quelques années était pourtant presque nerveux et plutôt impatient de connaître la vérité. Ou en tous les cas, de se faire éclairer la lanterne à ce propos. Car à n'en pas douter, ça risquait bien de lui trotter dans la tête jusqu'à ce qu'il trouve lui même la réponse à sa question, si cette jeune femme ne voulait pas lui répondre rapidement. Il pouvait lire dans le regard de la jeune femme, que malgré le froid ambiant qu'il en dégageait, il sentait qu'elle avait pour lui une certaine... compassion? Mais purée c'était qui au final cette nana!? Pourquoi est-ce qu'il n'arrivait pas à mettre un nom, une époque, une histoire, une situation sur elle? Elle desserrait à ce moment les lèvres pour enfin lui dire ce qu'il attendait depuis quelques instants. Enfin c'était bien l'espoir qu'il avait eu quelques secondes, avant d'entendre ce qu'elle avait à lui dire... pas que ça ne l'aidait pas franchement mais c'était bien tout comme.
Alors comme ça, ils c'étaient rencontrés il y a fort longtemps? Enfin c'était bien comme cela qu'il comprenait la mise au passé du verbe connaître. Cela étant, il pouvait peut-être un peu mieux comprendre pourquoi il ne la remettait pas, dépendamment de la date de leur rencontre, elle devait être encore bien jeune, depuis le temps, elle avait grandie et s'il ne l'avait vu qu'à une ou deux reprises, il était tout à fait normal au final, qu'il ne puisse voir qui était en face de lui.

Enfin, ça ne mettait pas réellement plus au clair son identité à cette jeune femme, le pauvre marin ne voyait toujours pas vraiment à qui il avait à faire, après tout, avec tous les voyages qu'il avait pu faire, du monde, il en avait rencontré, des hommes, des femmes et des enfants, il ne souvenait pas de tous, plutôt de ceux qui l'avaient marqués d'une manière ou d'une autre. C'était peut-être plus facile pour ceux qu'il avait croisé de se souvenir de lui que l'inverse, quoi que. Mais son interlocutrice décida quand même d'ouvrir à nouveau la bouche pour continuer, peut-être qu'elle se présenterait enfin! Ce jeu de devinette n'était pas réellement pour plaire à Zylstra pour l'instant, pourtant... ce que la jeune femme lui dit alors ne manqua pas de lui faire comme un tilt.

Papa et bateau étaient quand même deux mots qui ne pouvait pas le laisser sur la paille, certes, c'était peu de détails en plus pour pouvoir cerner la personnalité face à lui, mais ça permettait au moins de faire du tri dans le cercle de ses connaissances. Connaissances proches assurément, un membre de l'équipage qui avait lui aussi une famille, bon ils étaient plusieurs dans ce cas, mais que lui, Isaac, connaisse personnellement le gamin de l'un d'eux, voulait dire qu'il s'entendait particulièrement bien avec. Il fallait qu'il regroupe encore quelques indices, par exemple, l'accent de cette jeune femme lui était plutôt familier, bon il n'était pas très prononcé, pourtant, certains mots lui faisait se dire qu'elle loin d'être américaine et puis... une sorte de tilt se fit alors dans sa tête, mais il avait quand même du mal à croire que ça pouvait être elle. Qu'est-ce qu'elle foutait ici?!

Restant quelques secondes silencieux, à cligner des yeux, comme pour voir s'il n'était pas en train de rêver ou de ne pas faire une connerie, il osa au final reprendre la parole.


- Ch... Cheyenne? Le doute était encore permis, il n'était pas sûre de son coup, bien que quelque point de ressemblance avec son père commençaient à se faire voir aux yeux du Hollandais, qui venait d'avoir un flash de son vieil ami Pat'. Mais… qu’est-ce que tu fais ici ? Enfin... comment se fait-il que tu te trouves sur ce continent? L'homme ne se souvenait pas que son ami lui avait dit que sa fille était partie en Amérique pour une durée indéterminée. Le reste de la question de la jeune femme n'avait pas encore trouvée de réponse, mais Isaac avait juste bloqué sur le fait d'être peut-être face à la fille de l'un de ses meilleurs amis. Il faudrait peut-être qu'elle repose la question à nouveau pour qu'il se décide à lui répondre.

_________________
>Relation's / >RP'S

- Nous sommes une espèce de dégénérés mentaux... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Cheyenne Quinlan

avatar

Nombre de messages : 112
Age : 30
Age : 24 ans
Spécialité : {Explosifs - Mécanique}
Date d'inscription : 22/05/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: Blessé/Malade
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Sam 25 Juil - 19:14

Non sans fierté, Cheyenne voyait bien qu’elle faisait cogiter son interlocuteur. Pendant qu’il la resituait doucement, la demoiselle reprenait un air plus naturel, un air que les gens d’ici lui connaissaient. En un mot, elle se refermait sur elle-même comme on installe des barbelés. Isaac était ce qui se rapprochait le plus de l’ami qu’elle pourrait avoir, à défaut de cela il pourrait tenir lieu d’allié, néanmoins il allait sans doute subir le même traitement que les autres. A lui de voir comment il prendrait ça. Chewie balança de nouveau sa tête en arrière, lasse, les yeux perdus dans le vide. A croire qu’elle était plongée dans la contemplation des détails du plafond, portant une attention très relative à ce qui pouvait bien se passer ailleurs. Mais elle avait en fait l’impression de percevoir chaque roulements des rouages cérébraux de l’homme qui lui faisait face.

Evidemment, Zylstra répondit à côté. Ça aurait était trop simple sinon… Il avait finalement compris à qui il parlait mais comme la plupart des humains normalement constitués il laissa d’abord ses sentiments se manifester. Et apparemment, ça lui fit un choc. N’empêche, il n’avait pas répondu à sa question. Trop émotif. Comme les autres en fin de compte. Chewie regarda les volutes de fumée planer au-dessus d’elle. De jolies vagues aériennes. Elle n’avait plus autant envie de discuter avec l’ancien pote de son paternel. Peut-être craignait-elle les émotions qui en résulterait. A son goût, elle avait assez joué la fillette pour aujourd’hui. Pourtant une part d’elle, une part profonde, enfouie, se battait avec hargne contre le vide qui l’assaillait depuis ces dernières années…


- C’est là que je suis censée dire « c’est une longue histoire ! », lança-t-elle d’une voix éteinte. Cependant, je ne le ferai pas…

Sa main agita subrepticement la cigarette dont les cendres accumulées tombèrent éparses sur les coussins. Cheyenne n’y prêta pas la moindre attention. Trop la flemme de chercher un cendrier dans cette fichue pièce de repos. Quand bien même, vu l’état des choses, ça ne lui semblait pas bien important. Après un silence, elle dodelina sa tête sur le dossier du canapé et son regard se tourna vers Isaac. Ses yeux avaient maintenant retrouvé toute leur dureté, expression du soldat blasé par la guerre.

- Non, je ne le dirai pas parce que c’est vraiment trop con comme remarque, et que c’est pas franchement long en fait.

Et parce qu’il n’avait pas daigné répondre à sa précédente question, qu’elle lui avait posé spontanément, prise en tenaille par des sentiments qu’elle ne parvenait pas à identifier, la mécanicienne laissa sa phrase en suspend. D’un autre côté, elle souhaitait voir comment Isaac réagirait face à la Cheyenne adulte. Cette fois, elle avait vraiment mal à l’épaule.

- Pas trop dur ton voyage aux States, M’sieur Zylstra ? Joli pays mais pas très bien entretenu si tu veux mon avis.

Qu’il le veuille ou non, il l’avait son avis. Elle lui aurait donné de toute façon. Le fait qu’elle s’acharnait autant pour bien se placer à l’opposé de tout le monde ne voulait pas dire qu’elle refusait la compagnie. Il suffisait d’avoir la patience de la supporter pour engager (parfois) des discussions constructives. Ça lui arrivait avec Olivia, ça lui arrivait avec Josie. Pourquoi pas avec Isaac ? Elle soupira d’aise, relâchant de la fumée par les narines, attendant le verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Zylstra
- Modo - Loyauté me Lie
avatar

Nombre de messages : 964
Age : 32
Age : 48 ans
Spécialité : Connaissance des langues – Chance, jeux et hasard
Date d'inscription : 29/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Ven 31 Juil - 20:10

Isaac était resté debout près du canapé où c'était installée Cheyenne, il l'observait sans réellement la voir en fait, perdu quelque part dans ses pensées, c'était étrange d'avoir ainsi face à soit, un représentant de son passé. Passé qui remontait à loin maintenant et puis, c'était toujours bien étrange de rencontrer des gens que l'on avait côtoyé enfant et qui étaient maintenant des adultes. Surtout que cette jeune femme ne semblait pas des plus... heureuse on dira. Il avait bien remarqué comme elle venait de se renfrogner après sa question.

Ses réponses d'ailleurs, ne manquèrent pas de faire comprendre à Isaac qu'elle n'avait sûrement aucune envie, au final, de discuter avec lui. Il se faisait remettre en place propre en ordre, pourtant, l'homme n'avait pas l'air d'en prendre plus outrage que cela. Non, il haussa juste légèrement un sourcil alors qu'elle lui faisait remarquer de façon plus que cynique ce qu'il serait bon qu'elle lui réponde.


- Pas vraiment non, même courte, je serais intéressé d'entendre ton histoire...


Après tout, il avait été l'ami de son père, il avait au final bien connu la petite et... c'était con comme style de pensée, mais il était près à l'aider comme il le pourrait, au moins en souvenir de son paternel. Une légère moue traversa son visage en y pensant, la dernière fois qu'il avait vu Pat', c'était sur leur bateau et le marin savait parfaitement que son collègue et ami n'avait pas survécu au torpillage... il faudrait qu'il l'apprenne à la petite, enfin elle n'était plus si petite que ça quand même!, mais comment lui faire part d'une nouvelle pareille? Ce n'était jamais facile d'annoncer la mort de quelqu'un, mais c'était encore plus quand la personne à qui l'on devait le dire était un proche du défunt... même si cela faisait 10 ans que l'affaire s'était déroulée, elle vivait peut-être, comme lui, dans l'espoir de revoir son père... surtout qu'avoir Isaac en face d'elle, pouvait permettre, justement, à cet espoir de se faire un peu plus fort.

Mais Cheyenne le coupa dans ses considérations, en lui faisant un petit rentre dedans bien senti. L'hollandais fronça quelque peu les sourcils, elle pouvait jouer à la blasée, il comprenait parfaitement que ça n'avait pas du être facile pour elle, surtout qu'il n'avait pas encore croisé sa mère ou son frère, mais peut-être étaient-ils quelque part dans la base. Pourtant, il n'appréciait pas réellement la façon dont elle avait tournée sa question. En tous les cas, il n'avait plus aucun doute sur l'identité de son interlocutrice, vu qu'elle l'avait appelé par son nom de famille, il était bien évident que c'était quelqu'un qui le connaissait d'avant la guerre.


- Si j'avais pu éviter de venir ici, je m'en serais bien passé, c'est certain! Comme la plupart des étrangers à ce continent, j'en suis certains. Non au final, il ne lui en fit pas la remarque, qu'est-ce que cela pourrait bien apporter de toute façon? Pas grand chose, il pouvait le parier. C’n’est pas moi qui dirais le contraire... marquant une légère pause, ne sachant vraiment pas quoi lui dire. Tu fais quelque chose pour aider à nettoyer ce bordel? Façon de demander ce qu'elle était devenue depuis le temps.

_________________
>Relation's / >RP'S

- Nous sommes une espèce de dégénérés mentaux... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Cheyenne Quinlan

avatar

Nombre de messages : 112
Age : 30
Age : 24 ans
Spécialité : {Explosifs - Mécanique}
Date d'inscription : 22/05/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: Blessé/Malade
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Mer 12 Aoû - 16:34

Tout comme il le faisait avec elle, Cheyenne observait Isaac d’un air absent. Pendant que lui s’interrogeait sur le passé, sa réflexion se voyait ancrée sur un seul et unique détail. Il avait vieilli non ? Quoique c’était normal, hein. Tout le monde finissait par vieillir. Y en avait même qui devenaient tout rabougris. Heureusement pour lui, Zylstra n’en était pas là sinon la miss ne se serait pas gênée pour le lui faire remarquer. Les années faisaient vieillir mais les épreuves aussi. Pour le coup, il lui semblait bien marqué quand même. Enfin elle pouvait parler… Ce n’était pas pour rien qu’elle proscrivait les miroirs dans sa chambre. Elle n’avait pas envie de ramasser des morceaux de verres brisés à chaque fois qu’elle se regarderait dedans. Isaac avait écopé de son lot d’années, c’était bien naturel qu’il soit un tantinet différent de l’homme qu’elle connaissait jadis. Une chose néanmoins la titillait : il lui paraissait toujours aussi grand, non ? Raaah…

A n’en point douter, il savait se contrôler. Ou alors il connaissait le sens du mot patiente car il répondit calmement à chacune de ces répliques acerbes. Bien ça. Enfin quelqu’un avec qui le dialogue ne s’écourterait pas trop vite. Et qu’avait-il à raconter lui, hum ? Ah il voulait en savoir plus sur elle. Il s’aventurait sur un chemin long et pentu là. Cheyenne n’avait pas pour habitude de parler d’elle, c’était tellement plus amusant de railler les autres. Elle hocha la tête, comme résignée. Mais ça ne voulait sans doute pas dire grand chose. Inerte, la cigarette au bout de ses doigts finissait doucement de se consumer.


- J’vois pas trop pourquoi. C’est pas intéressant. T’auras une mauvaise impression de déjà vu.

Pour parler de quoi finalement ? Il y avait eu le voyage familial mais après. C’était du pareil au même. La guerre et blablabla. Son regard se porta avec une attention non dissimulée vers son interlocuteur qu’elle ne lâchait plus des yeux. Elle avait bien compris que sa dernière pique n’avait pas été des mieux ressentit. Isaac avait pas l’air content. Elle ne connaissait que trop bien l’air qu’il lui adressa. Il y avait du reproche là-dedans. Evidemment, elle serait forcée de contre-attaquer. A quoi bon faire le mort ? Elle sourit à sa première remarque. Qui n’était pas dans son cas ? Mais que savait-on des autres pays ? La Hollande, l’Irlande… Peut-être n’étaient-ils pas mieux loti là-bas ? Ici au moins, ils pouvaient tenter quelque chose.

- On devrait mettre ça en sous-titre du « rêve américain ».

Il continua. Parce qu’il y avait un contraire ? La question qui suivit fut plus pertinente à son goût. Ah ça aider, elle aimerait bien même si elle donnait l’impression de se foutre de tout. Faut dire qu’il ne restait pas grand chose à sauver, et le peu qui survivait ne se montrait pas toujours des plus motivés. Et elle… Ben… Ça dépendait des fois et puis voilà.

- Moi j’veux bien aider mais y m’laissent pas faire grand chose. De l’hypocrisie ? Le nettoyage c’est facile. Un bon coup de nitro où y faut et hop ! Mais votre servante ne peut pas participer aux missions… Elle marqua une pause les yeux dans le vide. Je hais les psy.

Elle tira un dernier coup sur la clope définitivement diminuée qu’elle écrasa sur sa semelle avant de la jeter vers le baby-foot. Soupirant, Cheyenne se redressa sur ses guibolles, face au hollandais. Toujours aussi grand celui-là. Les yeux levés vers lui, une main sur son épaule endolorie, elle demanda :

- Et la pêche, marin ? Elle a été bonne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Zylstra
- Modo - Loyauté me Lie
avatar

Nombre de messages : 964
Age : 32
Age : 48 ans
Spécialité : Connaissance des langues – Chance, jeux et hasard
Date d'inscription : 29/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Sam 15 Aoû - 12:30

Décidément... cette jeune femme n'avait plus rien de commun avec la petite fille qu'il avait connue. La guerre changeait les caractères, certes, mais à ce point... il fallait vraiment qu'elle ait vécu des moments bien difficile pour se montrer si fermée à toutes sortes de discussion. Le déjà vu, il n'en avait que faire, c'était elle qui l'intéressait. Qu'est-ce qu'il y avait de si compliquer à comprendre là-dedans? Si Isaac voulait en savoir un peu plus, c'était bien pour apprendre les épreuves qu'elle avait pu traversée et donc, mieux comprendre son comportement aussi. Et puis, s'il pouvait avoir des nouvelles du reste de sa famille, il ne serait assurément pas contre, bien qu'il doutait qu'elles soient très bonnes.

- Simplement parce que je te connais depuis longtemps, Cheyenne et que j'aurais voulu savoir par quoi tu étais passée, c'est tout.
Avait-il fait posément et sincèrement, en se doutant qu'elle lui balancerait un truc bien senti, pour lui faire bien comprendre que depuis le temps, ils ne devaient plus se connaître si bien que cela et que le passé, était le passé.

Bon ce n'était qu'une impression, mais vu ce que dégageait la jeune femme en ce moment, ce n'était que ce genre d'idées qui pouvaient lui traverser l'esprit. D'un côté, il espérait un peu se tromper, mais il en doutait. Un léger sourire, amusé, fit quand même son apparition sur sa remarque de sous-titre. Vrai qu'on pouvait se demander où était le "rêve américain", depuis 10 ans, c'était plutôt un réel cauchemar et on pouvait parier que c'était ainsi sur le reste de la planète. De quoi partir en dépression, heureusement que ce n'était pas son genre.

Zylstra n'avait rien répondu à cette remarque, mais comme dit plus haut, son sourire voulait bien dire qu'il était assez d'accord avec cela. Il haussa légèrement les sourcils alors aux explications de la Quinlan (purée ça me fait bizarre à chaque fois d'écrire ce nom ici. XD!) Elle semblait encore une fois des plus blasée et il ne comprenait pas pourquoi ils l'empêchaient de mettre la main à la patte. C'était nouveau d'empêcher les bonnes volontés d'aider? Comme si la résistance avait assez de bras pour s'occuper des machines. Enfin, quand elle continua ses petites explications, le hollandais perçu alors le problème. Mmm... il pouvait un peu mieux comprendre les réserves des chefs des différentes questions. Avoir l'idée de faire tout sauter, en soit, en était une bonne, mais les dégâts collatéraux pouvaient aussi faire très mal. Il ne doutait pas que Cheyenne devait être très professionnelle, mais rienq ue le fait qu'elle parle de psy, le laissa légèrement sur l'expectative, quand même.

- Oh... qui ne les hait pas d'un côté? Tenta-t-il pour la déridée un peu, même s'il risquait de faire un gros flop. Qu'est-ce qu'il c'est passé pour que personne ne te veuille en mission? Peut-être qu'elle serait au moins prête de lui parler de cela, à moins que ce soit aussi classifié top secret à ses yeux. Mais à peine le hollandais avait-il posé sa question, que la jeune irlandaise se relevait pour lui faire face, après avoir jeté son mégot loin dans la salle, il fit un petite moue, comme pour dire que franchement, elle aurait pu s'abstenir et la balancer dans une poubelle prévue à cette effet, non?

La bonne entente, commençait aussi par le respect des autres, m'enfin, son père avait du le lui apprendre quand même. Gamine elle ne semblait pas aussi... bref, oui la vie l'avait changée, il avait bien comprit cela, c'était juste un peu dur à avaler. Pourvu que son fils ait été un peu plus épargné. Rah merde, voilà qu'il y repensait à nouveau...

Heureusement pour le marin, la poseuse de bombe le sortit encore une fois de ses noires pensées. Son regard croisa le sien et il ne le détourna pas, gardant ses yeux planté dans ceux de celle qui lui faisait face. Impressionnant comme elle ressemblait à pote, son regard surtout, ça lui faisait bizarre de marquer cette constatation à l'instant, on ne pouvait pas mettre en doute son lien de parenté avec Pat'.

Pourquoi est-ce que les gens considéraient tous les marins comme des pêcheurs? Certes, c'était le premier lien que l'on pouvait faire, mais Zylstra n'en était pas un, il n'avait jamais été sur un bateau pêcheur, non lui ça avait été plus souvent des bateaux marchands, m'enfin bon, il savait que Cheyenne était au courant, après tout, avec son père, ils avaient été sur le même navire. Il fit une moue presque embêtée.


- Plus rien ne mord depuis bien longtemps, tu dois t'en douter. Remarquant qu'elle semblait avoir mal à l'épaule, il fit un petit mouvement de tête dans la direction du membre. Un souci?

Si son interlocutrice voulait en savoir plus sur lui, elle devrait poser les questions adéquates et ne pas tourner autour du pot, tant que lui pourrait encore un peu éviter de parler de ce qui l'avait fait débarquer ici, ça l'arrangerait. Car Isaac n'avait vraiment pas d'idée de comment annoncer la mort de son père.

_________________
>Relation's / >RP'S

- Nous sommes une espèce de dégénérés mentaux... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Cheyenne Quinlan

avatar

Nombre de messages : 112
Age : 30
Age : 24 ans
Spécialité : {Explosifs - Mécanique}
Date d'inscription : 22/05/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: Blessé/Malade
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Dim 16 Aoû - 15:12

Huhu… Il lâchait pas le morceau, il essayait même de la prendre par les sentiments. Peine perdue. Néanmoins, Cheyenne se disait qu’elle pouvait bien lui donner des éléments pour s’occuper l’esprit, comme ça Issac la laisserait tranquille avec cet aspect délicat de sa vie. Au moins temporairement. Les humains sont curieux de nature. Donnez leur un os à ronger, ils le grignoteront un moment puis en demanderont encore. La jeune femme fronça imperceptiblement les sourcils, pour elle-même. Isaac restait un ami de la famille, un proche de son père. Elle l’appréciait énormément à une époque. Alors le comparer à un chien affamé lui parut soudain très déplacé. C’était déjà compliqué de se faire des potes, si en plus elle usait la patience de ceux qu’elle avait jusqu’à la moelle… Pourtant elle s’en foutait. Elle n’était pas de meilleure compagnie, et le savait. Enfin c’était aussi aux autres de faire gaffe. Cheyenne ne répondit donc rien.

Elle parvint à lui tirer un sourire. D’habitude, les gens riaient plutôt jaune quand elle faisait un jeu de mot ou une boutade. Fallait aussi saisir son sens de l’humour. Les gens d’ici se montraient trop obtus. Isaac avait l’air de vouloir lui tendre la main. A une autre époque, elle l’aurait prise volontiers, Cheyenne se serait même jeter dans ses bras. Mais la candeur ne faisait plus partie de son vocabulaire. En confesseur indulgent, le hollandais écouta son petit speech sur la répartition des tâches à la Base. Ce fut son tour d’afficher un petit sourire quand son interlocuteur releva la note sur les psy. Une phrase de circonstance bien sûr mais sympathique. Quant à la mission…


- Que des pétochards… S’ils ne connaissaient pas la peur avant, la Guerre leur en a livré une dose excessive. Le problème c’est qu’ils ne savent pas la contrôler. Ils savent pas faire le vide. Du coup quand ça pète un peu trop près de leur petite personne, ben… ça panique bêtement. Et si en plus ils sont loin de la sécurité confortable de la Base…

Ouais. Ça résumait bien l’histoire. La cigarette allumée au moment d’activer les charges en moins. N’empêche elle venait de lui donner un semblant d’explication. C’est qu’il allait finir par lui tirer les vers du nez. Hum… Non, sans doute pas. Mais c’était toujours un début. Elle fit mine de ne pas voir la moue dubitative d’Isaac, peut-être ne l’avait-elle même pas remarqué. Elle qui s’attendait à tomber sur un donneur de leçon, elle ne put que contempler l’admirable performance. Pondéré, ouvert, même s’il ne semblait pas des plus à l’aise, Isaac parvenait à sortir un humour pas trop naze. Cheyenne se demandait à quel degré il fallait le titiller pour l’énerver vraiment. Mais ce n’était plus son objectif premier. Elle remarqua son mouvement indiquant l’épaule blessée et retira sa main. S’il venait à en apprendre plus, il saurait aussi pour ça. Mais ce serait donnant, donnant.

- J’aimerai bien savoir ce qu’est devenu mon père. Dans le genre direct et un peu brutal, on ne faisait pas mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Zylstra
- Modo - Loyauté me Lie
avatar

Nombre de messages : 964
Age : 32
Age : 48 ans
Spécialité : Connaissance des langues – Chance, jeux et hasard
Date d'inscription : 29/04/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: .R.A.S.
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Dim 16 Aoû - 21:27

Isaac avait beau tenté d'essayer toutes les manœuvres possible pour la faire parler, Cheyenne semblait rester de marbre, les lèvres serrées. Comme si elle n'avait sérieusement pas envie de parler de son passé. Pourtant, il voulait savoir. Il soupira intérieurement, peut-être qu'un jour, il réussirait à la faire parler, à savoir ce qui était arrivé au reste de la famille. Enfin, si le reste de la famille était allée avec elle en Amérique, d'un côté, il espérait qu'elle soit plutôt restée de l'autre côté de l'Atlantique et qu'elle survive du mieux qu'elle le pouvait.

Son regard se perdit quelques instants dans le vide à cette pensée, pourquoi est-ce que c'était toujours aussi difficile de penser à ceux qu'on avait laissé de l'autre côté... pourquoi ne pouvait-on pas définitivement arracher la page et l'oublier? Malgré son tempérament des plus optimistes, ça lui arrivait aussi parfois d'avoir envie de baisser les bras et de s'apitoyer sur son sort, juste quelques instants, mais il savait pertinemment que c'était aussi ce genre de moment qui étaient les plus dangereux et qui risquaient de lui foutre pour de bon, le moral à zéro et il se refusait à une telle éventualité. Alors il se mettait une claque mentale magistrale et revenait bien vite à la réalité.

Réalité qui pour l'instant se résumait à la réponse que lui faisait la jeune femme sur la mission qui semblait l'avoir mise au pied du mur et bloquée à l'intérieur de la base. Il la regarda alors d'un air des plus neutres, même si l'un de ses sourcils s'était très légèrement et imperceptiblement levé.


- Quand tu dis un peu trop près.... c'est combien de mètre? Comprends bien que si ça c'est passé à 10 centimètres de leur personne, tu peux quand même te dire que ça n'a pas du leur plaire. Personne n'aimerait qu'un truc saute à côté d'eux.

Non parce que pour avoir vécu une explosion de très près, Zylstra comprenait parfaitement que ça n'ait pas plus à celui qui avait vécu un truc pareil, surtout, si en plus de cela, c'était du à l'un des leurs. Rien qu'à y penser, il en vint à se frotter doucement son oreille gauche, toujours ce satané réflexe, qui lui faisait se rappeler qu'il n'entendait plus très bien de cette oreille, il arrivait parfois à l'oublier complètement, mais ça ne durait jamais longtemps.

Et la question que le marin redoutait d'entendre tomba alors comme un couperet, il ne put s'empêcher de baisser les yeux quelques secondes, fronçant les sourcils, comme si le sol pourrait l'aider à trouver comment formuler au mieux la réponse. Car il le savait, il ne pourrait pas tourner autour du pot indéfiniment, mais comment annoncer cela? Comment faire pour que ce ne soit pas trop abrupt? Il ne voyait franchement pas comment s'y prendre et releva bien vite la tête pour croiser à nouveau le regard vert qui le scrutait.


- Ton père est mort, depuis 10 ans déjà. J'suis désolé, Cheyenne.

Ca... c'était dit. Ok, il avait été on ne peut plus direct, mais au final, ça lui avait paru être la meilleure solution. Après, si la jeune femme souhaitait avoir des détails, il les lui donnerait sans rechigner. Pour l'instant, il attendait juste de voir sa réaction.

_________________
>Relation's / >RP'S

- Nous sommes une espèce de dégénérés mentaux... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Cheyenne Quinlan

avatar

Nombre de messages : 112
Age : 30
Age : 24 ans
Spécialité : {Explosifs - Mécanique}
Date d'inscription : 22/05/2009

Dossier personnel
Bilan de Santé: Blessé/Malade
Relations:

MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   Dim 6 Sep - 20:31

Ah si quand même ! Un peu donneur de leçon. Ça l’étonnait aussi qu’il soit si charitable. Ce n’était pas non plus comme s’il lui faisait un reproche ouvertement. Isaac donnait son avis. Cheyenne repensa à ce fameux entraînement. Car il ne fallait pas oublier que ce n’était qu’un entraînement alors que tout le monde avait pris ça tellement au sérieux. Il ne s’agissait pas de vraies grosses charges explosives, juste des pétards quasiment mouillés. Et puis elle les avait pas forcé à s’approcher, les bleusailles. Fallait savoir se synchroniser un peu. Elle adressa un regard insistant au hollandais, comme en profonde réflexion.

- C’est un argument à creuser ça, dis donc. Elle se redressa, l’air faussement offusquée. Et non personne n’aime, mais certains peuvent le supporter. Et alors ? Qu’est-ce que ça change ? Sur le terrain ce sera pire, et ça viendra de l’ennemi. Ils feront quoi alors nos gentils soldats ? Ils iront pleurer dans les jupons de Skynet ?

Pour avoir essuyé une explosion de près, et y avoir perdu beaucoup, Cheyenne était devenue insensible à ce genre de chose. Seule la nuisance sonore l'importunait, et elle se méfiait des débris projetés au pif. La routine. Pas pour rien qu’elle savait manipuler les substances instables sans crainte, ce que ses collègues confondaient avec de l’inconscience. Autant en mécanique qu’en matière pyrotechnique, la jeune femme ne faisait pas n’importe quoi. Un jour, ils le reconnaîtraient peut-être. Encore fallait-il qu’elle ait l’occasion de leur prouver.

- Qu’ils s’adaptent et qu’ils laissent les gens faire leur boulot.

Il y aurait pu avoir de la colère dans ses paroles mais aucune intonation ne différenciait un sentiment d’un autre. Parfois Cheyenne regrettait d’avoir foiré son entrée chez les Green Bear. Elle s’en voulait autant qu’elle en voulait à Carson. Elle ne pouvait pas s’en prendre qu’aux autres, non, elle se considérait au moins aussi pathétique qu’eux. Et juste plus réaliste. Elle eut le même mouvement de tête qu’avait eu Isaac en la voyant se masser l’épaule quand celui-ci se gratta l’oreille. Etait-ce un signe de gène de sa part ? Ou avaient-ils au moins un point commun ? Cheyenne soupira, lasse. Elle ne se rappelait pas que c’était si compliqué d’avoir des amis. Avec Josie ça passait tout seul. Et Olivia avait appris depuis un moment à se servir de baguettes avec elle. Alors quoi ?

Elle acheva de mettre son interlocuteur mal à l’aise en posant la question piège. L’expression qu’il afficha alors ne fit que confirmer ce qu’elle supposait déjà. Si elle avait eu le moindre espoir, cela remontait à l’époque où son frère était encore en vie. A l’instant où le ciel lui avait ravi celui qu’elle considérait alors comme sa dernière raison d’exister, toutes les espérances s’étaient envolées avec lui. La réponse d’Isaac lui paraissait tellement évidente qu’elle ne put s’empêcher de pousser le sarcasme un peu plus loin.


- Ben voilà. C’était pas si difficile.

Pas un tremblement dans la voix. Pas une note de travers. Pas même un sourire. Car ses sarcasmes se voyaient habituellement accompagnés d’un sourire de circonstance. Quelque chose de mordant, d’acide. Mais là, rien. Et difficile de la voir se décomposer, son visage placide restait toujours aussi fermé à la moindre émotion. Pourtant… Ses yeux brillaient. Eux qui étaient restés secs près de six ans. Elle maintint malgré tout le regard que lui adressait ce vieil ami de la famille, avec l’impression qu’un poids lui comprimait la poitrine. Mince ! Elle avait très envie d’une autre cigarette. Et d’un verre aussi, tiens.

- Alors comme ça j’suis la seule à pas être conviée au repas familial ? Pas cool.

Cheyenne dépassa Isaac et se dirigea vers le baby-foot, une myriade d'impressions contradictoires se bousculant dans sa tête. Se penchant au-dessus du mini terrain de jeu, elle fit tourner quelques petits bonshommes sur leur axe en les poussant du bout des doigts. Pathétique. Son regard vide se posa sur quelque chose qu’il n’avait rien d’un ballon. Elle ramassa son mégot qui avait bien plus l’air d’une compression lilliputienne que d’une cigarette. Y avait plus rien à fumer là-dessus. Après l’avoir fourré dans sa poche, la jeune femme se retourna pour faire face à Isaac. Comme il devait se faire une bien piètre image d’elle, pauvre fillette trop vite projetée dans le monde brutal des adultes. Quoique les adultes devaient aussi avoir du mal à s’y retrouver dans ce pays en déglingue. Il lui fallait stopper les hostilités.

- Et toi Isaac ? Comment vas-tu ?

Elle lança au grand escogriffe ce qui se voulait être un air chaleureux, avec ce sourire qui fait à peine bouger les lèvres. Si l’expression semblait sincère, elle ne sonnait pas très juste. Se faire des amis est une chose mais essayez donc, en même temps, d’imaginer à quel point votre famille est loin de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wanna play with me? [pv Isaac]   

Revenir en haut Aller en bas

Wanna play with me? [pv Isaac]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Human Resistance - :: Base de Niagara Falls :: Niveau -1 : Salles Communes :: Salle de repos -